Médipôle Lyon-Villeurbanne : le permis de construire a été signé

Médipôle Lyon-Villeurbanne : le permis de construire a été signé
DR

Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, annonce ce lundi matin avoir signé le permis de construire du Médipôle Lyon-Villeurbanne.

L'établissement de santé de médecine, chirurgie, obstétrique, soins de suite et réadaptation verra le jour fin 2017 rue Léon-Blum dans le quartier Cyprian/Les Brosses. 150 millions d'euros seront investis dans le projet de coopération hospitalière entre Capio et la Mutualité du Rhône.
A terme, le Médipôle emploiera 1500 personnes et disposera de 708 lits et places.

"En 2018, les patients de l'Est de l'agglomération pourront ainsi bénéficier d'un service d'urgences, d'une maternité avec une unité de néonatologie, de soins de suite, de l'ensemble des activités médico-chirurgicales, de la dialyse, d'une filière cardiologique complète et de techniques de pointe notamment en matière de chirurgie cardiaque - dont la clinique du Tonkin est l'un des fleurons, de services de réanimation et de soins intensifs", s'est félicité Jean-Paul Bret.

Les travaux de démolition de l'actuel bâtiment seront terminés en juin et le vrai chantier de la super-clinique, un temps annoncée à Décines, débutera d'ici septembre.

Tags :

médipole

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gramline le 24/02/2015 à 10:31

le mariage de la carpe et du lapin, vivement conseille par les pvoirs publics, avec le qualifie lucratif pour capio, et le reste pour la mutualite...ce n'est pas du prive a but non lucratif, juste une mosaique de lucratif et mutualiste....de medecine de riches et de pauvres..(enfin de ceux qui ont encore les moyens de payer une mutuelle...)

Signaler Répondre

avatar
Le vioque anti-tout le 23/02/2015 à 21:01

Béton grongron Collomb grongron

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 23/02/2015 à 19:21

Béton béton le maire de Villeurbanne aime le beton. Les espace verts et maison de service public ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.