Le Médipôle de Villeurbanne ouvrira ses portes le 2 janvier

Le Médipôle de Villeurbanne ouvrira ses portes le 2 janvier
Médipôle de Villeurbanne - DR

Le bâtiment livré depuis un mois, le Médipôle de Villeurbanne va enfin pouvoir être investi par les chirurgiens et autres membres du corps médical.

 

Le Médipôle hospitalier de Villeurbanne avait prévu d'ouvrir ses portes en 2019. Et bien les chirurgiens auront tout juste le temps de fêter la nouvelle année avant d'effectuer leurs premières opérations dans leur nouveau centre.

Livré le 26 novembre dernier, le Médipôle de Villeurbanne, qui va regrouper sept entités du corps médical - soit près de 1800 personnes -, va entrer en service dès ce mercredi. Le service des urgences, lui, sera ouvert à partir de jeudi. Les différents personnels commencent d’ores et déjà à faire connaissance avec les lieux.

Travailler ensemble pour le patient

Au total, le site de 60 000m2 est équipé de plus de 1 250 lits, avec des activités médicales réparties sur six des sept étages (le rez-de-chaussée servant aux activités logistiques). 1 500 patients sont attendus pour le mois de janvier dans la plus grande clinique de France. La fréquentation devrait ensuite augmenter au fil du temps.

Si le déménagement semble se passer sans encombre, reste toutefois un problème à résoudre : arriver à faire travailler les membres du corps médical privés et ceux du public ensemble. Pour le patient, il ne faudrait pas ressentir un traitement différent d'un service à un autre.

Mais Nicolas Carrié, Directeur général du Médipôle hôpital privé, l'assure : "il n’y a plus de dogmes salariés/pas salariés", indique-t-il dans les colonnes du Progrès, avant d'ajouter : "Ils se sont rendu compte qu’ils faisaient le même métier et ont élaboré des projets médicaux communs". De belles promesses, à confirmer avec le temps...

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
A FUIR le 30/12/2018 à 20:30

Pour le personnal recrutement pays de l est et nos Fameuses Chances des colonies ....des diplômés de seconde zone ....

Signaler Répondre

avatar
Témoignage le 30/12/2018 à 19:59

Personnellement j'ai utilisé à plusieurs reprises, pour des cas très graves, les services de la clinique du Grand Large puis du Tonkin, j'ai toujours été très bien accueilli, très bien opéré, très bien soigné avec du personnel aimable, compétent. On ne peut généraliser à partir d'un cas particulier, mais je suis content des prestations de cette clinique... à preuve du contraire.
Je sais qu'il est de bon ton de critiquer cette clinique, j'apporte mon témoignage

Signaler Répondre

avatar
Urgences pièges à cons. le 30/12/2018 à 19:45
oh a écrit le 30/12/2018 à 11h38

Oh pauvre bichette il a failli mourrir aux urgences. Inutile ne nous raconter ta vie sur chaque sujet de ce forum, on s’en fou. Si tu es pas content vas ds le privé, ou vas voir ailleurs à l’étranger, c’est encore mieux ! Tu es encore en vie donc estime toi heureux.

Ton tour viendra cette année,mec. Tu pourra le vivre , sa ne se racontes pas .

Signaler Répondre

avatar
patriciaperret@sfr.fr le 30/12/2018 à 19:21

la santee et un bien precieux qui ne se donne pas mais qui peut etre conserver

Signaler Répondre

avatar
patriciaperret@sfr.fr le 30/12/2018 à 18:08

hopital privee natecia je suis decu par les soins meme tres tres decus j ai pris un staphilocoque dorees et un enorme hematomesur ma cicatrices c est un hopital prive

Signaler Répondre

avatar
patriciaperret@sfr.fr le 30/12/2018 à 17:54

il y a des choses vrai d autre a ce concerter car dans les hopitaux privee moi je me suis fait soigner niveau soins tres tres decus moi quand je rentre dandun hopital je regarde en premier l acceuil et surtout en prioritee les soins apportes et apres le repas et la chambre si je doit me refaire soigner j irais dans le public pas le privee

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 30/12/2018 à 17:49
boubouphile a écrit le 30/12/2018 à 08h27

Certains propos racistes sont ahurissants de haine et de bêtise. Il s’agit d’un regroupement d’établissements hospitaliers demandé par l’Agence Régionale de Santé, ARS, dès 2012. Le Médipole regroupe la clinique du Tonkin gérée par le groupe Capio, privé à but lucratif et la Clinique Mutualiste Trarieux, le SSR les Ormes, l’établissement pour enfants poly-handicapés La Fougeraie et la Clinique mutualiste de l’Union. Ces établissements relèvent de l’hospitalier à but NON lucratif. Le bashing systématique est un sport à la mode mais bien inutile

Exact : tout à fait d'accord avec la première partie de votre propos et sur la composition de ce regroupement...
surprenant par leur logique financière antinomique mais évidemment pas sur leurs compétences médicales respectives
Le groupe Capio est un groupe financier d'origine suédoise spécialisée dans les soins hospitaliers...peut-être pas les plus "rats" dans ce secteur ?

Signaler Répondre

avatar
oh le 30/12/2018 à 11:38

Oh pauvre bichette il a failli mourrir aux urgences. Inutile ne nous raconter ta vie sur chaque sujet de ce forum, on s’en fou. Si tu es pas content vas ds le privé, ou vas voir ailleurs à l’étranger, c’est encore mieux ! Tu es encore en vie donc estime toi heureux.

Signaler Répondre

avatar
Tout est à refaire . le 30/12/2018 à 09:16
La santé doit appartenir à ceux qui la payent. a écrit le 30/12/2018 à 09h06

Regroupement ou pas ,le secteur de la santé est une usine à gaz peuplée d’incompétents. J’ai faillit mourrir récemment aux urgences qui ressemblent à un MOUROIR ou ont est entassés comme du bétail avec les cris de souffrances de tous ses malades qui attendent comme le messie d’etre Pris en charges et soigné. De 7h du matin à 17h juste pour passer un scanner d’urgence le samedi. Pris en charge par une ambulance vers un autre hôpital a 20h . Et , opéré deux jours après dans la souffrance et l’urgence absolue,juste avant de mourir,car le mal en 48h c’était encore propagé. Il faut le vivre pour le croire , l’incompétence est bien de retour malgré malgré le progrès et les beaux discours que l’ont nous vends. Le secteur public est à bout de souffle ,car ils soignent les gens du monde entier avec le peu d’argent qui lui reste .seul le privé et ceux qui auront l’argent pourront bientôt se soigner. Le publIc est sacrifié en faisant bénéficier des personnes qui n’ont JAMAIS cotisé et qui coulent le système au bénéfice du privé. Personnellement, si nous avions le choix , je quitterai la sécurité sociale pour le privé comme des millions de français.

Exact.le pays le plus taxé au monde en prélèvements obligatoires avec des services aux rabais digne du tiers monde .

Signaler Répondre

avatar
La santé doit appartenir à ceux qui la payent. le 30/12/2018 à 09:06
boubouphile a écrit le 30/12/2018 à 08h27

Certains propos racistes sont ahurissants de haine et de bêtise. Il s’agit d’un regroupement d’établissements hospitaliers demandé par l’Agence Régionale de Santé, ARS, dès 2012. Le Médipole regroupe la clinique du Tonkin gérée par le groupe Capio, privé à but lucratif et la Clinique Mutualiste Trarieux, le SSR les Ormes, l’établissement pour enfants poly-handicapés La Fougeraie et la Clinique mutualiste de l’Union. Ces établissements relèvent de l’hospitalier à but NON lucratif. Le bashing systématique est un sport à la mode mais bien inutile

Regroupement ou pas ,le secteur de la santé est une usine à gaz peuplée d’incompétents. J’ai faillit mourrir récemment aux urgences qui ressemblent à un MOUROIR ou ont est entassés comme du bétail avec les cris de souffrances de tous ses malades qui attendent comme le messie d’etre Pris en charges et soigné. De 7h du matin à 17h juste pour passer un scanner d’urgence le samedi. Pris en charge par une ambulance vers un autre hôpital a 20h . Et , opéré deux jours après dans la souffrance et l’urgence absolue,juste avant de mourir,car le mal en 48h c’était encore propagé. Il faut le vivre pour le croire , l’incompétence est bien de retour malgré malgré le progrès et les beaux discours que l’ont nous vends. Le secteur public est à bout de souffle ,car ils soignent les gens du monde entier avec le peu d’argent qui lui reste .seul le privé et ceux qui auront l’argent pourront bientôt se soigner. Le publIc est sacrifié en faisant bénéficier des personnes qui n’ont JAMAIS cotisé et qui coulent le système au bénéfice du privé. Personnellement, si nous avions le choix , je quitterai la sécurité sociale pour le privé comme des millions de français.

Signaler Répondre

avatar
Et ta sœur?elle est raciste ducon. le 30/12/2018 à 08:43
boubouphile a écrit le 30/12/2018 à 08h27

Certains propos racistes sont ahurissants de haine et de bêtise. Il s’agit d’un regroupement d’établissements hospitaliers demandé par l’Agence Régionale de Santé, ARS, dès 2012. Le Médipole regroupe la clinique du Tonkin gérée par le groupe Capio, privé à but lucratif et la Clinique Mutualiste Trarieux, le SSR les Ormes, l’établissement pour enfants poly-handicapés La Fougeraie et la Clinique mutualiste de l’Union. Ces établissements relèvent de l’hospitalier à but NON lucratif. Le bashing systématique est un sport à la mode mais bien inutile

Racistes ? Non, au pays des morts la faim ,la misère est universelle .Mais, c’est bien les travailleurs qui payent tous l’addition.

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 30/12/2018 à 08:27

Certains propos racistes sont ahurissants de haine et de bêtise. Il s’agit d’un regroupement d’établissements hospitaliers demandé par l’Agence Régionale de Santé, ARS, dès 2012. Le Médipole regroupe la clinique du Tonkin gérée par le groupe Capio, privé à but lucratif et la Clinique Mutualiste Trarieux, le SSR les Ormes, l’établissement pour enfants poly-handicapés La Fougeraie et la Clinique mutualiste de l’Union. Ces établissements relèvent de l’hospitalier à but NON lucratif. Le bashing systématique est un sport à la mode mais bien inutile

Signaler Répondre

avatar
mightor69 le 30/12/2018 à 03:40

Je préfére perdre une jambe que d'allé dans cette clinique a faire du frics !!! Ils ont pour consignes de ne plus traités des patients mais des clients. Chez eux vous n'êtes que du bétail. Trois mauvaise expériences aux Tonkin et une au Grand Large me fond dire , jamais au grand jamais à Médipole

Signaler Répondre

avatar
bonne bouffe le 29/12/2018 à 20:55

Et la cuisine sera uniquement hallal !

Signaler Répondre

avatar
kumer le 29/12/2018 à 16:27

Personne ne souhaite aller habiter vers ce centre

Signaler Répondre

avatar
Makos le 29/12/2018 à 15:52
Crade a écrit le 29/12/2018 à 13h22

A fuir , vu l empkacement clinique communautaire pour barbus , racailles et voilées ... avec un peu de fonds publics tout de même !,,,,

Le quartier était effectivement en pleine relegation mais avec des constructions neuves qui seront inaccessibles sans salaires de cadres la mixité devrait se rééquilibrer dans l'autre sens.

Signaler Répondre

avatar
Chance le 29/12/2018 à 15:00

Je trouve c super d avoir fait ce pôle médical les gens ont besoin d être soigner laissons parler les personnes méchantes et déconnecter du monde a cause de ses personnes il y a toujours de l injustice du racisme partout

Signaler Répondre

avatar
Ameli le 29/12/2018 à 14:10
Crade a écrit le 29/12/2018 à 13h22

A fuir , vu l empkacement clinique communautaire pour barbus , racailles et voilées ... avec un peu de fonds publics tout de même !,,,,

Ton racisme n'est même pas voilé !!!! C'est scandaleux !!! C'est un rassemblement de cliniques et dans n'importe quelles cliniques tu trouves des personnes de toutes origines. Personne ne te demande d'y aller et on a tous le choix. Si on veux y aller ou préférer un hôpital, chacun est libre. Tu n'as qu'à aller ailleurs au lieu de nous afficher ton commentaire déplacé.

Signaler Répondre

avatar
Crade le 29/12/2018 à 13:22

A fuir , vu l empkacement clinique communautaire pour barbus , racailles et voilées ... avec un peu de fonds publics tout de même !,,,,

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 29/12/2018 à 11:52

La différence n'est pas entre salariés du privé et salariés du publique...c'est dans la logique de rentabilité pour gagner le maximum d'argent par leurs dirigeants

Dans les hôpitaux publiques personne ne cherche à s’enrichir sur la maladie et la souffrance... ce qui n'est pas le cas dans le privé ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.