Le Médipôle Lyon-Villeurbanne, plus grand centre hospitalier privé de France, ouvre ses portes

Le Médipôle Lyon-Villeurbanne, plus grand centre hospitalier privé de France, ouvre ses portes
Le médipôle Lyon-Villeurbanne - DR

C’est ce mercredi que le Médipôle Lyon-Villeurbanne ouvre enfin ses portes.

Les premiers patients sont attendus, puisqu'ils pouvaient prendre rendez-vous via Internet avant l'inauguration. C'est l’aboutissement d’un long chantier, et d’un projet qui a longtemps cherché un port d’attache.

C’est donc à Villeurbanne, rue Léon-Blum, que le plus grand centre hospitalier privé de France, est installé, proposant sept établissements de santé regroupés sur un seul site. Ce sont pas moins de 746 lits, 1500 collaborateurs et 250 praticiens qui sont mobilisés pour prendre en charge 40 000 urgences et 250 000 consultations annuelles estimées. Une "méga-clinique" de 60 000 m2.

Les groupes Résamut (réseau mutualiste) et Capio (groupe d’hospitalisation privé) ont investi, avec l’aide de l’ARS, 150 millions d’euros dans ce Médipôle.

Urgences, cancérologie, coeur, gériatrie, femme-enfant, urologie, dialyse, neurologie, pneumologie… Autant de pôles regroupés au sein du même site, où privé et public vont se côtoyer. Ce sont en tout 50 spécialités médicales qui ont été déménagées de 7 établissements de santé.

A noter que le Médipôle Lyon-Villeurbanne travaillera en lien avec le futur Pôle Médical du Grand Large qui verra le jour au printemps prochain au coeur du parc d’activités OL City, au pied du Groupama Stadium à Décines.
Ce futur site regroupera de nouvelles spécialités, notamment la radiologie, la kinésithérapie et la médecine du sport.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ah bon le 03/03/2019 à 11:24

Et dire que l'ARS autorise les constructions d'hôpitaux aux bords des périphériques
https://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/06/11/des-niveaux-de-pollution-preoccupants-sur-les-terrains-de-sport-a-paris-marseille-et-lyon_5312719_1652666.html

Un scandale d'état que cela, l'ARS laisse faire, et les patients seront pollués en même temps que soignés !

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 02/01/2019 à 08:54
AFUIR a écrit le 02/01/2019 à 07h32

Et oui l arnaque est là , le public gratuit pour les communautes locales de Vaux en velin et Villeurbanne , le privé pour les Français avec papiers en règle .....A fuir ....donc car réservé à nos chances pourla France

Encore le même bashing... un concurrent ??? Lamentable

Signaler Répondre

avatar
et oui le 02/01/2019 à 08:51

Ça y est, les râleurs sont de sortie. Ça ne sait rien mais ça se permet déjà de critiquer. Renseignez vous en de parler, ça changera. Voilà pour quoi la France va mal avec des gens comme vous. On voit toujours le mal.

Signaler Répondre

avatar
AFUIR le 02/01/2019 à 07:32

Et oui l arnaque est là , le public gratuit pour les communautes locales de Vaux en velin et Villeurbanne , le privé pour les Français avec papiers en règle .....A fuir ....donc car réservé à nos chances pourla France

Signaler Répondre

avatar
kumer le 02/01/2019 à 06:26

Côtoyer prive et public j’espère juste que c est bien séparée quand tu prends dans ta poche pour payer des dépassements d honoraires c est aussi point éviter certains désagréments du public à voir donc

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.