Gérard Collomb : "Pas de départementales à Lyon, pas de fessée !"

Gérard Collomb : "Pas de départementales à Lyon, pas de fessée !"
Gérard Collomb - LyonMag

Le sénateur-maire PS de Lyon était l'invité ce mardi matin de France Culture.

Gérard Collomb a notamment évoqué ses habituels thèmes de discussion : les frondeurs, l'économie.
Mais aussi les élections départementales. "Il va y avoir pour le Parti Socialiste un revers certain parce qu'on voit bien aujourd'hui que les gens ont des difficultés à s'imaginer un avenir, pour eux et leurs enfants. Lorsque vous avez un taux de chômage aussi important (...), évidemment que la situation est difficile", prédit l'édile lyonnais. Lancé sur un parallèle entre le faible score annoncé du PS à ces élections et l'information de la fessée française dans le viseur de l'Europe, appuyé par un dessin de Louison, Gérard Collomb dégainera un rigolard "Pas de départementales à Lyon, pas de fessée !".

Il est vrai que les Lyonnais et les habitants de la Métropole ne voteront pas pour les élections du Nouveau Rhône les 22 et 29 mars. Ce qui n'empêche pas les observateurs d'envisager une déculottée pour le PS, qui pourrait n'obtenir que deux sièges au Conseil Général, dont la présidence est convoitée par l'UDI et l'UMP.
"Le socialisme auquel je rêve a fait ses preuves à Lyon", renchérira Gérard Collomb. Il devra les faire également au niveau départemental.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fontaines le 03/03/2015 à 19:51

C est vrai que trahir les eleçteurs est une habitude de Synergie. Vivement qu on les virent. En tous cas j ai vote pour quelqu un qui a trahi mon vote

Signaler Répondre

avatar
Collombitude le 03/03/2015 à 18:32
Tatonette a écrit le 03/03/2015 à 14h04

Donc si on vous suit, les élus du même bord devraient voter systématiquement pour leur camp, que ce soit pour l'élection à la tête du grand lyon, ou bien les autres délibérations...

Donc en suivant cette logique, on pourrait se contenter d'élire nos maires, et ensuite le conseil municipal ne servirait à rien, on peut le supprimer, il suffirait de donner les pleins pouvoirs au maire, puisque les conseillers municipaux de la majorité auraient voté systématiquement ses propositions?

Oui , c'est ainsi et ceux qui ne le font pas sont virés. Vous avez raison, la démocratie n'est en vigueur que pendant les élections, après c'est fini, les godillots obéissent au prince, c'est ce qu'on appelle un système oligarchique.

Signaler Répondre

avatar
Robert le 03/03/2015 à 16:49

La politique faite de façon mafieuse, BASTA !!!

Dernier exemple en date, un faux mail pour manipuler l'opinion publique.

Dire qu'il y a encore des gens pour voter pour ces escrocs.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 03/03/2015 à 15:04
Tatonette a écrit le 03/03/2015 à 14h04

Donc si on vous suit, les élus du même bord devraient voter systématiquement pour leur camp, que ce soit pour l'élection à la tête du grand lyon, ou bien les autres délibérations...

Donc en suivant cette logique, on pourrait se contenter d'élire nos maires, et ensuite le conseil municipal ne servirait à rien, on peut le supprimer, il suffirait de donner les pleins pouvoirs au maire, puisque les conseillers municipaux de la majorité auraient voté systématiquement ses propositions?

C'est bien déjà un peu ce qui se passe...
Mais au Grand Lyon c'est un peu différent car le groupe Synergie a toujours gardé une petite indépendance d'autant que l'UMP local a été très maladroit aux dernières élections municipales en glissant dans "leurs pattes" des listes estampillées "pures UMP"
Résultat...l'UMP a reçu en retour le coup de pied de l'âne. Des élus de Synergie ont ensuite voté Collomb d'autant que Gege pas bête a promis ici ou là des délégations.
On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre !

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 03/03/2015 à 14:04
StGer a écrit le 03/03/2015 à 13h11

Par contre Collomb a fait un bras d honneur aux électeurs en se faisant élire a la Métropole avec les traitres de Synergie

Donc si on vous suit, les élus du même bord devraient voter systématiquement pour leur camp, que ce soit pour l'élection à la tête du grand lyon, ou bien les autres délibérations...

Donc en suivant cette logique, on pourrait se contenter d'élire nos maires, et ensuite le conseil municipal ne servirait à rien, on peut le supprimer, il suffirait de donner les pleins pouvoirs au maire, puisque les conseillers municipaux de la majorité auraient voté systématiquement ses propositions?

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 03/03/2015 à 13:51

Les Neos rhodaniens vont voter pour des élus sans connaître leurs nouvelles prérogatives ni où siégera le neo conseil départementale...mais peu importe !
L'essentiel c'est de participer...

Signaler Répondre

avatar
StGer le 03/03/2015 à 13:11

Par contre Collomb a fait un bras d honneur aux électeurs en se faisant élire a la Métropole avec les traitres de Synergie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.