"Un an pour rien ?" : un premier bilan du maire Collomb taclé par l'UDI

"Un an pour rien ?" : un premier bilan du maire Collomb taclé par l'UDI
Denis Broliquier (au centre) entouré du groupe UDI - LyonMag

Les oreilles de Gérard Collomb ont certainement sifflé ce mardi matin.

Un an tout juste après sa réélection, le maire de Lyon ou plutôt la première année de son troisième mandat, était le sujet d'une conférence de presse organisée par l'UDI.

Culture, éducation, sport, développement durable, finances... Tous les sujets ont été passés au crible par Denis Broliquier et ses troupes. Le bilan est au final sans appel pour le groupe d'opposition : c'est un an de perdu pour Lyon et les Lyonnais ! Entre l'absence de PPI (programmation pluriannuelle des investissements), "du jamais vu", pour Denis Broliquier, "la mise en place chaotique de la réforme des rythmes scolaires", selon Christophe Geourjon, "une succession de rendez-vous manqués", pour Fabienne Lévy ou encore un "Mr. Bricolage", d'après Christelle Madeleine, les élus UDI n'ont pas fait dans la langue de bois dénonçant à chaque fois les conséquences directes pour les Lyonnais, avec notamment en ligne de mire l'augmentation des impôts, l'abandon du projet de Maison de la Danse à Confluence, le retard de l'Anneau des Sciences...

Face à cette année "perdue", l'UDI tient à apporter des propositions comme la tenue d'états généraux de la culture, la poursuite de la rénovation urbaine dans les quartiers qui en ont le plus besoin ou encore l'amélioration de la formation des animateurs pour le temps périscolaire des élèves.
L'UDI veut mettre en avant son "ADN particulier", autrement dit "une opposition déterminée, courtoise et force de propositions".
"On appelle à un réveil de la majorité municipale", a résumé le maire du 2e arrondissement, Denis Broliquier. Une majorité qui reste toutefois dispersée avec "très peu de relations et de concertation" avec le groupe UMP mais des élus qui restent "toujours des alliés potentiels".

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mm le 11/03/2015 à 08:11

levy ne sera plus aux regionnales bravo cochet

Signaler Répondre

avatar
pr le 11/03/2015 à 08:09

attention gégé levy te guette Tremble toi qui a ete depute maire senateur elle kdalle. ¨¨Mais ces gens la messieur¨¨ !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
question? le 11/03/2015 à 02:06
hirondelle a écrit le 10/03/2015 à 18h04

Collomb est fini, cela sent la fin de règne car il a été incapable de sauver la tête de son pote Rivalta. Il a poussé malgré lui lbk mais il sait d'avance que ce dernier sera 47me au classement derrière :
Picard, Girard ou fn ce sera un camouflet pour lui il a perdu son homme de confiance qui gèrait 1n milliard d'euros pour lbk qui le conduit avec le PS droit dans le mur.
aujourd'hui par son incapacité à prendre une bonne décision il a un dossier explosif avec toutes les menaces qui concerne la section PS. Fin de carrière Colloomb

et augoyard (udi) il sert à quoi à part être un notable à 80 ans dans sa tête à peine 30 ans?

Signaler Répondre

avatar
amusant le 11/03/2015 à 02:05
hirondelle a écrit le 10/03/2015 à 18h04

Collomb est fini, cela sent la fin de règne car il a été incapable de sauver la tête de son pote Rivalta. Il a poussé malgré lui lbk mais il sait d'avance que ce dernier sera 47me au classement derrière :
Picard, Girard ou fn ce sera un camouflet pour lui il a perdu son homme de confiance qui gèrait 1n milliard d'euros pour lbk qui le conduit avec le PS droit dans le mur.
aujourd'hui par son incapacité à prendre une bonne décision il a un dossier explosif avec toutes les menaces qui concerne la section PS. Fin de carrière Colloomb

depuis 2001 hirondelle parle de la fin de Collomb, amusant

Signaler Répondre

avatar
Mon oeil le 11/03/2015 à 00:55

L'UMP est le pire supplétifi de Collomb. Quand on liasse Cochet parler, on sait qu'on fait gagner Collomb! Tous vendus, pour le métro à Oullins, ou une passerelle piétons à Caluire

Signaler Répondre

avatar
Le ps venissieux fou le camp le 10/03/2015 à 20:11

Après toutes les démissions de ses amis au grand lyon, et la chute de son ami Rivalta, c'est le début de la fin qui commence, à commencer par venissieux. Je suis un habitant de venissieux, et je ne comprends pas pourquoi le PS ainsi que Collomb soutiennent m. Benkhelifa? Tous ces socialistes qui démissionnent et déclarent dans la presse qu'il y a un problème de ligne politique et de comportement avec lui. Il se dit que l'élue mme picot a déposé une main courante suite à une réunion des socialistes. M Benkhelifa ne parle que de la viande dans les cantines, mais nous sommes en république. Le tout à été le psycho drame entre Mme Picard et lui. Et M Collomb soutient ce personnage, au PS de Venissieux il n'y a pas d'autres personnes plus fréquentables?

Signaler Répondre

avatar
hirondelle le 10/03/2015 à 18:04

Collomb est fini, cela sent la fin de règne car il a été incapable de sauver la tête de son pote Rivalta. Il a poussé malgré lui lbk mais il sait d'avance que ce dernier sera 47me au classement derrière :
Picard, Girard ou fn ce sera un camouflet pour lui il a perdu son homme de confiance qui gèrait 1n milliard d'euros pour lbk qui le conduit avec le PS droit dans le mur.
aujourd'hui par son incapacité à prendre une bonne décision il a un dossier explosif avec toutes les menaces qui concerne la section PS. Fin de carrière Colloomb

Signaler Répondre

avatar
Caramel le 10/03/2015 à 17:38

L Udi avec Mme Levy est au service de Collomb. Synergie fait pareil. Ce sont des supplétifs de Collomb

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.