Royal Baby n°2 : pour Stéphane Bern, la princesse s’appellera Alice

Royal Baby n°2 : pour Stéphane Bern, la princesse s’appellera Alice
Stéphane Bern - DR

Le Royaume-Uni est en effervescence après la naissance ce samedi du deuxième bébé royal.

La duchesse de Cambridge, Kate Middleton, a en effet donné naissance à la maternité St Mary de Londres à une petite fille de 3,7 kg. La nouvelle a fait le tour du monde ; les photographes étaient d’ailleurs présents en nombre devant l’hôpital pour guetter une éventuelle sortie de la petite famille.
Reste désormais à connaître le prénom de la petite princesse et les paris vont bon train, notamment Alice, Victoria, Elizabeth, Charlotte ou encore Alexandra.

Il y en a un en tout cas qui a son idée sur le sujet ; le spécialiste des têtes couronnées, Stéphane Bern, a déclaré sur RTL : "Il y a de fortes chances que cette princesse s’appelle Alice". Déjà lors de la naissance du premier Royal Baby en juillet 2013, l’animateur lyonnais avait vu juste en misant sur George.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
limousin le 05/05/2015 à 09:33

On s'en moque.
Il n'y a pas des sujets plus importants ?

Pour l'instant la reine Elisabeth, reine par la grâce de Dieu, règne. Point final.

Signaler Répondre

avatar
TURPIN le 04/05/2015 à 18:34
Nostromo a écrit le 02/05/2015 à 23h10

Les anglais ont cette capacité fantastique à fêter un évènement que nous autres, français, considérons comme parfaitement insignifiant voire indécent
A savoir la naissance de la dernière héritière en date d'une famille royale qui vit aux crochets du peuple depuis des siècles et qui n'a plus aucun rôle politique depuis longtemps.
Une famille royale où plus personne ne travaille, préférant évidemment vivre de la rente liée notamment à la propriétés d'une grande partie du foncier londonien
C'est si anachronique que c'en est renversant
Mais je reste sincèrement impressionné par leur capacité d'émerveillement par rapport à nous qui ne croyons plus en rien
Il faut croire que, de ce point de vue, la royauté protège de la déprime républicaine

La famille royale ne coûte aux Britanniques que 56 pence par tête et par an.

Quand on voit la qualité de l'offre politique française, on se dit que les anglais peuvent en effet s'émerveiller.

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 03/05/2015 à 13:04

Les Français sont nostalgiques de la royauté. Vu le Tam-Tam que provoque cette affaire dans la presse française !

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 02/05/2015 à 23:10

Les anglais ont cette capacité fantastique à fêter un évènement que nous autres, français, considérons comme parfaitement insignifiant voire indécent
A savoir la naissance de la dernière héritière en date d'une famille royale qui vit aux crochets du peuple depuis des siècles et qui n'a plus aucun rôle politique depuis longtemps.
Une famille royale où plus personne ne travaille, préférant évidemment vivre de la rente liée notamment à la propriétés d'une grande partie du foncier londonien
C'est si anachronique que c'en est renversant
Mais je reste sincèrement impressionné par leur capacité d'émerveillement par rapport à nous qui ne croyons plus en rien
Il faut croire que, de ce point de vue, la royauté protège de la déprime républicaine

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.