Affaire Zahia : Abou Sofiane condamné en appel à trois ans de prison

Affaire Zahia : Abou Sofiane condamné en appel à trois ans de prison
Abou Sofiane - DR

Le jeune homme de 25 ans, originaire de Mions dans le Rhône, est accusé
d'avoir joué un rôle d'entremetteur rétribué entre des prostituées et
des clients.

Le principal prévenu dans l'affaire Zahia, a été condamné mardi à trois ans de prison, dont deux avec sursis, et à 20 000 euros d'amende par la cour d’appel de Paris. Cet ancien candidat de l'émission La Nouvelle star a été reconnu coupable de proxénétisme. En première instance, le Rhodanien avait été condamné à trois ans de prison, dont 1 ferme, et 10 000 euros d'amende.

En mai dernier, Abou Sofiane a publié un livre dans lequel il a donné sa version des faits, et a déposé une plainte pour faux témoignage contre Zahia. L’ancienne call-girl l’avait alors désigné comme son proxénète. "Il me faisait rencontrer des amis à lui pour que je me prostitue. (…) Avant, surtout en 2008 et 2009, il me faisait rencontrer vraiment beaucoup d’hommes, quatre par mois en moyenne. Abou me prend 200 à 300 euros par passe".

L'avocat d'Abou Sofiane a d'ores et déjà indiqué que son client allait se pourvoir en cassation pour contester cette décision.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.