Régionales : le PC rejette la faute sur le Rassemblement

Régionales : le PC rejette la faute sur le Rassemblement
LyonMag

Qui est en cause dans l'échec de la formation d'une alliance au premier
tour
entre le Parti Communiste et le Rassemblement (EELV, PG, Nouvelle
Donne, Ensemble!) pour les régionales en Auvergne Rhône-Alpes ?

Si lundi, à la sortie des négociations avortées, ce dernier précisait que les chefs de file communistes avaient rejeté l'application du non-cumul des mandats, le PC a nuancé la situation dans un communiqué.

S'il n'évoque pas le cas du non-cumul des mandats, il fait la promotion de ses deux candidats, les parlementaires Cécile Cukierman et André Chassaigne, "deux candidatures utiles au rassemblement, à la lutte contre l'austérité, à la mobilisation de toutes et de tous. Ces propositions ont été refusées".
Le communiqué est habile et place le Rassemblement comme hostile à une politique d'"égalité", de "solidarité" et de "renouveau démocratique" sous prétexte que les chefs de file communiste ne soient pas en adéquation avec l'un des points de leur charte, à savoir qu'ils devront choisir entre leur siège de député et sénatrice et celui d'élu à la future Région Auvergne Rhône-Alpes.

Le PC se déclare enfin "disponible pour relancer cette dynamique dont notre peuple a tant besoin". Mais du côté du Rassemblement, la pilule devient de plus en plus dure à avaler.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nath le 21/08/2015 à 22:29
foutrac a écrit le 18/08/2015 à 14h19

Comment peut - on être communiste de nos jours ?? Il faut les enfermer au vinatier d'urgence !

C'est vous qu'il faudrait enfermer et vite.
Vous n'avez manifestement aucun respect pour les avis politiques différents du vôtre.
Le PC vous dérange ? c'est votre problème mais ayez au moins du respect humain pour un avis différent.
Sachez que d'autres ne sont pas du tout content eux du capitalisme et du libéralisme destructeurs.

Signaler Répondre

avatar
pognon à gogo le 21/08/2015 à 21:10

Le PC qui se bat pour le cumul des mandats... décidément le fric, toujours le fric, voilà ce qui mène les politiciens!!!!

Signaler Répondre

avatar
foutrac le 18/08/2015 à 14:19

Comment peut - on être communiste de nos jours ?? Il faut les enfermer au vinatier d'urgence !

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 18/08/2015 à 12:48

LES COMMUNISTES ONT DES FRAIS / DONC OUI AU CUMUL des postes mais NON AU CUMUL DES INDEMNITES...... pardon, je révais

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.