Régionales : le MoDem décidera mi-septembre s'il entérine ou non l'alliance avec Wauquiez

Régionales : le MoDem décidera mi-septembre s'il entérine ou non l'alliance avec Wauquiez
François Bayrou devra trancher le 15 septembre - LyonMag

Dimanche après-midi, Patrick Mignola s'affichait de manière ostentatoire
au Mont Mézenc, aux côtés de Laurent Wauquiez pour le lancement de
campagne du candidat aux régionales Auvergne Rhône-Alpes.

Et le chef de file local du MoDem espère avoir suffisament fait pour que son parti entérine son alliance avec les Républicains.

"La redescente du Mézenc peut-elle être cruelle ?"
, se moquent déjà les frondeurs centristes. Dans un nouveau communiqué, Cyrille Isaac-Sibille et ses soutiens en quête d'une liste indépendante au premier tour, rappelle que rien n'a été confirmé par François Bayrou.
"Marc Fesneau, Secrétaire national du Mouvement, nous rencontrera le 2 septembre, afin de connaitre les avancées de la liste indépendante à laquelle nous travaillons. Puis les instances nationales trancheront"
. La date du 15 septembre est déjà avancée.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hallucinant le 01/09/2015 à 17:07

Très étonnant tout cela un chef qui s'auto-valide en alliance avec Les Républicains, Cyrille Isaac-Sibille qui n'est plus le président du Modem Rhône qui essaie maintenant de se faire entendre alors qu'il n'a rien fait durant sa mandature sinon que de faire suer les lyonnais qui ont fini par partir vu ses bassesses.

Et puis il faut le dire tout haut qui a les moyens au Modem de monter sa liste avec de l'argent qui sort de sa poche ? Comme le Modem n'est vraiment pas sur du résultat à savoir atteindre les 5% il fait cou-couche panier. On the show again! Désolé il y en a qu'un qui tient la route chez les centristes à Lyon : cherchez un peu !

Signaler Répondre

avatar
Abcd le 01/09/2015 à 13:51

Comment estimer le vote centriste si le modem ne se présente à aucune autre élection que les présidentielles. Évidement qu'une liste Modem est nécessaire, au moins au premier tour. Elle avait d'ailleurs beaucoup manquée aux municipales lyonnaises l'année dernière.

Signaler Répondre

avatar
L'observateur le 01/09/2015 à 08:55

Beaucoup d'électeurs attendent une liste centriste

Signaler Répondre

avatar
Diodore le 31/08/2015 à 19:07

J'ai cru entendre hier que "les centristes devaient être respectés"
Ca me semble mal parti !!!
Premier dérapage ?

Signaler Répondre

avatar
Stilman le 31/08/2015 à 10:06

Normal il y a une commission d'investiture UMP mi septembre... Comment mettre la pression pour obtenir des places ? Les Lévy, Sibille et autres consorts sont les mêmes... Installer un mini rapport de force pour peser. L'action politique ils s'en tamponnent, des citoyens aussi

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.