Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyonmag.com

Le marché immobilier reste dynamique dans le Rhône

Lyonmag.com

Ce mercredi, la FNAIM  annonçait à la presse que les ventes continuaient de progresser dans le Rhône grâce aux prix ajustés aux possibilités actuelles et de par le faible taux d’intérêt depuis plusieurs mois. Une dynamique qui devrait se prolonger au second semestre.

"On est très content, aujourd’hui on ne va pas faire la gueule " s’est exclamé le président de La FNAIM, Jean Chavot, au début de la conférence de presse présentant les chiffres clés et les transactions pour le 1er semestre de 2015. En effet, de juillet 2014 à juin 2015, la FNAIM a enregistré une hausse de 3,1%  des ventes dans l’immobilier, avec 18 135 unités vendues en 2014 contre 20 115 en 2015. Une progression qui se fait plus nette dans le Rhône que dans le reste de la France avec une hausse de seulement 2,3%. "Le chiffre rhodanien est supérieur à la moyenne nationale puisque le Rhône dispose d’une dynamique économique importante, avec de nombreux petits commerces, et de nombreuses structures scolaires qui accueillent pas mal d’étrangers", relève le président de la FNAIM.

Mais cette hausse des ventes s’explique aussi par la baisse des prix de l’immobilier. En effet, on remarque une baisse de 4,4% des prix des appartements par rapport à juin, et une baisse de 5,6% pour les maisons. Encore faut-il que les candidats acquéreurs aient les moyens d’acheter : " Avant les vendeurs surévaluaient souvent les prix de leurs biens. Mais aujourd’hui ils ont compris qu’il était plus judicieux de vendre un bien à un prix de marché en un mois, plutôt que de s’entêter sur des montants qui ne correspondent pas à la réalité actuelle", explique Jean Chavot. Cependant, cette tendance à la baisse ne concerne pas les biens situés à Lyon, où les prix stagnent avec une augmentation de seulement 0,2%.

En tout cas, pour les candidats acquéreurs c’est le bon moment pour acheter puisque "les économistes prévoient une hausse des taux d’intérêt prochainement, ce qui entraînera une hausse des prix , et après il sera trop tard", conclut Jean Chavot.



Tags : immobilier | fnaim |

Commentaires 7

Déposé le 28/09/2015 à 10h30  
Par bulle immo Citer

Déposé le 28/09/2015 à 00h44   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Plume Citer

Article intéressant, qui nous apprend que depuis juin 2014 les prix ont baissés de 4,4% pour les appartements et 5,6% pour les maison. Moi, je n'appelle pas ça une baisse modérée... En tapant le nom de la personne interviewée dans Google, on s'aperçoit en plus qu'elle conseille sans discontinuer depuis septembre 2014 d'acheter (puisque c'est le moment, nous dit-on!). Ceux qui ont écouté les conseils de la FNAIM ces derniers mois en sont donc pour leurs frais!

Déposé le 26/09/2015 à 00h26  
Par youlou Citer

Très bien fait ce publi-communiqué de la FNAIM

Déposé le 25/09/2015 à 13h38  
Par Nostromo Citer

Arnaque a écrit le 24/09/2015 à 12h17

Ah le classique article sponsorisé par la FNAIM pour faire croire aux gens que c'est le moment d'acheter de l'immobilier trois fois le prix de ce que les propriétaires ont payé il y a à peine 20 ans.

Tout à fait !
Mais ce bon Monsieur fait le job pour lequel il est payé
Ceci dit, il n'a pas tout à fait tort en ce qui concerne le relatif dynamisme des ventes sur le Grand Lyon
Quand je vois les difficultés économiques (chômage !), je n'arrive pas à comprendre pourquoi le marché de l'immobilier ne s'écroule pas
Il faut croire que la demande reste plus forte que l'offre...

Déposé le 24/09/2015 à 15h42  
Par lyon nait Citer

Arnaque a écrit le 24/09/2015 à 12h17

Ah le classique article sponsorisé par la FNAIM pour faire croire aux gens que c'est le moment d'acheter de l'immobilier trois fois le prix de ce que les propriétaires ont payé il y a à peine 20 ans.

Bien vu.
Si tous les acquéreurs potentiels font encore du "stand by", alors nul doute que les prix vont encore baisser.
Patience et baisse semblent aller de pair.

Déposé le 24/09/2015 à 14h29  
Par Maronnier je vous enfume Citer

"les économistes prévoient une hausse des taux d’intérêt prochainement, ce qui entraînera une hausse des prix , et après il sera trop tard"

Mais quel idiot !
Ah, non pardon il sait ce qu'il dit... ; quel enfumeur !
:-)


S'il y a hausse des taux, alors cela élimine des acquéreurs potentiels, du coup la balance vendeurs/acheteurs devient défavorables aux vendeurs...

Bref : Avec des taux qui ne peuvent que monter (on est au plancher) les (quelques) acquéreurs auront encore la main pendant de longues années....

Déposé le 24/09/2015 à 12h17  
Par Arnaque Citer

Ah le classique article sponsorisé par la FNAIM pour faire croire aux gens que c'est le moment d'acheter de l'immobilier trois fois le prix de ce que les propriétaires ont payé il y a à peine 20 ans.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.