"J’ai raccompagné votre maman à son hôtel" : le courrier d’un militant LR à Wauquiez pour une place à la Région

"J’ai raccompagné votre maman à son hôtel" : le courrier d’un militant LR à Wauquiez pour une place à la Région
Laurent Wauquiez - LyonMag

Même si la Région Auvergne Rhône-Alpes nécessite de nombreux fonctionnaires et chargés de missions pour tourner, Laurent Wauquiez n’a pas pu recaser toutes les personnes ayant participé à sa campagne.

Et certains n’ont pas hésité à le faire savoir au président. A l’instar de Mustapha Ghouila, un militant LR de Vénissieux, qui a adressé une lettre à Laurent Wauquiez dans laquelle il lui reproche de ne pas lui avoir renvoyé l’ascenseur après les élections régionales.
 

"Je constate que vous avez embauché de nombreux colistiers à des postes de chargés de mission et que, parallèlement, vous persistez à m’ignorer totalement alors que je rencontre des difficultés au quotidien", écrit Mustapha Ghouila dans le courrier publié ce jeudi par les Potins d’Angèle.

"Je m’interroge donc quant au fait que mon nom à consonance maghrébine pourrait vous poser problème ?", poursuit le militant, évoquant son père "enterré à Verdun", décoré de "la Légion d'honneur et de la Croix de Guerre". Ainsi que son voyage aux Etats-Unis à l’invitation de l’ambassade des Etats-Unis en France sur "le thème du mode de vie et de l’intégration des minorités".


Mustapha Ghouila essaye différentes approches dans ce même courrier, tentant de faire appel aux sentiments de Laurent Wauquiez :"En matière de dévouement et d’élégance, vous avez toujours pu compter sur moi ; pour exemple lors du dîner du CRIF, lorsque votre maman voulait prendre un taxi, c’est moi qui l’ai raccompagnée à son hôtel avec mon véhicule".


Concluant sa lettre par une invitation à une rencontre pour évoquer son avenir à la Région, Mustapha Ghouila risque d’avoir des nouvelles de Laurent Wauquiez. Pas nécessairement des bonnes…

Ci-dessous, la lettre in extenso, comme publiée dans les Potins d'Angèle :

Monsieur le Président,

Je tiens tout d’abord à vous faire connaître mon mécontentement concernant la suite donnée à ma candidature à vos côtés et rappeler les promesses qui sont restées totalement "lettre morte". En effet, je constate que vous avez embauché de nombreux colistiers à des postes de chargés de mission et que, parallèlement, vous persistez à m’ignorer totalement alors que je rencontre des difficultés au quotidien. Je m’interroge donc quant au fait que mon nom à consonance maghrébine pourrait vous poser problème ? Je vous rappelle en cette année du centenaire, Monsieur le Président, que mon père est enterré à Verdun et qu’il a reçu la Légion d’honneur et la Croix de guerre pour avoir défendu notre pays la France ; à ce titre, je me suis toujours considéré comme étant pleinement Français, ce que confirme mon engagement au sein de notre formation politique depuis de très nombreuses années. Je vous rappelle encore que, pendant la campagne, Patrice Schoendorf - de couleur noire et Président du Parti Radicale du Rhône - et moi avons été exemplaires pour vous aider à atteindre le poste que vous occupez aujourd’hui. Nous avons mobilisé tous nos réseaux dans les nombreux quartiers populaires, les familles harkis (il y en a plus de mille dans notre région), sans compter mon action personnelle auprès des buralistes (le réseau professionnel de mon épouse). Je reviens juste d’une mission de dix jours aux USA, à l’invitation de l’ambassade des États-Unis en France, sur le thème du mode de vie et de l’intégration des minorités ; un compte rendu établira les bonnes pratiques dont nous pourrions nous inspirer en France. Cela semble signifier que mes compétences sont davantage reconnues par ceux que je n’ai pas aidés et plus que par vous-même et par ma famille politique. En matière de dévouement et d’élégance, vous avez toujours pu compter sur moi ; pour exemple lors du dîner du CRIF, lorsque votre maman voulait prendre un taxi, c’est moi qui l’ai raccompagnée à son hôtel avec mon véhicule. Je voudrais également vous citer un exemple qui a marqué, datant de l’époque où M. Brice Hortefeux était ministre de l’Intérieur ; suite à la polémique lancée par ses propos ambigus "Un, ça va, c’est lorsqu’ils sont plusieurs que les problèmes commencent", je l’ai défendu bec et ongles lors de sa visite à Vénissieux en présence de Mme Nora Berra et devant une cinquantaine de journalistes, affirmant à une population hostile que le Ministre n’était aucunement raciste ; cela m’a valu localement beaucoup d’ennuis que j’ai pourtant toujours assumés.

Je reste encore lié à ma famille politique mais il conviendrait que celle-ci se rappelle parfois des services rendus par ses fidèles militants de terrain. En conséquence, je vous laisse le soin soit de me répondre soit de me proposer une rencontre pour que nous puissions parler de tout cela. Dans l’attente, je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations les plus respectueuses ».

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
thierry_levelo@yahoo.fr le 27/03/2016 à 09:41

que ce militant fasse preuve de culot, c'est son droit mais que Wauquiez aille faire du politique correct au Crif comme bien autres de gauche et droite, ca me dégoutte

Signaler Répondre

avatar
ubu69 le 26/03/2016 à 19:56

Le père de ce militant est "enterré à Verdun", et a été décoré de "la Légion d'honneur et de la Croix de Guerre". Quel âge à ce militant ? Ce qu'il dit n'est pas inintéressant , on voit qu'en politique les hommes changent mais jamais les pratiques !

Signaler Répondre

avatar
Lugdu le 25/03/2016 à 19:54

J'aimerai bien avoir la liste des copains qui ont eu des postes ... Quelqu'un a t-il des noms ?

Signaler Répondre

avatar
lievredemars le 25/03/2016 à 10:48
Pitoyable. a écrit le 24/03/2016 à 20h45

Prenons cette info, par le tout petit bout de la lorgnette.

D'une, ce monsieur à militer avec des arrières pensées mercantiles ?!
Ils sont trop nombreux comme cela.

Ensuite, le fait que cette lettre existe et soit adressée, a ce canard, n'est pas chose anodine.

Il compte parmi ses très grands amis, un élu républicain mais avec l'étiquette socialiste.

A l'époque de la disparition de la version papier de Lyon Mag, ces amis ont jouer un grand rôle, sur fond de gros sous immobilier et annonces légales...

Comprenne qui sait...

En fait, il s'agit d'un règlement de compte entre faux frères politique.

Je trouve que monsieur Wauquiez a eu raison de ne pas embaucher ce monsieur et ainsi mettre un terme aux pratiques socialistes !!

Moralité.
Si tu t'engage en politique, c'est pour des convictions et servir l'intérêt général !

Si tu cherche un boulot Pôle Emploi, le bon coin etc. Sont là !

Tout à fait d'accord, c'est cocasse comme attitude...C'est , hélas, très courant, de confondre ainsi militantisme et clientélisme. Ce qui est plus étonnant c'est de l'avouer aussi candidement! :-)

Signaler Répondre

avatar
waouh! le 25/03/2016 à 01:24

comment vous avez eu cette lettre? Soyez clair et précis dans vos méthodes, Lyon mag.

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 24/03/2016 à 22:53

La politique, rien que de la politique...

Signaler Répondre

avatar
nadia le 24/03/2016 à 22:39

ce monsieur milite depuis 25 ans à droite on le balade

Signaler Répondre

avatar
ridfa69 le 24/03/2016 à 21:35

Tellement honte pour notre ville

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable. le 24/03/2016 à 20:45

Prenons cette info, par le tout petit bout de la lorgnette.

D'une, ce monsieur à militer avec des arrières pensées mercantiles ?!
Ils sont trop nombreux comme cela.

Ensuite, le fait que cette lettre existe et soit adressée, a ce canard, n'est pas chose anodine.

Il compte parmi ses très grands amis, un élu républicain mais avec l'étiquette socialiste.

A l'époque de la disparition de la version papier de Lyon Mag, ces amis ont jouer un grand rôle, sur fond de gros sous immobilier et annonces légales...

Comprenne qui sait...

En fait, il s'agit d'un règlement de compte entre faux frères politique.

Je trouve que monsieur Wauquiez a eu raison de ne pas embaucher ce monsieur et ainsi mettre un terme aux pratiques socialistes !!

Moralité.
Si tu t'engage en politique, c'est pour des convictions et servir l'intérêt général !

Si tu cherche un boulot Pôle Emploi, le bon coin etc. Sont là !

Signaler Répondre

avatar
corruption le 24/03/2016 à 18:55

voila qui résume bien un certain état d'esprit,et le chèque pour avoir voté Wauquiez c'est pour quand

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.