Belleville : traces de molécules indésirables dans les eaux de la ville

Belleville : traces de molécules indésirables dans les eaux de la ville
LyonMag

Lundi soir, l’adjoint en charge de la gestion des eaux Malik Hechaichi a annoncé que plusieurs molécules indésirables avaient été trouvées dans l’eau distribuée de Belleville. Mais pas de panique, cette dernière reste entièrement potable.

Des molécules issues de produit de désherbage comme le dichlonil (devenu illicite en Europe en 2009) et d’autres pesticides interdits ont été décelés dans les eaux de Belleville. Les habitants n’ont toutefois rien à craindre puisque ces traces sont largement en-dessous des seuils de tolérance indiqués par la santé publique.

S’il n’y a pas lieu de s’inquiéter, des préconisations doivent néanmoins être mises en place. Inciter les agriculteurs à éviter d’utiliser ce genre de dangereux pesticides ou identifier des périmètres de protection de sol font partie des mesures établies.

La commune a également demandé une dérogation. Si les traces de molécules se multiplient à un niveau élevé, une alimentation en eau de secours par le syndicat des eaux voisins est à prévoir.

Enfin et si le problème persiste, une usine de traitement des eaux est envisagée.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.