A Bron, Yann Compan demande plus de transparence sur la mutation d'un quartier

A Bron, Yann Compan demande plus de transparence sur la mutation d'un quartier
Yann Compan - LyonMag

Lors du dernier conseil municipal à Bron, le maire PS Jean-Michel Longueval avait parlé d'une volonté de rendre son action toujours plus transparente.

Une promesse que n'a pas manqué de relever Yann Compan, conseiller municipal LR d'opposition. Dans une lettre ouverte adressée au maire, il lui réclame justement cette transparence à propos de projets qui doivent voir le jour dans un quartier de Bron et qui "inquiètent beaucoup" les riverains des rues du 8 mai 45, Philippe Goy et Franklin Roosevelt.

Yann Compan évoque "la destruction du foyer ADOMA en vue d'un agrandissement". Mais "il semble que cette opération soit liée à la construction massive de nouveaux logements".

Enfin, l'association Al Hidaya a demandé un permis de construire pour une salle de prière de 740m2 rue Philippe Goy. "Je suis étonné que, toujours au nom de la transparence qui vous anime, vous n'ayez pas évoqué ce projet lors du dernier conseil alors que nous avons échangé à propos de ce lieu de culte. Un oubli ?", l'interpelle Yann Compan, s'interrogeant sur de potentiels aménagements de parking et sur la tenue éventuelle d'une réunion d'informations des riverains.

X

Tags :

compan

bron

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
réponse (2) le 15/04/2016 à 13:23
Post monétaire a écrit le 15/04/2016 à 12h23

En quoi vos questions répondent à la question de l'éducation et des tabous?
En quoi demander à ce qu'il ait des cours de religions et d'athéisme c'est "faire la leçon" ?
Pourquoi vous sentez-vous menacé par de simples transmissions de savoirs que pourraient être ces cours dans les écoles ?

Pourquoi avoir répondu à mon premier post ? Il n' y est pas du tout question d'éducation. Pourquoi me sentirais-je menacée ? Vous seriez-vous trompé de discussion ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 15/04/2016 à 12:23
réponse a écrit le 15/04/2016 à 11h24

N'est- ce pas trop épuisant d'être toujours du côté du Bien et de faire la leçon aux autres ? N'est-ce pas trop épuisant de devoir répondre à tous ces pauvres misérables intolérants ?
Dans votre système de pensée, cela ne vous pose pas de problème ? il est interdit d'interdire : cela ne vaut-il pas pour moi ?

En quoi vos questions répondent à la question de l'éducation et des tabous?
En quoi demander à ce qu'il ait des cours de religions et d'athéisme c'est "faire la leçon" ?
Pourquoi vous sentez-vous menacé par de simples transmissions de savoirs que pourraient être ces cours dans les écoles ?

Signaler Répondre

avatar
réponse le 15/04/2016 à 11:24
Post monétaire a écrit le 15/04/2016 à 10h49

Est-ce normal que dans l'éducation il n'y ait pas la connaissance des différentes religions de ce monde, ainsi que de l'athéisme ?
.
Pourquoi cette éducation est-elle autant tabou ?

N'est- ce pas trop épuisant d'être toujours du côté du Bien et de faire la leçon aux autres ? N'est-ce pas trop épuisant de devoir répondre à tous ces pauvres misérables intolérants ?
Dans votre système de pensée, cela ne vous pose pas de problème ? il est interdit d'interdire : cela ne vaut-il pas pour moi ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 15/04/2016 à 10:49
Mosquée Bron a écrit le 15/04/2016 à 09h49

Est-il raisonnable de créer une extension de salle de prière de 740 m2 dans ce quartier pavillonnaire, même si ce n'est pas normal que ces messieurs ne puissent pas prier à l'intérieur le vendredi par manque de place ?

Est-ce normal que dans l'éducation il n'y ait pas la connaissance des différentes religions de ce monde, ainsi que de l'athéisme ?
.
Pourquoi cette éducation est-elle autant tabou ?

Signaler Répondre

avatar
Mosquée Bron le 15/04/2016 à 09:49

Est-il raisonnable de créer une extension de salle de prière de 740 m2 dans ce quartier pavillonnaire, même si ce n'est pas normal que ces messieurs ne puissent pas prier à l'intérieur le vendredi par manque de place ?

Signaler Répondre

avatar
Brondillante inquiète le 14/04/2016 à 18:14

Il y a déjà une salle de prière rue Philippe Goy qui me semble fréquentée par des messieurs très très pieux : s'agit-il de son agrandissement ? Il semblerait effectivement poli que les riverains ne soient pas mis devant le fait accompli. La question du parking se pose également car le stationnement est déjà saturé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.