Crèches et football au menu du conseil municipal de Lyon

Crèches et football au menu du conseil municipal de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Pour cet avant-dernier conseil municipal de la saison, les élus lyonnais risquent d'être dissipés.

Non pas que l'appel des vacances se fait de plus en plus fort, mais les sujets polémiques sont légions.

A quelques jours du début de l'Euro 2016, la sécurité autour de l'évènement et de la fan-zone place Bellecour pourrait être évoquée.


Foot toujours, l'avenir de l'AS Duchère, officiellement promue en National l'année prochaine, sera au centre des débats. Car le président du club Mohamed Tria réclame une hausse de la subvention pour garantir un budget correct à l'échelon supérieur. Il manque environ 100 000 euros, et Gérard Collomb n'a pas daigné lui répondre à ce sujet.

Enfin, les crèches municipales et le projet de la Ville de Lyon de louer une partie des places à des entreprises privées seront les munitions privilégiées de l'opposition ce lundi après-midi.


Avec les rythmes scolaires et l'annonce de la fermeture de l'école Levi-Strauss, le secteur de la petite enfance sera définitivement brûlant.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
papouVNR le 06/06/2016 à 17:36
Unpapa a écrit le 06/06/2016 à 12h03

Le manque de place en crèche n'est pas nouveau. Quel est le véritable plan d'action pour palier à cela?

Lorsque l'on a pas de place en crèche par son employeur, c'est mission impossible. Les critères opaques d'attribution des places n'aident pas à réduire la frustration des refus.

ben si
elle est la l action!

vue que les gens qui travaillent dans les autres villes autour de Lyon déposent leurs enfants dans les crèches des villes ou ils travaillent, il est normal de vendre des places aux entreprises de Lyon...!!

non?

a ba non...

Signaler Répondre

avatar
Robert69 le 06/06/2016 à 13:27

Et si les parents commençaient par élever leurs enfants ça serait un bon début non ?

Signaler Répondre

avatar
Unpapa le 06/06/2016 à 12:03

Le manque de place en crèche n'est pas nouveau. Quel est le véritable plan d'action pour palier à cela?

Lorsque l'on a pas de place en crèche par son employeur, c'est mission impossible. Les critères opaques d'attribution des places n'aident pas à réduire la frustration des refus.

Signaler Répondre

avatar
Papacontent le 06/06/2016 à 08:50

louer des places de crèches a des entreprises privées...
parce que le placement en creche ne dépend plus du lieu d habitation?
pcq c est a la collectivité de financer la garde des enfants des cadres qui bossent sur Lyon (mais n y habitent pas)
???
cela veut donc dire qu il y a des places de libre en creche sur lyon??? ça, je le note

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.