Pas d’alcool ni de pétards dans le Rhône pour le 14 juillet

Pas d’alcool ni de pétards dans le Rhône pour le 14 juillet
Photo d'illustration - LyonMag

Le préfet, les maires des communes de l’agglomération lyonnaise, et les services de police et gendarmerie se sont réunis ce vendredi pour parler sécurité, à une semaine de la fête nationale.

De cette réunion, il est ressorti une série de mesures destinées à éviter tout incident, comme ceux survenus l’an passé. Les nuits du 12 au 13 juillet, et du 13 au 14 juillet, avaient notamment été marquées par "65 départs de feux", et "une vingtaine de véhicules brulés", selon le préfet Michel Delpuech.


Ainsi, un nouveau dispositif de "prévention situationnelle" stipule que chaque maire aura pour tâche de débarrasser les rues "d’épaves", comme "des véhicules abandonnés" ou "bacs à poubelles non rangés". En tout, 300 membres de la sécurité publique et 150 gendarmes seront déployés sur l’ensemble de l’agglomération lyonnaise.
Un arrêté valable entre le 12 et le 15 juillet jusqu’à 12h vient compléter le dispositif.
"Boire de l’alcool en réunion sur la voie publique" sera ainsi formellement interdit pendant ces 4 jours, tout comme l’achat d’alcool en supermarchés, épiceries et autres points de vente entre 20h et 6h.

Tous "pétards ou feux d’artifices" ne pourront être utilisés "exceptés ceux organisés par les collectivités ou particuliers autorisés". La vente des explosifs sera elle aussi prohibée sur cette même période. Enfin, "le carburant isolé", c’est-à-dire vendu en bidon, ne sera pas accessible à la population, sauf pour "les personnes de bonne foi", assure le préfet.


Enfin, le dispositif de sécurité traditionnel sera reconduit pour gérer les mouvements de foules et encadrer le feu d’artifice de Lyon, le 14 juillet au soir.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
maisnon le 13/07/2016 à 07:23

Plus on interdit et plus les gens sont tentés de contourner le problème. C'est un gros risque de faire cet effet d'annonce qui ne sera de toute façon pas applicable ; les forces de l'ordre auront autre chose à faire que contrôler chaque personne pour vois si elle trimbale de l'alcool....

Signaler Répondre

avatar
anonymous787878 le 13/07/2016 à 02:09

Moi je m'en ballec je vais faire éclater des feux d'artifice et des petards qu'il le veille ou pas leur avis je m'en branle

Signaler Répondre

avatar
Et vive la raie publique! le 10/07/2016 à 17:10

Pas d'alcool ,pas de pétards ,tous en niqab et les cochons restent chez eux.

Signaler Répondre

avatar
et toc le 10/07/2016 à 13:26

Euh l'interdiction de boire de l'alcool sur la voie publique, c'est un texte de loi valable toute l'année, même si personne ne le fait respecter ... A voir l'état des berges du Rhône le soir...

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 10/07/2016 à 11:44

""""Boire de l’alcool en réunion sur la voie publique" sera ainsi formellement interdit pendant ces 4 jours, tout comme l’achat d’alcool en supermarchés, épiceries et autres points de vente entre 20h et 6h."""

Quel est le rapport entre la vente, la consommation de biéres et les incendies de véhicules ??
Ce sont les allumettes et les briquets que ce fonctionnaire
devrait interdire !!!

Signaler Répondre

avatar
Guigui le 09/07/2016 à 17:35

Sur le papier il y a des interdits pour se donner bonne conscience.
Sur le terrain, je demande à voir..
On fera un bilan le 15/07

Signaler Répondre

avatar
fazer1k le 09/07/2016 à 16:45

a force d'interdire, la France va devenir invivable. les interdits ne sont que pour les solvables, les autres continuent en toute impunite

Signaler Répondre

avatar
Caio le 09/07/2016 à 01:39

Je veux voir les flics aller à la Duch ou à Bron , interdire aux bordelliques de boire de l'alcool et de fumer du cannab ! De l ' enfumage , c'est le cas de le dire !.......

Signaler Répondre

avatar
Blablabla le 08/07/2016 à 18:53

Chaque année c'est la même chose ! Toutefois, certains habitants du 8e ne doivent pas se sentir concernés par l'interdiction des pétards ..... Il suffirait que la police vienne faire un tour sur les parkings d'immeuble pour constater que ce sont plus que des pétards. Carrément des feux d'artifice privés, au milieu des voitures entre les immeubles !!!! Mais bon, chuuuttt, surtout pas de vagues, il ne faudrait pas qu'une certaine population se sente "stigmatisée" .....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.