Fontaines des jardins du Chartreux coupées : duel entre Collomb et Perrin-Gilbert

Fontaines des jardins du Chartreux coupées : duel entre Collomb et Perrin-Gilbert
Gérard Collomb et Nathalie Perrin-Gilbert LyonMag Photo d'illustration

Ces fontaines qui font tant parler d’elles ces derniers temps ont encore été coupées alors que la maire du 1er arrondissement saisit à nouveau le défenseur des droits.

On ne peut prédire l’issue de cette histoire. D’un côté, le maire de Lyon Gérard Collomb soutient au Progrès : "on ne laissera pas des gens s’installer aux Chartreux". Comme argument, ce dernier soutient que ce genre de cas était déjà arrivé il y a trois ans place Carnot et qu’elle était devenue un squat.

De l’autre, la maire du 1er arrondissement a renouvelé une démarche entreprise la semaine dernière : informer le défenseur des droits que l’affaire est toujours au point mort. De plus, le directeur de la direction des espaces verts a envoyé un mail à Nathalie Perrin-Gilbert en s’expliquant : "La borne-fontaine a été endommagée ce printemps (probablement par les roms) qui l'ont forcé. Elle a été arrêtée. Face aux problèmes et incivilités manifestes liés au squat nous l'avons laissée fermée. Nota, il y a eu de l'eau contre le WC et les Roms savent largement pallier à ce manque de bornes fontaine.

En réaction, la maire souhaite utiliser des « fonds européens » afin de ne pas laisser ces gens à l’abandon mais, au contraire, de les insérer via divers réseaux associatifs. En attendant que la situation se débloque, la ville leur distribue de l’eau une fois par semaine. De même, plusieurs habitants ainsi que des restaurateurs témoignent leur solidarité en ravitaillant les familles.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Totalitaire le 12/08/2016 à 07:48
fronni a écrit le 11/08/2016 à 10h10

et c'est quoi l'inévitable ?

vous devriez aussi remercier les élus FN, grands absents lors des séances du Grand Lyon. Mais qui touchent leur chéque quand meme...

Vous savez très bien ce qui nous attend... le FN fera rigoler à côté
Et croyez que je le redoute

Signaler Répondre

avatar
fronni le 11/08/2016 à 10:10
Nostromo a écrit le 11/08/2016 à 10h01

La "tolérance" de nos élus type NPG nous amène tout doucement dans le mur.
Cela dépasse d'ailleurs nos frontières puisque le problème est à peu près le même ailleurs en Europe.
Dire que tout cela va très mal finir ne sert plus à grand chose
Il suffit d'attendre l'inévitable qui arrive, lentement mais sûrement
Et là on dira merci à nos élus de n'avoir rien fait
Tiens, on peut déjà leur dire tout de suite
Merci

et c'est quoi l'inévitable ?

vous devriez aussi remercier les élus FN, grands absents lors des séances du Grand Lyon. Mais qui touchent leur chéque quand meme...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 11/08/2016 à 10:01

La "tolérance" de nos élus type NPG nous amène tout doucement dans le mur.
Cela dépasse d'ailleurs nos frontières puisque le problème est à peu près le même ailleurs en Europe.
Dire que tout cela va très mal finir ne sert plus à grand chose
Il suffit d'attendre l'inévitable qui arrive, lentement mais sûrement
Et là on dira merci à nos élus de n'avoir rien fait
Tiens, on peut déjà leur dire tout de suite
Merci

Signaler Répondre

avatar
diantre le 10/08/2016 à 17:49
pilot004 a écrit le 10/08/2016 à 11h29

depuis 4 ans nous subissons les roms sur le parking et dans le jardin des chartreux
pourquoi la maire au lieu de laisser pourrir la situation ne trouve pas de solution pour leur trouver un hebergement ailleurs que sur ce parking, où nous avons le droit a l'etandage du linge, canapés; chaises
ce squatt est en plus a proximité d'un jardin d'enfants, ou nous ne pouvons plus profiter en toute tranquillité

belle image que nous donnons à notre quartier

Diantre !
Est ce un vrai commentaire ? Ou de l’ironie ?

Signaler Répondre

avatar
bleu blanc rouge le 10/08/2016 à 17:25

probleme national et non de quartier !!...

Signaler Répondre

avatar
et hop le 10/08/2016 à 17:03

ahah mon commentaire dérange ?...

Signaler Répondre

avatar
et hop le 10/08/2016 à 16:56
pilot004 a écrit le 10/08/2016 à 11h29

depuis 4 ans nous subissons les roms sur le parking et dans le jardin des chartreux
pourquoi la maire au lieu de laisser pourrir la situation ne trouve pas de solution pour leur trouver un hebergement ailleurs que sur ce parking, où nous avons le droit a l'etandage du linge, canapés; chaises
ce squatt est en plus a proximité d'un jardin d'enfants, ou nous ne pouvons plus profiter en toute tranquillité

belle image que nous donnons à notre quartier

"....touve....trouver...." OUI chez vous, non ?
Et si la solution de quartier n'était pas une solution...
Et si la solution était au niveau national ?...
Vive l'Europe et la libre circulation des emmerdes

Signaler Répondre

avatar
et hop le 10/08/2016 à 16:53
pilot004 a écrit le 10/08/2016 à 16h19

trés malin comme commentaire

votre remarque a fait sortir de la piste "pilote004"...
pourtant la remarque était directe sans virages tordus...

Signaler Répondre

avatar
pilot004 le 10/08/2016 à 16:19
nopasaranpendantmesrtt a écrit le 10/08/2016 à 13h00

On veut jouer au gaucho ? Faut assumer ! Les pauvres en banlieues sont déjà servis. La Croix Rousse bourgeoise va enfin pouvoir partager une tuberculose, ou une gale.

trés malin comme commentaire

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmesrtt le 10/08/2016 à 13:00

On veut jouer au gaucho ? Faut assumer ! Les pauvres en banlieues sont déjà servis. La Croix Rousse bourgeoise va enfin pouvoir partager une tuberculose, ou une gale.

Signaler Répondre

avatar
pilot004 le 10/08/2016 à 11:29

depuis 4 ans nous subissons les roms sur le parking et dans le jardin des chartreux
pourquoi la maire au lieu de laisser pourrir la situation ne trouve pas de solution pour leur trouver un hebergement ailleurs que sur ce parking, où nous avons le droit a l'etandage du linge, canapés; chaises
ce squatt est en plus a proximité d'un jardin d'enfants, ou nous ne pouvons plus profiter en toute tranquillité

belle image que nous donnons à notre quartier

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.