Les PV électroniques débarquent à Saint-Priest

Les PV électroniques débarquent à Saint-Priest
Photo d'illustration - LyonMag

Pour dresser des amendes, les policiers n’auront même plus à se déplacer.

Dès ce vendredi sur la commune de Saint-Priest, il sera possible de recevoir une amende pour stationnement gênant sans avoir en reçu une sur son pare-brise. En effet, les infractions peuvent maintenant être constatées et traitées à distance grâce à 10 caméras de vidéo protection. Pour rappel, le projet avait été validé par le conseil municipal en mai dernier.

Pour l’instant, cinq secteurs sont concernés : le centre-ville avec la place Charles-Ottina, le boulevard Edouard-Herriot et la rue Mozart, le Village avec la Grande Rue, la rue du 8-Mai-1945 à Bel-Air et la place Salengro ainsi qu’une partie de la rue Anatole-France.

A partir du moment où les infractions seront relevées, il faudra compter dix jours environ pour recevoir l’amende dans sa boîte aux lettres.

En France, 56 communes sont équipées de ce dispositif. Dans l’agglomération lyonnaise, il y a les villes d’Oullins et de Rillieux. Et maintenant, Saint-Priest.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Adolphe le 15/10/2016 à 16:37

Ceci n'est pas du fascisme. Ceci est fait au nom de la sécurité pour tous, du bien être partagé et de la liberté chérie.

Signaler Répondre

avatar
HTC le 14/10/2016 à 19:46

c'est une pente glissante vers tous les abus. En attendant, que fait-on pour l'éducation des automobilistes ?

Signaler Répondre

avatar
danut le 14/10/2016 à 17:07

Et a Lyon, rue Edouard Herriot, cours Gambetta, etc......

Signaler Répondre

avatar
Gianmarco69 le 14/10/2016 à 12:02

LOL ça craint ! Le grand scandale aussi est la quasi impossibilité à l'automobiliste mis à l'amende à tort de faire valoir ses droits. 99% des réclamations adressées au Centre de Rennes sont rejetées . Je pense à des emplacements où la signalisation est absente sinon non règlementaire, sans parler des horodateurs HS . Ex rue J.Carret dans le 9é angle rue Four à chaux un terre-plein régulièrement verbalisés par un préposé au zèle imbécile , alors qu'il n'existe à cet endroit AUCUNE signalisation d'interdiction ou de "payant" !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.