Villefranche-sur-Saône : deux détenus gravement brûlés après avois mis le feu à leur cellule

Villefranche-sur-Saône : deux détenus gravement brûlés après avois mis le feu à leur cellule
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi soir, deux détenus ont mis le feu dans leur cellule de la prison de Villefranche-sur-Saône.

Les deux hommes, âgés de 32 et 29 ans, ont été gravement brûlés dans l’incendie. Ils ont été pris en charge à l’hôpital Edouard Herriot de Lyon.

Une enquête a été ouverte pour dégradation volontaire de biens publics par incendie

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
logique le 28/10/2016 à 08:45
Post monétaire a écrit le 27/10/2016 à 12h15

Vu de l'extérieur, c'est comme "l'histoire des moutons qui rentrent dans la bergerie en flamme".

Mais lorsqu'on vit dans un enfer, et que ce n'est plus supportable humainement, alors mettre le feu est un acte désespéré mais qui semble "utile" à la survie des personnes qui font ça.

Dommage qu'il n'y ait toujours pas de cours de psycho dans les écoles dès l'âge de raison, y'aurait peut être moins d'idiots sur terre...

Il y a bien des cours de français et pourtant il suffit de trainer 2mn sur internet pour voir que certains ne savent pas l'écrire...

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 28/10/2016 à 07:44
Post monétaire a écrit le 27/10/2016 à 12h15

Vu de l'extérieur, c'est comme "l'histoire des moutons qui rentrent dans la bergerie en flamme".

Mais lorsqu'on vit dans un enfer, et que ce n'est plus supportable humainement, alors mettre le feu est un acte désespéré mais qui semble "utile" à la survie des personnes qui font ça.

Dommage qu'il n'y ait toujours pas de cours de psycho dans les écoles dès l'âge de raison, y'aurait peut être moins d'idiots sur terre...

Il ne fallait pas qu'ils fassent les cons et ils ne seraient pas en prison, pour moi c'est tant-pis pour eux, mais c'est sur mettre le feu à sa cellule ils ont un pois chiche dans le cerveau.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/10/2016 à 12:15
chance pour la France.... a écrit le 27/10/2016 à 11h20

Faut quand même être c... pour mettre le feu à sa cellule.

Vu de l'extérieur, c'est comme "l'histoire des moutons qui rentrent dans la bergerie en flamme".

Mais lorsqu'on vit dans un enfer, et que ce n'est plus supportable humainement, alors mettre le feu est un acte désespéré mais qui semble "utile" à la survie des personnes qui font ça.

Dommage qu'il n'y ait toujours pas de cours de psycho dans les écoles dès l'âge de raison, y'aurait peut être moins d'idiots sur terre...

Signaler Répondre

avatar
Florie le 27/10/2016 à 12:12

Ah c'est malin se retrouver à l hosto pour finir, et leur situation ne sera pas réglée pour autant sinon pire .

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France.... le 27/10/2016 à 11:20

Faut quand même être c... pour mettre le feu à sa cellule.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.