Valls candidat à la présidentielle, Vallaud-Belkacem à Matignon ?

Valls candidat à la présidentielle, Vallaud-Belkacem à Matignon ?
Najat Vallaud-Belkacem et Manuel Valls - LyonMag

Ce lundi, à 18h30, depuis la mairie d'Evry, Manuel Valls va mettre fin à un faux suspense.

Le Premier ministre doit annoncer qu'il est candidat à la présidentielle 2017, puisque rien ne l'y empêche depuis le renoncement de François Hollande.

Manuel Valls, qui déjeune avec le Président de la République à 13h, devrait également quitter son poste à Matignon pour se consacrer à sa campagne et à la primaire de la gauche en janvier.


Plusieurs noms circulent déjà pour le remplacer durant les cinq derniers mois du quinquennat, il s'agit uniquement de ministres déjà en place. Bernard Cazeneuve évidemment, le ministre de l'Intérieur a prouvé, malgré les récents couacs liés à l'insécurité et aux policiers en colère, qu'il était loyal. Mais aussi Stéphane Le Foll, porte-parole et ministre de l'Agriculture, Jean-Yves Le Drian qui serait bien embêté de laisser seule sa Région Bretagne pour un si court intérim, Marisol Touraine, ministre de la Santé et Najat Vallaud-Belkacem (Education).

Pour la Lyonnaise, qui visera la députation en juin à Villeurbanne, ce serait une promotion très symbolique : deuxième femme Premier ministre, première aussi jeune (derrière Laurent Fabius, 37 ans en 1984) et issue de la diversité. Elle a terminé ses principales réformes à l'Education et pourrait donc être tenté par le job, aussi court soit il.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nathasha69 le 05/12/2016 à 23:12

le FPÖ autrichien avec 48% j appel pas ca une disqualification . je ne pense pas que toutes les gauches reunis en fasse autant au premier tour . faut decendre du nuage nounours

Signaler Répondre

avatar
En restant neutre. le 05/12/2016 à 18:15
nopasaran2017 a écrit le 05/12/2016 à 14h28

vivement 2017 qu'on disqualifie l’extrême droite, comme les autrichiens ! pas de fachos dans nos quartiers

Mdr, 48/100 contre 52/100, certe ,la victoire du bourrage de crâne par les médias de l'établissement. Mais Malheuresement,les problèmes ne sont pas réglés, un peuple divisé en deux ,ne peut pas aller loin. Le mal est ancré profondément et resurgira sous peu.

Signaler Répondre

avatar
nopasaran2017 le 05/12/2016 à 14:28
Beurk.... a écrit le 05/12/2016 à 14h18

Vivement 2017... Que l'on entende plus parler de ces gauchos illuminés et néfastes pour la France ....

vivement 2017 qu'on disqualifie l’extrême droite, comme les autrichiens ! pas de fachos dans nos quartiers

Signaler Répondre

avatar
Beurk.... le 05/12/2016 à 14:18

Vivement 2017... Que l'on entende plus parler de ces gauchos illuminés et néfastes pour la France ....

Signaler Répondre

avatar
montauban le 05/12/2016 à 14:15

Et s'il nommait JM Baylet histoire de finir en beauté par la quintessence du désastre ?!!!!

Signaler Répondre

avatar
Norbert. le 05/12/2016 à 13:49

La gauche s'ingénie à préférer les symboles aux réelles compétences et c'est ce qui va provoquer sa disparition.

Signaler Répondre

avatar
rusty83 le 05/12/2016 à 12:10
ça suffit ! a écrit le 05/12/2016 à 10h08

N.Vallaud-Belkacem est l'archétype de ce que les Français ne veulent plus : des personnes qui n'ont jamais rien connu de la vraie vie et qui n'ont cessé de se vautrer dans le microcosme politique.
On fait sciences po, puis dans la foulée, on se fait élire sur le plan local, on devient le porte parole d'une candidate à la présidentielle et puis le graal : ministre !
Le renouvellement de la classe politique n'est pas uniquement une question d'âge, de sexe ou d'autres critères plus ou moins "bobos" ou à la mode; la ringardisation est également le lot d'une jeune classe politique formatée et nourrie au sein de la politique.

Que vous affirmiez votre point de vue personnel,ok, mais évitez de parler au nom de tous les francais...

Signaler Répondre

avatar
nopasaran le 05/12/2016 à 11:51

Aujourd'hui est un grand jour dans la lutte contre le fascisme. Tous les européens progressistes doivent se réjouir de l'élimination de l’extrême droite en Autriche.

Signaler Répondre

avatar
ça suffit ! le 05/12/2016 à 10:08

N.Vallaud-Belkacem est l'archétype de ce que les Français ne veulent plus : des personnes qui n'ont jamais rien connu de la vraie vie et qui n'ont cessé de se vautrer dans le microcosme politique.
On fait sciences po, puis dans la foulée, on se fait élire sur le plan local, on devient le porte parole d'une candidate à la présidentielle et puis le graal : ministre !
Le renouvellement de la classe politique n'est pas uniquement une question d'âge, de sexe ou d'autres critères plus ou moins "bobos" ou à la mode; la ringardisation est également le lot d'une jeune classe politique formatée et nourrie au sein de la politique.

Signaler Répondre

avatar
Plus que 153 jours! le 05/12/2016 à 09:20
"Désir d'Avenir"! a écrit le 05/12/2016 à 09h16

Ce serait un cauchemar...mais bien emblematique du cauchemar hollande...même avis si c'était Taubira!

LE DRIAN/CAZENUEVE serait un moindre mal...
Mais je suggère à HOLLLANDE pour finir en beauté qu'il nomme.... Ségolène ROYAL!

idem pour Touraine!

http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/

Signaler Répondre

avatar
"Désir d'Avenir"! le 05/12/2016 à 09:16

Ce serait un cauchemar...mais bien emblematique du cauchemar hollande...même avis si c'était Taubira!

LE DRIAN/CAZENUEVE serait un moindre mal...
Mais je suggère à HOLLLANDE pour finir en beauté qu'il nomme.... Ségolène ROYAL!

Signaler Répondre

avatar
super le 05/12/2016 à 08:57

bravo belkacem avant de revenir pour villeurbanne

Signaler Répondre

avatar
ouaf ouaf.... le 05/12/2016 à 08:21

Nous sommes déjà au bord du gouffre, avec ces deux zozos ce serait faire "un grand pas en avant" !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.