Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le projet à la Halle Girard - DR Vurpas

Lyon French Tech : Arty Farty, SOS et 1Kubator choisis pour gérer la Halle Girard ?

Le projet à la Halle Girard - DR Vurpas

En septembre 2018, la Halle Girard devrait rouvrir ses portes à la Confluence.

Désignée pour devenir le lieu totem de Lyon French Tech, elle accueillera d’ici un an et demi les futurs start-up et créateurs d’entreprises, principalement dans le domaine du numérique.

 

D’ici là, la Métropole de Lyon prospectait pour trouver un exploitant à cette Halle Girard, chargé de ses surfaces (tertiaires et évènementielles), mais aussi de l’animation et promotion de l’ensemble du lieu Totem. Selon Acteurs de l’Economie, leur choix s’est porté sur un triumvirat dans lequel on retrouve l’indéboulonnable Vincent Carry à travers son association Arty Farty.

 

Cette dernière, qui organise notamment les Nuits Sonores à quelques encablures de la Halle, s’est associée au groupe SOS et à 1Kubator.
Le premier se présente comme  "la première entreprise sociale européenne" et dispose d’un véritable réseau mondial grâce à son implantation dans 35 pays. Quant à 1Kubator, il s’agit de l’autre Lyonnais de la bande, qui se désigne comme "le premier réseau d’incubateurs de France".

 

Nos confrères signalement que trois candidats s’étaient manifestés auprès de la Métropole de Lyon pour récupérer le bail de la Halle Girard : Arty Farty, 1Kubator et NextDoor. Les deux premiers ont fait le pari de fusionner leur offre pour l’emporter.

 

Pour Vincent Carry, très proche de Gérard Collomb, c’est un peu plus de monopole sur la jeunesse active de la Confluence. Déjà patron des Nuits Sonores et du Sucre, il va prochainement régner sur la French Tech lyonnaise. Sans oublier le projet d'Hôtel 71, un incubateur culturel qui doit prochainement voir le jour dans le quartier du 2e arrondissement de Lyon.



Tags : Lyon French Tech | halle girard | arty farty | carry | groupe SOS | 1Kubator |

Commentaires 2

Déposé le 11/01/2017 à 10h10  
Par ObservateurAvisé Citer

C'est de l'avis de la plupart des observateurs du secteur (entreprises, start up, chercheur etc...) un suicide. On aimerait que les journalistes enquêtent un peu, mais à Lyon cela a l'air d'être très difficile.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.