Gérard Larcher sur Gérard Collomb : "Il a la liberté de ne pas exercer deux mandats"

Gérard Larcher sur Gérard Collomb : "Il a la liberté de ne pas exercer deux mandats"
Gérard Larcher - DR

Le président du Sénat Gérard Larcher a attaqué le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb. Ce dernier s’était plaint de la baisse de ses indemnités pour cause d’absentéisme.

Rappel à l’ordre pour Gérard Collomb qui disait vivre un "vrai cauchemar". En cause, la réduction de ses indemnités de sénateur pour cause d’absentéisme.  Le président LR du Sénat, Gérard Larcher, a lourdement critiqué ce mercredi, en présentant ses vœux à l’Association des journalistes parlementaires, le sénateur-maire PS de Lyon. "Mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole. Je suis donc tombé à 4.000 euros par mois" racontait-il au Point.

Des propos inacceptables pour Gérard Larcher qui considère que "si quelqu’un ne peut pas exercer les deux mandats, il a la liberté de ne pas les exercer, c’est un choix. Est-ce qu’on peut être maire de Lyon à temps plein et sénateur à temps plein ? Il semble que non, puisque c’est lui-même, M. Collomb, qui le dit" a déclaré l’élu des Yvelines. Il a tenu à préciser également que les questions d’actualité étaient désormais suivies par plus de 75% des sénateurs tandis que le taux de présence en commission dépassait les 80%.

Ce mercredi matin, sur sa page Facebook, Gérard Collomb s’était dit "blessé par cette polémique injuste", rappelant qu’il était "issu d’un milieu modeste, fils d’ouvrier et de femme de ménage".

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nao le 12/01/2017 à 08:58

Collomb pris à partie pour ses avantages d'élus nantis nous sort les violons et nous réinterprète son mélodrame familial tout droit inspiré de Cendrillon. Pauvre monsieur, avec ses seuls 10 000 euros par mois. Tout ça parce qu'il n'arrive pas à cumuler ses postes de sénateur, maire et président de la seconde plus grande métropole de France sans perdre de l'argent. C'est triste.

Signaler Répondre

avatar
Merci. le 12/01/2017 à 08:40

Merci M.Collomb de nous éclairer sur les réelles motivations des politiques.

De plus, venant de la gauche, traditionnellement "du coté" des faibles et des opprimés, c'est un appel criant à ne pas aller voter.

Encore une fois : MERCI

Signaler Répondre

avatar
pim le 12/01/2017 à 07:26

avec ce genre de polémique.Collomb va démissionner du Sénat et il va se pradéliser.Il va se consacrer à Lyon et il sera élu pur 5 mandats !!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
maleco le 12/01/2017 à 06:48

la politique vous a enrichie monsieur le maire il y a des citoyen qui vive avec moins de 500€ par mois alors un peu plus de décence

Signaler Répondre

avatar
veritas le 11/01/2017 à 23:56

Les socialistes aiment le pognon pour eux mêmes mais font tout pour ruiner leurs concitoyens !! Plus que 4 mois !!!!!

Signaler Répondre

avatar
macronitude le 11/01/2017 à 18:49
un peu de décence siouplait a écrit le 11/01/2017 à 17h21

“Un peu de décence”

Dans le même temps, Stéphane Guilland, chef de l'opposition Les Républicains, avait demandé "un peu de décence au maire de Lyon" qui oublierait en plus de 4 000 euros de parler "de sa retraite de l’Éducation nationale en tant qu’agrégé de lettres classiques (...), soit 1 480,27 euros bruts par mois". Sans oublier non plus, son indemnité représentative de frais de mandat, qui serait de "6 037 euros par mois" selon l'Observatoire de la corruption, une association de contribuables.

sans compter les deux jours par semaine qu'il consacre,comme il dit lui même, à la macronite aiguê

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/PS/Collomb-Je-consacre-deux-jours-par-semaine-a-Macron

Signaler Répondre

avatar
macronitude le 11/01/2017 à 18:48
un peu de décence siouplait a écrit le 11/01/2017 à 17h21

“Un peu de décence”

Dans le même temps, Stéphane Guilland, chef de l'opposition Les Républicains, avait demandé "un peu de décence au maire de Lyon" qui oublierait en plus de 4 000 euros de parler "de sa retraite de l’Éducation nationale en tant qu’agrégé de lettres classiques (...), soit 1 480,27 euros bruts par mois". Sans oublier non plus, son indemnité représentative de frais de mandat, qui serait de "6 037 euros par mois" selon l'Observatoire de la corruption, une association de contribuables.

et ce, sans compter les 2 jours par semaine qu'il consacre, comme il le dit lui même, à sa macronite aiguë

Signaler Répondre

avatar
voilà la réalité dont le roitelet n'aime pas que l'on évoque le 11/01/2017 à 18:42

avatar
un contribuable lyonnais le 11/01/2017 à 18:07

Gérard (de Lyon) TU ME FAIS HONTE !

Signaler Répondre

avatar
un peu de décence siouplait le 11/01/2017 à 17:21

“Un peu de décence”

Dans le même temps, Stéphane Guilland, chef de l'opposition Les Républicains, avait demandé "un peu de décence au maire de Lyon" qui oublierait en plus de 4 000 euros de parler "de sa retraite de l’Éducation nationale en tant qu’agrégé de lettres classiques (...), soit 1 480,27 euros bruts par mois". Sans oublier non plus, son indemnité représentative de frais de mandat, qui serait de "6 037 euros par mois" selon l'Observatoire de la corruption, une association de contribuables.

Signaler Répondre

avatar
un lyonnais bien conscient le 11/01/2017 à 16:55

SE SERVIR AVANT DE SERVIR ....

et de préférence sans que ça se voit
Voilà la devise du baron local avec toute sa cour qui lui cirent les pompes en engrangeant les miettes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.