Affaire Passi à Givors : le FN réclame un conseil municipal extraordinaire

Affaire Passi à Givors : le FN réclame un conseil municipal extraordinaire
Antoine Mellies - LyonMag

"Les conseillers municipaux de la ville et à travers eux l’ensemble des Givordines et des Givordins n’ont pas à être pris en otage par de trop nombreuses affaires judiciaires et ont le droit à ce que toute la lumière soit faite sur la gestion financière de la ville de Givors".

Antoine Mellies, élu FN dans la commune du sud de la Métropole de Lyon, réagit dans un communiqué à la nouvelle affaire Passi. Le maire communiste de Givors fait l'objet d'une enquête préliminaire ouverte après un signalement de la Chambre régionale des comptes sur sa gestion de la ville.

Antoine Mellies réclame alors la convocation rapide d'un conseil municipal extraordinaire pour évoquer "le rapport sur la gestion financière de la ville de Givors qui sera rendu très prochainement par la Chambre régionale des comptes" et "l'utilisation litigieuse des frais de représentation du maire de Givors".

Pour rappel, Martial Passi sera déjà jugé cet été pour "prise illégale d'intérêts" après avoir recruté sa soeur comme directrice générale des services (DGS) à Givors.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
opticien le 10/03/2017 à 13:59
question? a écrit le 10/03/2017 à 13h07

Et que réclame le front nazional concernant les emplois fictifs de leur cheftaine?

Le parlement européen vient de se constituer partie civile dans l affaire des emplois fictifs parce que c est l argent du contribuable européen qui a été détourné..personne n'en parle ! bizarre

Signaler Répondre

avatar
opticien le 10/03/2017 à 13:52
question? a écrit le 10/03/2017 à 13h07

Et que réclame le front nazional concernant les emplois fictifs de leur cheftaine?

Ils sont borgnes, ne peuvent pas tout voir

Signaler Répondre

avatar
question? le 10/03/2017 à 13:07

Et que réclame le front nazional concernant les emplois fictifs de leur cheftaine?

Signaler Répondre

avatar
Hubert.. le 10/03/2017 à 08:37

Encore une fois la gauche, bien que peu inquiétée par la justice, fait preuve de malhonnêteté à tous les étages.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.