Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Entrée de l'école privée Immaculée-Conception à Villeurbanne - Capture d'écran

Villeurbanne : vers la fin du conflit entre la Ville et les écoles privées ?

Entrée de l'école privée Immaculée-Conception à Villeurbanne - Capture d'écran

Le conflit ne date pas d’hier.

Depuis 10 ans, la Ville et cinq écoles privées s’opposent. La cause ? L’école Immaculée-Conception, en tête, et quatre autres établissements réclament plus de 2,5 millions d’euros à Villeurbanne. Les deux partis s’affrontent aux tribunaux sans obtenir de réelles réponses depuis une décennie. Il y a cependant peut-être eu une avancée dans le dossier, ce vendredi. 


Le conseil d’Etat a rejeté le pourvoi de la Ville dans le conflit sur la hauteur de la subvention communale accordée aux cinq écoles privées dans l’affaire. Après une première expertise rejetée en 2008, une deuxième a eu lieu en mai 2015, visant à "déterminer les modalités de calcul du coût par élève scolarisé dans une école publique de la ville". C’est cette expertise que la Ville a contestée.


Pour demander 2,5 millions d’euros de subvention non-versée sur la période de 2003 à 2007, les cinq écoles se sont référées à un texte important. « L’Immac » et ses quatre alliées s’appuient, pour cette réclamation, sur le code de l’Éducation, selon lequel, la prise en charge des coûts de fonctionnement des écoles publiques et privées doit être égale. 


En plus de celui-ci, il reste d’autres conflits sur deux autres périodes, 2007-2010 et 2010-2015. Ces autres dossiers devraient être examinés par le tribunal administratif prochainement. Pour faire face à toutes condamnations, la ville de Jean-Paul Bret a préparé une enveloppe de 1,2 million d’euros.



Tags : villeurbanne |

Commentaires 4

Déposé le 15/05/2017 à 13h17  
Par jdcjdr-1 Citer

L'école privée, c'est le salut pour l'éducation de nos enfants.

Déposé le 14/05/2017 à 20h57  
Par Robespierre Citer

En tous cas, heureusement que collomb va nous éviter najat avec bonnell.
Quel saint homme.
En marche !

Déposé le 14/05/2017 à 18h52  
Par al Citer

Coût de prise en charge égal alors que les écoles privées n'ont pas les mêmes règles d'admission et d'exclusion, les bons et riches élèves pour le privé, les mauvais et pauvres pour le public, belle mentalité, avec nos impôts, bravo !

Déposé le 14/05/2017 à 18h42  
Par Robespierre Citer

Surtout que M. Bret a tellement une haute idée des écoles publiques de Villeurbanne.
Il mettait son fils au lycée ampère de lyon.
Sûrement pour eviter la mixité.
Tartuffe

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.