Quatre hommes originaires de Bron interpellés pour un trafic international de cannabis

Quatre hommes originaires de Bron interpellés pour un trafic international de cannabis
Photo d'illustration - LyonMag

L’affaire avait débuté fin 2016 lorsqu’un go-fast en provenance d’Espagne avait été stoppé par la police. Plus de 700 kg de cannabis avaient été saisis, et une enquête avait été ouverte à Bordeaux.

Après enquête, quatre hommes originaires de Bron avaient été placés dans le viseur des enquêteurs Lyonnais. La semaine dernière, dans la nuit de mercredi à jeudi, les quatre hommes ont été interpellés à bord de trois puissants véhicules, au péage de Vienne sur l’A7. Parmi eux, il y aurait le boss de ce trafic de cannabis, âgé de 47 ans.

Ce dimanche, les quatre individus ont été déférés au palais de justice de Lyon selon Le Progrès. Ils ont fait l’objet d’un mandat d’amener pour une présentation au juge d’instruction bordelais, la personne chargée du dossier.

Lors de perquisitions, 86 000 euros en espèces ont été retrouvés dans une voiture et 30 000 autres euros ont été saisis chez l’un des quatre suspects. De plus, 10 kilos de cannabis et une Kalachnikov ont été découverts chez un présumé complice.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ex-UMP le 27/09/2017 à 15:13

N'oubliez pas que s'il y a du trafic, c'est aussi parce qu'il y a des consommateurs.
(Et ces consommateurs n'habitent surement pas à Bron ou Vaulx-en-velin).

Commençons donc pas nous poser des questions sur notre société de drogués avant de chercher à courir inutilement après les trafiquants.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/09/2017 à 14:32
normal a écrit le 27/09/2017 à 13h02

un groupe de 4 arrêter mais combien sont passer car le trafic est toujours présent partout / quand on remettra les moyens au gendarmes il pourront stopper les go fast sur les autoroutes se n est pas les pauvres megane RS qui peuve rivaliser contre des BM ou autres surpuissant / enlevons les radars automatiques et remettez des véhicules gendarmes/ le trafic se fera sentir à la baisse

:D

c'est dingue : les routes sont des artères obligatoires pour les voitures, et les différentes polices sont incapables d'organiser des barrages efficaces ?

Signaler Répondre

avatar
normal le 27/09/2017 à 13:02

un groupe de 4 arrêter mais combien sont passer car le trafic est toujours présent partout / quand on remettra les moyens au gendarmes il pourront stopper les go fast sur les autoroutes se n est pas les pauvres megane RS qui peuve rivaliser contre des BM ou autres surpuissant / enlevons les radars automatiques et remettez des véhicules gendarmes/ le trafic se fera sentir à la baisse

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.