Les Pentes de la Croix-Rousse réaffirment leur identité pour attirer les Lyonnais

Les Pentes de la Croix-Rousse réaffirment leur identité pour attirer les Lyonnais
LyonMag.com

Ce samedi, les Pentes de la Croix-Rousse réitèrent l'expérience piétonisation. La deuxième cette année, deux autres sont espérées les 16 et 17 décembre. L'occasion pour la Ville de Lyon et les associations de commerçants et de riverains de lancer une nouvelle dynamique pour le quartier pentu, réaffirmer son identité.

"L'activité commerciale était en perte de vitesse dans les années 2000. Il n'y avait qu'une vie nocturne, commente Olivier Barnet, représentant du conseil de quartier. Les Lyonnais gardent cette mauvaise image des Pentes". Il faut dire que même l'ancien maire de Lyon Gérard Collomb osait la comparaison avec le Bronx.

"Depuis la place des Terreaux, c'est vrai qu'il faut franchir un cap pour oser monter car les enseignes du bas ne sont pas les plus engageantes, lance Fouziya Bouzerda, adjointe au Commerce à la Ville de Lyon. On a des supers boutiques sur les Pentes, les touristes viennent mais pas les Lyonnais".

"Mais avec de la signalisation aux entrées, ça va tout changer. On l'a déjà constaté lors des précédentes piétonisations", enchaîne Olivier Barnet.

Car au terme du travail du Fond d'intervention pour la sauvegarde de l'artisanat et du commerce (FISAC), est né une campagne de communication autour d'un visuel vantant les mérites et la coolitude des Pentes. "Des drapeaux pour les commerçants, des kakémonos aux carrefours pour montrer qu'on a mis les moyens financiers et humains pour avoir des commerces de qualité, attractifs, avec une ADN de créateurs avec des indépendants, un écosystème qui fonctionne très bien", présente Fouziya Bouzerda.

Avec son petit budget, la campagne ne dépassera pas les frontières des Pentes. Pas très judicieux pour justement attirer ceux qui n'y mettent jamais les pieds... "On compte sur l'office de tourisme où nous serons implantés, les Lyonnais y vont beaucoup !", promet Fouziya Bouzerda.

"Quand on repense aux Pentes de la Croix-Rousse il y a 30 ans... On revient de très loin !", conclut celle qui est devenue le week-end dernier présidente du Sytral. Lyon est-elle prête à redonner une chance au quartier faisant le lien entre les 1er et 4e arrondissements ? Début de réponse ce samedi.

49 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
La sociologie est un sport de marabouts le 17/10/2017 à 21:56

"Les fils de prolos, jusqu'à preuve du contraire, on les trouve en banlieue, mais ils ne doivent vous être particulièrement familiers"
Impressionnant.
"Grand marabout, retrouve des objets perdus avec un pendule, retour de l´être aimé, mais surtout divination a distance des origines sociales d´inconnus a partir de bribes de phrases ou d´opinions lues sur internet."

Signaler Répondre

avatar
Make Croix Rousse great again le 17/10/2017 à 21:44
clementbernanos a écrit le 17/10/2017 à 17h20

'ces gauchistes/squatters des pentes que vous détestez tant... Pendant ce temps la, le RPR réclamait la gentrification du quartier, et Collomb ensuite, c´était le même topo..'

Sauf que ces nobles combattants de gauche sont rarement des enfants de pauvres... Les fils de prolos, jusqu'à preuve du contraire, on les trouve en banlieue, mais ils ne doivent vous être particulièrement familiers. En ce qui concerne les bourgeois cathos de droite d´Ainay, je pense par contre qu'ils s'en contrefoutent... La Croix-Rousse est un beau quartier touristique, et rien de plus.

Que des gens issus de la classe moyenne choisissent d´être du coté des ouvriers plutôt que des banquiers, des promoteurs immobiliers et des patrons ,ça a l`air de vous traumatiser..
C´est une trahison de classe selon vous ?
Ils devraient plutôt devenir DRH et dégraisser, ça les rendrait respectables a vos yeux?
Il est évident qu´un ouvrier du 19eme ayant arrêté ses études en primaire et travaillant 60h par semaine a la mine n`aurait pas pu analyser les rouages du capitalisme et écrire Le Capital.
Il est également évident que Bakounine (qui fut élu maire de Lyon par les canuts) était lui aussi de la classe moyenne éduquée et du coté des canuts..
Et alors ?
Vous enfoncez des portes ouverts, il y a toujours eu des membres de la classe moyenne a l´extrême gauche. Et a l´inverse, les plus c..s parmi les prolos sont persuadés que des politiciens milliardaires américains ou des millionnaires de Saint Cloud représentent le combat du "petit peuple".

Signaler Répondre

avatar
clementbernanos le 17/10/2017 à 17:20
Vous savez pas ce que vous voulez a écrit le 17/10/2017 à 14h44

La Xrousse n´est plus un quartier ouvrier depuis les débuts de la 3eme République, quand les métiers a tisser des canuts ont progressivement disparu.
C´est par contre resté un quartier populaire jusqu´au début des années 90, et ceux qui ont fait campagne contre la spéculation immobilière et la gentrification sont justement ces gauchistes/squatters des pentes que vous détestez tant..
Pendant ce temps la, le RPR réclamait la gentrification du quartier, et Collomb ensuite, c´était le même topo..
Enfin bref, quand la croix rousse était habitée par des pauvres, vous vous plaigniez de la "racaille" et des "classes dangereuses" et maintenant que des bourgeois ouvrent des galeries d´art et des cafés sans gluten, vous vous plaigniez de la gentrification..
Vous espériez quoi ? Que les bourgeois cathos de droite d´Ainay allaient venir s´y installer pour remplacer la population ?

'ces gauchistes/squatters des pentes que vous détestez tant... Pendant ce temps la, le RPR réclamait la gentrification du quartier, et Collomb ensuite, c´était le même topo..'

Sauf que ces nobles combattants de gauche sont rarement des enfants de pauvres... Les fils de prolos, jusqu'à preuve du contraire, on les trouve en banlieue, mais ils ne doivent vous être particulièrement familiers. En ce qui concerne les bourgeois cathos de droite d´Ainay, je pense par contre qu'ils s'en contrefoutent... La Croix-Rousse est un beau quartier touristique, et rien de plus.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 17:05
Samrevolte a écrit le 14/10/2017 à 15h35

Tout comme le vieux Lyon ou les identitaires mettent des coups de couteaux aux gens

des coupS au pluriel et le couteau au singulier.
Les identitaires sont sans doute méchants, mais ils ne donnent pas des coups, armés de plusieurs couteaux pour chaque coup.....

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 17:03
Le Rhone vert a écrit le 17/10/2017 à 14h29

intéressant.
Le Rhône vert, cette contrée mythique ou se cachent les identitaires au fin fond des forets de sapins, a la lisière de la Loire et du Charolais..

.... elle est tellement mythique, cette contrée, que les identitaires vont finir par l'être.....

Mettons un "smiley" d'ironie....

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 16:51
Vous savez pas ce que vous voulez a écrit le 17/10/2017 à 14h44

La Xrousse n´est plus un quartier ouvrier depuis les débuts de la 3eme République, quand les métiers a tisser des canuts ont progressivement disparu.
C´est par contre resté un quartier populaire jusqu´au début des années 90, et ceux qui ont fait campagne contre la spéculation immobilière et la gentrification sont justement ces gauchistes/squatters des pentes que vous détestez tant..
Pendant ce temps la, le RPR réclamait la gentrification du quartier, et Collomb ensuite, c´était le même topo..
Enfin bref, quand la croix rousse était habitée par des pauvres, vous vous plaigniez de la "racaille" et des "classes dangereuses" et maintenant que des bourgeois ouvrent des galeries d´art et des cafés sans gluten, vous vous plaigniez de la gentrification..
Vous espériez quoi ? Que les bourgeois cathos de droite d´Ainay allaient venir s´y installer pour remplacer la population ?

Certes, certains de vos constats sont exacts, notamment sur la gentrification (mais je ne crois pas que les canuts aient disparu au début de la IIIème République, il me semble que c'est à la montée en puissance de la production de textiles artificiels, donc entre les deux guerres).

Cependant, qu'est-ce que viennent faire les cathos "de droite" (il y a des cathos de gauche et des protestants de droite, vous savez) dans ce débat ? Restons dans le sujet.
Pourquoi vouloir disqualifier votre contradicteur parce que ses arguments ne vous plaisent pas ?surtout lorsque l'on cherche à vous dire que ce quartier n'est pas particulièrement équilibré dans sa contenance urbaine, du fait de l'absence d'une véritable politique d'urbanisme social, ce que vous êtes sûrement à même d'admettre : cette absence se constate à Lyon, mais c'est le cas dans les grandes villes depuis que le gouvernement a abandonné cette politique depuis la soumission au libéralisme et au mondialisme depuis 1984 ?

Signaler Répondre

avatar
Ils vivent dangereusement. le 17/10/2017 à 15:05
Le Rhone vert a écrit le 17/10/2017 à 14h29

intéressant.
Le Rhône vert, cette contrée mythique ou se cachent les identitaires au fin fond des forets de sapins, a la lisière de la Loire et du Charolais..

En réalité les éleveurs du Charolais ou du Rhône vert n´en veulent pas de ces fils a papa..
Le fief des identitaires c´est plutot la banlieue Nord-Ouest: Charbonnieres, Dardilly, La tour de Salvagny..(on ne peut pas y marcher 10m sans tomber sur leurs autocollants et affiches.)
Ils y vivent entre blancs "bien nés", et quand ils s´aventurent a Lyon ils se prennent pour des aventuriers explorateurs.

Signaler Répondre

avatar
Vous savez pas ce que vous voulez le 17/10/2017 à 14:44
clementbernanos a écrit le 17/10/2017 à 14h24

... c'est quoi cette connerie ? Qu'est-ce qu'a à voir la Croix Rousse là-dedans ? La Croix-Rousse fut un quartier ouvrier, devenu aujourd'hui bourgeois. L'un des plus chers de Lyon. Voilà son identité. Ce n'est pas parce que la ville arrose de subventions des trucs 'auto-gérés' et des tombereaux de cassoces que cela en fait un haut lieu de résistance. c'est quoi le prochain épisode ? On va apprendre que certains y avaient pris le maquis ?
Collusion, opportunisme, et gentrification.

La Xrousse n´est plus un quartier ouvrier depuis les débuts de la 3eme République, quand les métiers a tisser des canuts ont progressivement disparu.
C´est par contre resté un quartier populaire jusqu´au début des années 90, et ceux qui ont fait campagne contre la spéculation immobilière et la gentrification sont justement ces gauchistes/squatters des pentes que vous détestez tant..
Pendant ce temps la, le RPR réclamait la gentrification du quartier, et Collomb ensuite, c´était le même topo..
Enfin bref, quand la croix rousse était habitée par des pauvres, vous vous plaigniez de la "racaille" et des "classes dangereuses" et maintenant que des bourgeois ouvrent des galeries d´art et des cafés sans gluten, vous vous plaigniez de la gentrification..
Vous espériez quoi ? Que les bourgeois cathos de droite d´Ainay allaient venir s´y installer pour remplacer la population ?

Signaler Répondre

avatar
Le Rhone vert le 17/10/2017 à 14:29

intéressant.
Le Rhône vert, cette contrée mythique ou se cachent les identitaires au fin fond des forets de sapins, a la lisière de la Loire et du Charolais..

Signaler Répondre

avatar
clementbernanos le 17/10/2017 à 14:24
lol a écrit le 17/10/2017 à 12h18

sa réputation c'est aussi le procès de Klaus Barbie et la résistance de Jean Moulin

... c'est quoi cette connerie ? Qu'est-ce qu'a à voir la Croix Rousse là-dedans ? La Croix-Rousse fut un quartier ouvrier, devenu aujourd'hui bourgeois. L'un des plus chers de Lyon. Voilà son identité. Ce n'est pas parce que la ville arrose de subventions des trucs 'auto-gérés' et des tombereaux de cassoces que cela en fait un haut lieu de résistance. c'est quoi le prochain épisode ? On va apprendre que certains y avaient pris le maquis ?
Collusion, opportunisme, et gentrification.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 13:50
lol a écrit le 17/10/2017 à 12h18

sa réputation c'est aussi le procès de Klaus Barbie et la résistance de Jean Moulin

mais c'était il y a "longtemps". Demandez aux jeunes générations si cela représente encore quelque chose....

Signaler Répondre

avatar
lol le 17/10/2017 à 12:18
Haute-Vienne a écrit le 17/10/2017 à 10h26

à Lol

c'est vrai, c'est très malséant, les identitaires...
Remarquez que les antifas, cela l'est aussi...

et puis les islamo-gauchistes aussi

etc.

Cela va faire beaucoup d'exclus, à Lyon, ce qui n'arrangera pas sa réputation.....

sa réputation c'est aussi le procès de Klaus Barbie et la résistance de Jean Moulin

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 10:26
lol a écrit le 15/10/2017 à 09h02

une identité mais pas d'identitaires

nuance

à Lol

c'est vrai, c'est très malséant, les identitaires...
Remarquez que les antifas, cela l'est aussi...

et puis les islamo-gauchistes aussi

etc.

Cela va faire beaucoup d'exclus, à Lyon, ce qui n'arrangera pas sa réputation.....

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 10:24
Dugland a écrit le 14/10/2017 à 18h52

Au vu de l'actualité récente à Lyon les courants d’extrême droite sont bien protégés.
Des avocats bobos ? Je ne sais pas ce que sait ? Par contre que Lyon 3 ait été (et peut être encore maintenant) un nid d’extrémiste cela me semble plausible !

ps : pour les 3 défendeurs du vent français il serait peut être temps de changer votre logorrhée. "bobo" "islamo gauchiste" etc ... vous tournez en rond

à "glandu" :

il faut préciser ce que sont ces "nids d'extrémistes". Il faut croire qu'il sont légion ? En êtes-vous sûr, les avez-vous comptés ? vous oubliez aussi les extrémistes de gauche car ils existent aussi.

Des avocats bobos, on peut en trouver à Lyon, au sein de l'équipe de Mme Perrin-Gilbert par exemple...

Des islamo-gauchistes, ce sont ceux par exemple qui devaient intervenir dans ce colloque tristement célèbre à Lyon 2 (honte sur cette université !).

Donc, ce n'est pas de la loghorrée.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 10:20
ma foi.. a écrit le 14/10/2017 à 18h51

vous portez bien votre pseudo, il vous va comme un gant..
Au fait c´est quoi un bobo ? un membre de la classe moyenne qui vote ni pour Hortefeux ni pour Marine ?
Vraiment aucune imagination avec vos tics de langage.
.

à "ma foi".

Et non, les bobos sont bien identifiés par des sociologues qui commencent à faire autorité. Prenez M. Guilluy par exemple.
Pour les identitaires, c'est moins sûr, mais on peut déjà avoir une idée.

Donc, ce ne sont pas des tics de langage, ne vous déplaise.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 10:18
Objectif Lune a écrit le 16/10/2017 à 22h45

Les identitaires habitent le Rhône vert. Les bobos ont colonisé la Croix-Rousse autrefois quartier populaire et ouvrier par excellence à Lyon.

il faut peut-être nuancer. Tous les bobos ne sont pas à la Croix-Rousse et tous les identitaires ne se trouvent pas dans le "Rhône vert", dont j'imagine les contours, mais qu'il faudrait préciser.

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 16/10/2017 à 22:45

Les identitaires habitent le Rhône vert. Les bobos ont colonisé la Croix-Rousse autrefois quartier populaire et ouvrier par excellence à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
205 GTI le 16/10/2017 à 18:45
sly74 a écrit le 16/10/2017 à 09h20

Risque d'être dur de danser au macumba, il est fermé depuis 2015!

Le macumba est mort en 2015? Ça me fend le cœur.
Ce sont toujours les meilleurs qui s´en vont les premiers.

Signaler Répondre

avatar
sly74 le 16/10/2017 à 09:20
J´y vois pas beau a écrit le 15/10/2017 à 14h00

On a que deux chois le samedi soir: C´est soit aller Rue Sainte Catherine, ou soit rouler 150 bornes pour aller danser au Macumba, et bonjour les contrôles alcoolémie sur le retour !

Risque d'être dur de danser au macumba, il est fermé depuis 2015!

Signaler Répondre

avatar
Perceval le 15/10/2017 à 15:19

Le 1er Arrondissement c´est des pentes ou c´est plat ??
Selon comment on est penché c´est pas pareil.
Chacun voit Midi a sa porte.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 15/10/2017 à 14:22
Gilles de la Tourette contre les bobos a écrit le 15/10/2017 à 13h41

c`est un complot des skateurs illuminatis bobo-islamo-gauchos qui font des tags en roulant en Velov avec la complicité de la municipalité écolo.

Pourquoi pas ? L'expression "complotiste" que nous devons aux journalistes des télés stipendiés en parlent à tort et à travers

Signaler Répondre

avatar
J´y vois pas beau le 15/10/2017 à 14:00
la Rue de la Gifle a écrit le 14/10/2017 à 22h18

Vous ne parlez pas des pentes.
Vous parlez de la rue Sainte Catherine.
Aucun habitant des pentes n´y met les pieds.
Elle est parfois surnommée "Rue de la gifle" , et attire le soir tous les cassoces et les pécores de l´agglomération mais surtout de l´Ain, de l´Isère et du Beaujolais.
Entre les beaufs, les lascars frustrés , les rugbymen, les motards en colère, les jeunes DRH sous coke et les étudiants naifs qui viennent y boire du rhum frelaté, c´est un cocktail explosif.
Et c´est pas parce-que vous élirez Eric Ciotti, Maitre Collard ou Tartempion Président que ça ira mieux.
Les pécores resteront des pécores.
La seule solution serait de ne vendre que de la Vittel, de la Tourtel et du Gatorade.

On a que deux chois le samedi soir: C´est soit aller Rue Sainte Catherine, ou soit rouler 150 bornes pour aller danser au Macumba, et bonjour les contrôles alcoolémie sur le retour !

Signaler Répondre

avatar
éteignez la télé le 15/10/2017 à 13:52

Je serai curieux de savoir si Gerard Collomb connaît le Bronx..
Il n´a pas l´air de maîtriser totalement le sujet.
Je soupçonne que sa connaissance du Bronx se limite a ce qu´il en a vu dans Banzai de Claude Zidi (avec Coluche)

Signaler Répondre

avatar
Gilles de la Tourette contre les bobos le 15/10/2017 à 13:41
Haute-Vienne a écrit le 15/10/2017 à 13h00

À "du piment...." :


À ce compte là, on ne peut que les comprendre, mais il n'y a pas besoin d'être identitaire ou de vivre dans les périphéries pour comprendre que la Croix-Rousse a été enlaidie et rendue dangereuse avec la passivité complice de la municipalité.

c`est un complot des skateurs illuminatis bobo-islamo-gauchos qui font des tags en roulant en Velov avec la complicité de la municipalité écolo.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 15/10/2017 à 13:00
Du piment dans leur existence. a écrit le 15/10/2017 à 11h01

Les identitaires qui défendent l´identité des quartiers de Lyon centre en habitant a Tarare, les Monts du Lyonnais ou le Beaujolais ..
Lol
Pour eux Lyon c´est un territoire dangereux et cosmopolite, ils s´y aventurent en bande le Samedi quand il y a un match de foot, et du coup ils ont l´impression de vivre une vie d´aventurier..

À "du piment...." :


À ce compte là, on ne peut que les comprendre, mais il n'y a pas besoin d'être identitaire ou de vivre dans les périphéries pour comprendre que la Croix-Rousse a été enlaidie et rendue dangereuse avec la passivité complice de la municipalité.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Viennea le 15/10/2017 à 12:52
droite sans reproche a écrit le 15/10/2017 à 10h56

Bien dit!!
Jje préfère moi aussi rester chez les patriotes du CAC 40 dans les Monts d´Or.
Pas de tags, et les gens ont le bon goût de rouler en Porsche, pas comme ces clochards qui roulent en Peugeot.

J'adôôre les porsche surtout bien astiquées et bien entretenues : ce que justement les bobos de la croix-rousse n'aiment pas...
Là-dessus, on est d'acccord de vous à moi.

Signaler Répondre

avatar
droite 2.0 le 15/10/2017 à 11:34
Du piment dans leur existence. a écrit le 15/10/2017 à 11h01

Les identitaires qui défendent l´identité des quartiers de Lyon centre en habitant a Tarare, les Monts du Lyonnais ou le Beaujolais ..
Lol
Pour eux Lyon c´est un territoire dangereux et cosmopolite, ils s´y aventurent en bande le Samedi quand il y a un match de foot, et du coup ils ont l´impression de vivre une vie d´aventurier..

Ils font des selfies quand ils viennent a Lyon en bande.
(Le selfie, c´est plutôt un truc de Chinois et d´amerloque a la base).
Mais ils ont l`impression d´être "terroir" en publiant leurs selfies sur la page facebook du Gud ou des identitaires.

Signaler Répondre

avatar
Kevin le 15/10/2017 à 11:16

Je déteste Lyon en général, et les pentes en particulier:
C´est cosmopolite, il y a des skaters et des hipsters sans gluten, mais surtout il faut monter des escaliers,il y a pas d´ascenseur.
L´enfer !!
Pour moi c`est pas la France.
J´aime mon lotissement de maisons Phénix a la La Verpillière entre le Bricorama et l´Autoroute, mon quartier représente la France éternelle, celle de Clovis et de Charles martel !

Signaler Répondre

avatar
Du piment dans leur existence. le 15/10/2017 à 11:01
lol a écrit le 15/10/2017 à 09h02

une identité mais pas d'identitaires

nuance

Les identitaires qui défendent l´identité des quartiers de Lyon centre en habitant a Tarare, les Monts du Lyonnais ou le Beaujolais ..
Lol
Pour eux Lyon c´est un territoire dangereux et cosmopolite, ils s´y aventurent en bande le Samedi quand il y a un match de foot, et du coup ils ont l´impression de vivre une vie d´aventurier..

Signaler Répondre

avatar
droite sans reproche le 15/10/2017 à 10:56
Haute-Vienne a écrit le 14/10/2017 à 23h09

Les bobos déguisés en antifas ou l'inverse aussi : c'est là qu'ils habitent et y organisent la laideur au kilo dans leurs immeubles, leurs cafés et par leurs tags et ils veulent rester entre eux pour garder le monopole de cette laideur.

Bien dit!!
Jje préfère moi aussi rester chez les patriotes du CAC 40 dans les Monts d´Or.
Pas de tags, et les gens ont le bon goût de rouler en Porsche, pas comme ces clochards qui roulent en Peugeot.

Signaler Répondre

avatar
lol le 15/10/2017 à 09:02

une identité mais pas d'identitaires

nuance

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 14/10/2017 à 23:09
Samrevolte a écrit le 14/10/2017 à 15h35

Tout comme le vieux Lyon ou les identitaires mettent des coups de couteaux aux gens

Les bobos déguisés en antifas ou l'inverse aussi : c'est là qu'ils habitent et y organisent la laideur au kilo dans leurs immeubles, leurs cafés et par leurs tags et ils veulent rester entre eux pour garder le monopole de cette laideur.

Signaler Répondre

avatar
la Rue de la Gifle le 14/10/2017 à 22:18
Ruesaintecatherine a écrit le 14/10/2017 à 09h50

C'est vrai que le problème des pentes c'est la couleur des enseignes, rien à voir avec la faune qu'on y croise à toute heure du jour et de la nuit...quelle lucidité!

Vous ne parlez pas des pentes.
Vous parlez de la rue Sainte Catherine.
Aucun habitant des pentes n´y met les pieds.
Elle est parfois surnommée "Rue de la gifle" , et attire le soir tous les cassoces et les pécores de l´agglomération mais surtout de l´Ain, de l´Isère et du Beaujolais.
Entre les beaufs, les lascars frustrés , les rugbymen, les motards en colère, les jeunes DRH sous coke et les étudiants naifs qui viennent y boire du rhum frelaté, c´est un cocktail explosif.
Et c´est pas parce-que vous élirez Eric Ciotti, Maitre Collard ou Tartempion Président que ça ira mieux.
Les pécores resteront des pécores.
La seule solution serait de ne vendre que de la Vittel, de la Tourtel et du Gatorade.

Signaler Répondre

avatar
Wauquier notre prophète le 14/10/2017 à 22:05
simon a écrit le 14/10/2017 à 19h15

Moi, avec mes enfants, après être allé voir les singes à la Tête d'Or, on fait toujours un saut dans les pentes pour voir les communistes. Qu'est ce qu'ils sont adroits, et malins avec ça !

C`est des communistes ou c´est des bobos écolos pour la charia dans les pentes ?
Je suis un peu perdu.
Ça fait drôlement peur dis donc !!

Signaler Répondre

avatar
simon le 14/10/2017 à 19:15

Moi, avec mes enfants, après être allé voir les singes à la Tête d'Or, on fait toujours un saut dans les pentes pour voir les communistes. Qu'est ce qu'ils sont adroits, et malins avec ça !

Signaler Répondre

avatar
Union des droites le 14/10/2017 à 19:08
simon a écrit le 14/10/2017 à 13h28

Il est grand temps de raser ce quartier. La place du peuple est en banlieue ! Quant à tous les gauchistes crasseux, ouste, aux musées des Confluences, avec les animaux empaillés.

Enfin une droite décomplexée.
Néanmoins le politiquement correct bobo islamo-gauchiste bride encore nos slogans.
Personnellement je pense qu´un slogan de campagne tel que "Mort aux pauvres" serait efficace et rassemblerait les droites de LR jusqu´au GUD en passant par le Front.

Signaler Répondre

avatar
Dugland le 14/10/2017 à 18:52
glandu a écrit le 14/10/2017 à 16h11

Préjugés des assos de gauchistes soutenues par des avocats bobos?

Au vu de l'actualité récente à Lyon les courants d’extrême droite sont bien protégés.
Des avocats bobos ? Je ne sais pas ce que sait ? Par contre que Lyon 3 ait été (et peut être encore maintenant) un nid d’extrémiste cela me semble plausible !

ps : pour les 3 défendeurs du vent français il serait peut être temps de changer votre logorrhée. "bobo" "islamo gauchiste" etc ... vous tournez en rond

Signaler Répondre

avatar
ma foi.. le 14/10/2017 à 18:51
glandu a écrit le 14/10/2017 à 16h11

Préjugés des assos de gauchistes soutenues par des avocats bobos?

vous portez bien votre pseudo, il vous va comme un gant..
Au fait c´est quoi un bobo ? un membre de la classe moyenne qui vote ni pour Hortefeux ni pour Marine ?
Vraiment aucune imagination avec vos tics de langage.
.

Signaler Répondre

avatar
glandu le 14/10/2017 à 16:11
Inhabitant a écrit le 14/10/2017 à 13h24

que de préjugés en quelques commentaires. C'est vrai, ne venez pas, je pense que les habitants des pentes et les autres n'ont pas besoin de vous.

Préjugés des assos de gauchistes soutenues par des avocats bobos?

Signaler Répondre

avatar
glandu le 14/10/2017 à 16:10
Samrevolte a écrit le 14/10/2017 à 15h35

Tout comme le vieux Lyon ou les identitaires mettent des coups de couteaux aux gens

Cela peut coûter très très cher d'accuser sans preuve.

Signaler Répondre

avatar
Samrevolte le 14/10/2017 à 15:35
simon a écrit le 14/10/2017 à 13h28

Il est grand temps de raser ce quartier. La place du peuple est en banlieue ! Quant à tous les gauchistes crasseux, ouste, aux musées des Confluences, avec les animaux empaillés.

Tout comme le vieux Lyon ou les identitaires mettent des coups de couteaux aux gens

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 14/10/2017 à 15:33

Je me souviens d'un Anglais qui s'était fait agresser par des junkies au bas de la Croix-Rousse et qui me demandait si Lyon était une ville violente...

Signaler Répondre

avatar
Stop le 14/10/2017 à 13:55
Myrelingues a écrit le 14/10/2017 à 12h08

Gérard Collomb n'a jamais rien fait de positif en terme de sécurité.

Le problème c'est aussi tous ces association de gauchistes qui favorisent et protègent les dégénérés qui y circulent.

et il ne fera jamais rien, meme si un jour il est en position de le faire.

Signaler Répondre

avatar
simon le 14/10/2017 à 13:28

Il est grand temps de raser ce quartier. La place du peuple est en banlieue ! Quant à tous les gauchistes crasseux, ouste, aux musées des Confluences, avec les animaux empaillés.

Signaler Répondre

avatar
Inhabitant le 14/10/2017 à 13:24
Myrelingues a écrit le 14/10/2017 à 12h08

Gérard Collomb n'a jamais rien fait de positif en terme de sécurité.

Le problème c'est aussi tous ces association de gauchistes qui favorisent et protègent les dégénérés qui y circulent.

que de préjugés en quelques commentaires. C'est vrai, ne venez pas, je pense que les habitants des pentes et les autres n'ont pas besoin de vous.

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 14/10/2017 à 12:08
le brin de lucidité authentique a écrit le 14/10/2017 à 10h12

Quelle 'identité'? La coupe-gorge de Lyon intra-muros, où l'on peut être la victime choisie au hasard par les nombreux dégénérés qui y évoluent.....

Gérard Collomb n'a jamais rien fait de positif en terme de sécurité.

Le problème c'est aussi tous ces association de gauchistes qui favorisent et protègent les dégénérés qui y circulent.

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 14/10/2017 à 11:08

Des identitaires à la Croix-Rousse, le quartier des bourgeois aux vies de bohème qui s'affichent sauvagement ou qui le taguent ?

J'ai peur..

Signaler Répondre

avatar
le brin de lucidité authentique le 14/10/2017 à 10:12

Quelle 'identité'? La coupe-gorge de Lyon intra-muros, où l'on peut être la victime choisie au hasard par les nombreux dégénérés qui y évoluent.....

Signaler Répondre

avatar
Ruesaintecatherine le 14/10/2017 à 09:50

C'est vrai que le problème des pentes c'est la couleur des enseignes, rien à voir avec la faune qu'on y croise à toute heure du jour et de la nuit...quelle lucidité!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.