Bastion social du GUD, soirées people : le préfet du Rhône viré parce qu'il énervait Gérard Collomb ?

Bastion social du GUD, soirées people : le préfet du Rhône viré parce qu'il énervait Gérard Collomb ?
Henri-Michel Comet ce jeudi - LyonMag

Gérard Collomb a toujours été dans un rapport de force avec le préfet du Rhône.

En tant que maire de Lyon et président de la Métropole, il n'appréciait guère que le représentant de l'Etat, affilié ou non à un gouvernement de gauche, marche sur ses plates-bandes.
Devenu ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb disposait enfin du pouvoir de se débarasser d'un préfet trop gênant ou pas assez efficace à son goût. Et il n'aura mis que quelques mois pour faire sa première victime : Henri-Michel Comet.

Certes, le préfet du Rhône viré et remplacé dès ce lundi par Stéphane Bouillon doit porter ses responsabilités dans le micmac administratif ayant entraîné la libération de l'assaillant de Marseille, qui avait tué le lendemain deux cousines dans la cité phocéenne.

Selon le Progrès de ce vendredi, Henri-Michel Comet paye surtout pour avoir rapidement agacé son ministre de tutelle.

D'abord avec sa gestion du Bastion social du GUD. La mouvance d'extrême-droite avait réussi à squatter un immeuble de la rue Port-du-Temple, à deux pas de la place des Jacobins, dans le but d'accueillir des SDF, mais seulement français de souche. Après une première intervention des forces de l'ordre, le GUD était retourné sur place pour être expulsé une seconde fois.

Selon nos confrères, Gérard Collomb enrageait également de voir le préfet s'intéresser davantage aux soirées people qu'aux réunions d'importance comme celle présentant le Groupe d'intervention régional où son comportement avait choqué.

Il n'y avait d'ailleurs aucun représentant de Gérard Collomb ou de ses anciennes collectivités à la cérémonie de départ d'Henri-Michel Comet ce jeudi. A part Richard Brumm, 1er adjoint du maire Georges Képénékian, mais qui a toujours gardé une certaine liberté, du moins de penser.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les canards sans têtes..... le 23/10/2017 à 17:44
faut sortir de l'adolescence a écrit le 22/10/2017 à 11h35

Résumons : une partie de la jeunesse, désœuvrée et acculturée, se retrouve à l'extrême droite pour certains, à l'extrême gauche pour d'autres. La suite ? Un couple, le rêve d'un PEL et de la dernière citadine sortie chez Audi, et tout appartiendra au passé. Cessons de faire toute une montagne de ce tombereau de conneries. Le problème, aujourd'hui, est de vivre dans un pays qui réplique à des meurtres de masse par des pancartes et des lâchers de ballons. Là, il y a un sérieux problème. Les croix celtiques, les runes, ou la tête du Ché, ça ne devrait pas inquiéter au delà du collège.

Les citoyens sont à l’image de notre publicité télévisée. Infantilisés et spectateurs lobotomiser, pour le plus’ grand bonheur de nos dirigeants. On peut tout leur lever , aucune réaction ou si peu.

Signaler Répondre

avatar
faut sortir de l'adolescence le 22/10/2017 à 11:35
faut vous confronter au réel a écrit le 21/10/2017 à 11h57

retour au réel:
Il n´existe pas dans le 7eme de bar associatif, de salon de tatouage ou de salle de sport regroupant les supporters de Daesh..
Alors qu´il existe bel et bien dans le Vieux Lyon des bars associatifs, une salle de sport mais aussi des locaux commerciaux qui font partie de réseaux s´affichant comme néo- fasciste ou identitaires.
Faut sortir de chez soi voir le monde réel, plutôt que de croire tout ce qu´on lit sur fdesouche.con

Résumons : une partie de la jeunesse, désœuvrée et acculturée, se retrouve à l'extrême droite pour certains, à l'extrême gauche pour d'autres. La suite ? Un couple, le rêve d'un PEL et de la dernière citadine sortie chez Audi, et tout appartiendra au passé. Cessons de faire toute une montagne de ce tombereau de conneries. Le problème, aujourd'hui, est de vivre dans un pays qui réplique à des meurtres de masse par des pancartes et des lâchers de ballons. Là, il y a un sérieux problème. Les croix celtiques, les runes, ou la tête du Ché, ça ne devrait pas inquiéter au delà du collège.

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 22/10/2017 à 11:23
faut vous confronter au réel a écrit le 21/10/2017 à 11h57

retour au réel:
Il n´existe pas dans le 7eme de bar associatif, de salon de tatouage ou de salle de sport regroupant les supporters de Daesh..
Alors qu´il existe bel et bien dans le Vieux Lyon des bars associatifs, une salle de sport mais aussi des locaux commerciaux qui font partie de réseaux s´affichant comme néo- fasciste ou identitaires.
Faut sortir de chez soi voir le monde réel, plutôt que de croire tout ce qu´on lit sur fdesouche.con

'Il n´existe pas dans le 7eme de bar associatif, de salon de tatouage ou de salle de sport regroupant les supporters de Daesh...'

Quelle découverte ! Et vous aurez sûrement remarqué qu'il n'y a pas non plus de charcuterie islamiste... Pour les rades et les salons de tatouage, c'est peut-être pareil ? Ce n'est pas parce qu'on ne veut plus de facho qu'il faut se comporter comme un Harki !

Signaler Répondre

avatar
faut vous confronter au réel le 21/10/2017 à 11:57
rhooo!! a écrit le 20/10/2017 à 21h20

'Elle a plusieurs lieux( bars) à Lyon et détient un quartier (St Jean) ou toute manifestation pour la dénoncer est régulièrement interdite.Les fachos sont même protégés par la police!!'

Sérieusement, si vous en êtes arrivé à penser que l'extrême droite détient un quartier, il faut vous faire soigner, et vite. A ce compte là, la Guillotière, c'est quoi ? Un territoire du Califat ?

retour au réel:
Il n´existe pas dans le 7eme de bar associatif, de salon de tatouage ou de salle de sport regroupant les supporters de Daesh..
Alors qu´il existe bel et bien dans le Vieux Lyon des bars associatifs, une salle de sport mais aussi des locaux commerciaux qui font partie de réseaux s´affichant comme néo- fasciste ou identitaires.
Faut sortir de chez soi voir le monde réel, plutôt que de croire tout ce qu´on lit sur fdesouche.con

Signaler Répondre

avatar
A qui appartient le quartier le 21/10/2017 à 11:11

Si la police et la préfecture interdisent toute manifestation hostile a l´extrême droite dans le Vieux Lyon, si les milices d´extrême droite peuvent intimider les commerçants locaux, la maison des jeunes et les habitants qui se plaignent de l´extrême droite pendant que la police ferme les yeux, alors oui, on peut dire que ce préfet leur a donné le quartier.
(même si évidemment ils ne "tiennent" pas tout a fait le quartier comme ils en rêvent, On n´est pas a Berlin en 1932 .)
Le pire c´est que personne ne les aime dans le quartier. Ni les touristes, ni les étudiants anglais, ni les commerçants, ni les habitants qui n´ont été que 4% a voter Marine a la présidentielle.

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 20/10/2017 à 21:20
Zerf a écrit le 20/10/2017 à 18h36

C'est vrai que Collomb a toujours combattu l'extrême droite lyonnaise :-) Elle a plusieurs lieux( bars) à Lyon et détient un quartier (St Jean) ou toute manifestation pour la dénoncer est régulièrement interdite.Les fachos sont même protégés par la police!! Collomb avait surtout envie de ne pas endosser ses responsabilités de Ministre de l'Intérieur suite à l’assassinat de 2 jeunes filles par un taré islamiste!
Honte à ce monsieur une fois de plus!

'Elle a plusieurs lieux( bars) à Lyon et détient un quartier (St Jean) ou toute manifestation pour la dénoncer est régulièrement interdite.Les fachos sont même protégés par la police!!'

Sérieusement, si vous en êtes arrivé à penser que l'extrême droite détient un quartier, il faut vous faire soigner, et vite. A ce compte là, la Guillotière, c'est quoi ? Un territoire du Califat ?

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 20/10/2017 à 19:25

Collomb a viré le préfet suite à des disfonctionnement dans la chaine de décisions. Le hic est que ce préfet était arrivé depuis peu... et la chaine de décisions avait été mise en place par son prédécesseur que Collomb a promu préfet de Paris. Mais lui on ne le met pas en cause.

Signaler Répondre

avatar
oui le 20/10/2017 à 19:16

il est vrai que ce préfait en faisait trop peu contre le gud

Signaler Répondre

avatar
C'est une faute lourde ,qui méritait le licenciement,bravo mr collomb. le 20/10/2017 à 19:00
Zerf a écrit le 20/10/2017 à 18h36

C'est vrai que Collomb a toujours combattu l'extrême droite lyonnaise :-) Elle a plusieurs lieux( bars) à Lyon et détient un quartier (St Jean) ou toute manifestation pour la dénoncer est régulièrement interdite.Les fachos sont même protégés par la police!! Collomb avait surtout envie de ne pas endosser ses responsabilités de Ministre de l'Intérieur suite à l’assassinat de 2 jeunes filles par un taré islamiste!
Honte à ce monsieur une fois de plus!

Mr collomb a bien fait de virer un incompétent. Il a bien réagit et si tous c'est bon a rien faisait déjà leur travail sérieusement,c'est deux jeunes filles serait toujours vivantes.

Signaler Répondre

avatar
Zerf le 20/10/2017 à 18:36

C'est vrai que Collomb a toujours combattu l'extrême droite lyonnaise :-) Elle a plusieurs lieux( bars) à Lyon et détient un quartier (St Jean) ou toute manifestation pour la dénoncer est régulièrement interdite.Les fachos sont même protégés par la police!! Collomb avait surtout envie de ne pas endosser ses responsabilités de Ministre de l'Intérieur suite à l’assassinat de 2 jeunes filles par un taré islamiste!
Honte à ce monsieur une fois de plus!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 20/10/2017 à 12:33

La cafouillage des élections législatives... dont la responsabilité juridique revient à qui ?

Cherchez bien qui est tout en haut ! :D

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 20/10/2017 à 12:06

Qu´est ce qui aurait énervé Gerard Collomb a propos du GUD et du préfet ?
Il l´aurait trouvé trop sympa ou trop méchant avec les nazillons ? l´article n´est pas clair.

Signaler Répondre

avatar
le biigeur le 20/10/2017 à 10:54

on dit que son chien a la RAGE quand on veut L'ABATTRE!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.