Lyon : 350 personnes mobilisées pour les enfants SDF, le combat va continuer

Lyon : 350 personnes mobilisées pour les enfants SDF, le combat va continuer
Le collectif a pu compter sur le renfort de plusieurs parents d'élèves de l'agglo - LyonMag

Ils avaient prévu de camper sous les fenêtres du préfet du Rhône.

LyonMag
LyonMag
Le collectif Jamais sans toit souhaitait ainsi attirer davantage l'attention sur le cas des enfants SDF de l'agglomération lyonnaise, estimés à 223 scolarisés et 120 isolés selon ses militants.

Lundi soir, plus de 350 personnes se sont donc retrouvées dans le quartier de la préfecture, avec une tente plantée et le renfort d'élus comme la maire du 1er arrondissement Nathalie Perrin-Gilbert et des étudiants de Lyon 2 qui hébergent des migrants dans un amphi du campus de Bron.

A l'occasion d'un entretien entre une délégation du collectif et Emmanuel Aubry, préfet délégué à l'égalité des chances, le représentant de l'Etat a souhaité rassurer avec des chiffres. Sans faire de promesses sur le cas des enfants qui dorment dehors chaque nuit. Car la préfecture se montrera intransigeante concernant les personnes déboutées du droit d'asile.

Autant dire que Jamais sans toit risque de devoir multiplier les actions jusqu'à la prise en charge de ces derniers.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Préfecture intransigeante? le 24/11/2017 à 16:51

"Car la préfecture se montrera intransigeante concernant les personnes déboutées du droit d'asile."... ce qui veut dire qu'elle va les expulser ou leur dire gentiment comme MACRON "Il faut rentrer chez vous"? A votre avis?

Signaler Répondre

avatar
une meute de 2 personnes! MDR! le 24/11/2017 à 16:49

"La meute réac et fascisante se déchaine apparemment avec des posts ignobles - Gite" MDR!

Il y a en tout 3 posts y compris le sien!

Signaler Répondre

avatar
Jeudi... le 23/11/2017 à 22:07

Alors ou son les parents? Eh! bien ils ont mis les gosses à la porte, et qu'ils se débrouillent comme ils peuvent...Et en plus sans papiers, nous voila bien montés avec tout ça.....
Alors jamais sans toit? prenez les chez vous et tout ira bien.

Signaler Répondre

avatar
Gite le 23/11/2017 à 19:45

La meute réac et fascisante se déchaine apparemment avec des posts ignobles....Des garages pour des milliers de voitures et des enfants qui dorment dehors ne les gênent pas...Honte à eux!!! Offrir un lieu correct pour quatre mois où dormir la nuit ( et non des appartements) , pour la 2eme ville de France) na parait pas impossible...Combien d'argent dépensé pour le foot ou la fête du Beaujolais ????

Signaler Répondre

avatar
Expulsion le 23/11/2017 à 16:06

Mdrrrrrr,ils se font chier dessus par le monde entier et maintenant déguisé en bonne samaritaine. Ils ont cas les’ prendre chez eux ,et fermer leur guelle d’imbéciles heureux.

Signaler Répondre

avatar
Ridicule! le 23/11/2017 à 13:33

350 personnes - 223 enfants don 103 ne sont pas isolés, ils ont donc un père et/ou une mère donc 103 à 206 personnes

Rien que les clandestins : 223 enfants = 103 parents au minimum ça fait 326 personnes!

Reste 24 personnes autres que les clandestins! Et encore je n'ai compté qu'un parent par enfant non isolé!

Quelle mobilisation!

On est impressionné!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.