Villeurbanne: une placière municipale condamnée pour corruption sur des marchés

Villeurbanne: une placière municipale condamnée pour corruption sur des marchés
Photo - LyonMag

La placière municipale de Villeurbanne a été déclarée coupable de "corruption passive" ce jeudi, par le tribunal correctionnel de Lyon.

Soupçonnée d’avoir monnayé des emplacements sur des marchés forains de Villeurbanne, elle a été condamnée à un an de prison avec sursis, 5 000€ d’amende et une interdiction de travail de cinq ans en lien avec ses anciennes fonctions, selon les informations du Progrès. Le procureur de la République réclamait 18 mois de prison avec sursis, 5 000€ d’amende et une interdiction de travail à vie dans la fonction publique. 

Âgée de 36 ans, la femme exerçait la fonction d’agent vérificateur placier sur les marchés forains depuis 2009 pour la mairie de Villeurbanne. Elle devra d’ailleurs verser 3 000€ de dommages et intérêts à la commune ainsi que 500€ de remboursement de ses frais d’avocat.

"Entre 120 et 200€ par marché"

Ce sont des commerçants et forains qui auraient mis la mairie sur la piste. Ils se plaignaient de la placière, qui réclamait de l’argent liquide ou des produits manufacturés en échange de l’attribution des meilleures places, sur les marchés places Chanoine-Boursier et Wilson. Une autre fonctionnaire municipale a confirmé cette thèse, affirmant que que ces marchandages auraient rapporté à la jeune femme "entre 120 et 200€ par marché et 80€ le vendredi".

Sur son compte bancaire, la police a relevé plusieurs virements, d’un total de 2 000€. Cette dernière, qui conteste les faits, prévoit de faire appel de la décision du tribunal correctionnel, selon son avocat Me Etienne Tête.

Démise de ses fonctions par la mairie depuis plusieurs mois, l’accusée touche toujours son salaire de base, de 1 270€ par mois.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bienvenue en enfer le 01/06/2020 à 08:41
vous ne dormirez pas. a écrit le 01/06/2020 à 08h22

D'après les commentaires cette glacière n'est pas un cas unique, et ça ne m'étonne pas.

Elle est corrompue,certes, mais à son échelle . Sachez , que la corruption touche TOUTES les couches sociales. Et au plus vous montez et au plus la corruption y est importante. L’assemblée nationale est faites de corrompus. MR BEREGOVOY a l’époque avait agité une feuille de papier en disant qu’il avait TOUS les noms des corrompus. Six mois après , il était Mort , un crime très bien maquillé par l’élite démoniaque qui nous gouverne .

Signaler Répondre

avatar
vous ne dormirez pas. le 01/06/2020 à 08:22

D'après les commentaires cette glacière n'est pas un cas unique, et ça ne m'étonne pas.

Signaler Répondre

avatar
Denny Crane le 01/06/2020 à 08:17

C'est une placiere ou une glacière ? Faut savoir.

Signaler Répondre

avatar
Henri G le 01/06/2020 à 02:00

Dans le milieu des marchés forain, il me semble que ces pratiques assez courantes et permet d'arrondir (illégalement) les fins de mois quand le salaire d'un placier flirte avec le SMIC.

Signaler Répondre

avatar
Mina le 31/05/2020 à 22:54

Je suis moi-même Placiere la base de ce métier c'est de faire respecter la réglementation de refuser tout don manufacturer ou alimentaire et même de l'argent équité loyauté et sincérité nous représentons l'image d'une collectivité et aussi préserver son métier qui est très intéressant et avant tout aimer les gens à bonne entendeur.

Signaler Répondre


avatar
Tenor du barreau le 26/12/2017 à 19:36
Marie bobiche a écrit le 23/12/2017 à 23h40

Alors c est une pratique courante sur les marché les placiers font la loi ,ils ne rendent pas la monnaie quand on paie notre place , on toujours besoin d un truc que vous vendez sur votre stand ... c est pas nouveau et elle n est pas la seule .de plus pour i?lustrer l article la photo ne montre pas.du tout le marché de Villeurbanne.

Oui mais elle est sauvée, son avocat c'est Etienne Tête.

Signaler Répondre

avatar
Mike le 24/12/2017 à 01:40

Le beurre et l'argent du beurre! Hihi...

Signaler Répondre

avatar
Marie bobiche le 23/12/2017 à 23:40

Alors c est une pratique courante sur les marché les placiers font la loi ,ils ne rendent pas la monnaie quand on paie notre place , on toujours besoin d un truc que vous vendez sur votre stand ... c est pas nouveau et elle n est pas la seule .de plus pour i?lustrer l article la photo ne montre pas.du tout le marché de Villeurbanne.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 23/12/2017 à 22:45

"Démise de ses fonctions par la mairie depuis plusieurs mois, l’accusée touche toujours son salaire de base, de 1 270€ par mois."

Comment est-ce possible ?
Le statut de fonctionnaire peut-être ?

Signaler Répondre

avatar
qui le 23/12/2017 à 18:56

Qui ne le savait pas l’es chef de là placieres

Signaler Répondre

avatar
rudy le 23/12/2017 à 17:50

Elle aussi Étienne tête comme avocat elle aurait bien fait de plaider elle même. Le seul avocat de France à avoir perdue toutes ces affaires

Signaler Répondre

avatar
Aie le 23/12/2017 à 14:17

"selon son avocat Me Etienne Tête"... oups...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.