Le futur lycée de Meyzieu portera le nom du "Colonel Arnaud Beltrame"

Le futur lycée de Meyzieu portera le nom du "Colonel Arnaud Beltrame"
Laurent Wauquiez et Christophe Quiniou ce lundi - LyonMag DR

Le futur lycée de Meyzieu, financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et qui devrait voir le jour d'ici 2022 portera le nom du "Colonel Arnaud Beltrame", l'officier de gendarmerie, qui avait agi en héros durant la prise d'otages du Super U de Trèbes le 23 mars dernier.

"Nous avons eu un débat en interne et certains disaient qu'il fallait donner le nom d'Arnaud Beltrame. Non, c'est le Colonel Arnaud Beltrame […] ça n'est pas juste un prénom anonyme c'est quelqu'un qui incarne l'esprit des forces des gendarmeries, l'esprit de ce qu'est l'armée française. Je ne veux pas que le nom du Colonel Arnaud Beltrame tombe dans l'oubli. Et je ne voulais pas que ce nom soit simplement donné à une place ou à une rue. Je trouve que cela a plus de sens de le donner à un lycée", a expliqué Laurent Wauquiez, lors de l'inauguration officielle du lieu de construction du lycée à Meyzieu, ce midi.

Un véritable honneur pour ce gendarme mort pour la France

"Ce qu'a fait le Colonel Beltrame a tout d'abord mis en valeur un homme, une institution militaire. C'est pourquoi j'ai apprécié lorsque Laurent Wauquiez a dit "nous avons tenu à ce que le grade d'Arnaud Beltrame figure sur la plaque parce que c'est important". Ce sont des valeurs propres aux militaire mais pas seulement. Et avoir 1500 jeunes dans un établissement modèle, avec à l'esprit ce qu'à fait Arnaud Beltrame, c'était pour nous important", a pour sa part indiqué le Général du corps d'armée Christian Depouy de la gendarmerie d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Un lycée pas encore construit mais qui fait déjà polémique

Si tout le monde s'accorde sur son nom, ce nouveau lycée fait l'objet d'une vive polémique dans l'agglomération. Le choix de Meyzieu fait le bonheur de son maire LR Christophe Quiniou mais exaspère les premiers magistrats des communes alentours. Car, à quelques kilomètres de là où naîtra l'établissement, se trouve déjà le lycée Charlie Chaplin de Décines, lui aussi desservi par le tram T3.

D'après Laurent Wauquiez, les lycées Charlie Chaplin, Jean Paul Sartre à Bron et Robert Doisneau de Vaulx-en-Velin sont tous saturés : "il fallait donc prendre en urgence la décision de construire un nouveau lycée".

Pour le président de la Région, le choix de Meyzieu semblait logique : "Ce n'est jamais une décision facile […]. Chaque maire veut avoir un lycée et chaque maire aurait voulu que le lycée soit décidé chez lui et j'ai du respect pour cela. Cette décision, nous l'avons prise selon plusieurs critères. La commune de Meyzieu fait 33 000 habitants, […] la deuxième raison, vous l'avez à côté de nous, l'arrêt du tram. Nous allons demander qu'il puisse avoir juste de l'autre côté un arrêt de tram, […] une desserte immédiate pour le futur lycée".

A cela s'ajoutent aussi les infrastructures sportives et l'espace culturel à proximité du futur établissement. Tout y est donc propice à l'installation du lycée à Meyzieu, selon le président de la Région.

La députée LREM de la 13e circonscription, Danièle Cazarian, avait écrit au président de la Région Laurent Wauquiez pour lui demander d'ouvrir une concertation "et un temps ouvert au dialogue avec les élus locaux et les parents d'élèves".

Une pétition a même été lancée en ligne, pour que ce soit la ville de Genas qui hérite du futur établissement. Elle recueille ce lundi matin plus de 2000 signatures.

Pour rappel, ce projet de lycée estimé à 50 millions d'euros devrait recevoir 1500 élèves dès 2022.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Petaudier le 24/04/2018 à 17:38
beurk a écrit le 24/04/2018 à 11h01

et le rêglement de compte avec le Maire de Genas qui avait soutenu la candidate EM contre Meunier, qui a donc perdu son siège de député mais est aussi vice-président de la Région, Région qui finance le nouveau lycée

Il méritait que cela fut dit, c'est fait.

Signaler Répondre

avatar
Ce n'est pas cela le devoir de mémoire le 24/04/2018 à 12:03
befun a écrit le 23/04/2018 à 21h58

Bravo à Meyzieu, ce héros est ancré dans nos mémoires comme l'est Jean Moulin

Il n'est pas ancré dans nos mémoires, non : il figure dans notre émotion "de l'instant".
Des citoyens ne l'entendent pas ainsi :
https://www.lesinrocks.com/2018/04/24/actualite/des-parents-deleves-refusent-quun-futur-college-prenne-le-nom-darnaud-beltrame-111075528/

Signaler Répondre

avatar
beurk le 24/04/2018 à 11:01
monplaiz a écrit le 24/04/2018 à 09h00

Il y a déjà un lycée à Décines...aucun intérêt d’en construire un si proche. Ça sent le copinage...

et le rêglement de compte avec le Maire de Genas qui avait soutenu la candidate EM contre Meunier, qui a donc perdu son siège de député mais est aussi vice-président de la Région, Région qui finance le nouveau lycée

Signaler Répondre

avatar
monplaiz le 24/04/2018 à 09:00

Il y a déjà un lycée à Décines...aucun intérêt d’en construire un si proche. Ça sent le copinage...

Signaler Répondre

avatar
befun le 23/04/2018 à 21:58

Bravo à Meyzieu, ce héros est ancré dans nos mémoires comme l'est Jean Moulin

Signaler Répondre

avatar
J'ai l'œil ! le 23/04/2018 à 18:56
sans souci a écrit le 23/04/2018 à 10h25

BRAVO à la Mairie de MEYZIEU

Meyzieu, jumelée avec Prunelle.

Signaler Répondre

avatar
Me Capello le 23/04/2018 à 18:17

Il s'appellera donc "Colonel Arnaud-Beltrame". Lorsqu'un personnage donne son nom à un lieu, ses prénoms et noms n'ent font plus qu'un et s'écrivent avec des traits d'union.

De rien...

Signaler Répondre

avatar
joile geste le 23/04/2018 à 17:51

Bravo et merci pour lui

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 23/04/2018 à 17:25

Wauquiez,le Kelly Slater de la politique...

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 23/04/2018 à 10:25

BRAVO à la Mairie de MEYZIEU

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.