La Confluence inaugure un nouvel îlot : Ynfluences Square

La Confluence inaugure un nouvel îlot : Ynfluences Square
La tour Belvy d'Ynfluences Square - LyonMag

Après deux ans de travaux, l'îlot A3 de la Confluence, surnommé Ynfluences Square, a été inauguré ce vendredi en présence de Georges Képénékian, maire de Lyon, et de David Kimelfeld, président de la Métropole.

Alors que le quartier de la Confluence fête ses quinze ans, l'inauguration de l'îlot A3 marque une avancée majeure du projet urbain lancé sous Gérard Collomb. "Cette inauguration est un grand moment d'émotion. C'est d'abord le symbole d'une volonté politique", a complimenté David Kimelfeld à propos de Gérard Collomb, n'ayant pu se rendre à l'inauguration.

Après le côté Saône, c'est donc la partie Rhône qui voit ses travaux se concrétiser petit à petit. Situé à hauteur de la patinoire Charlemagne et face à l'hôtel de Région, Ynfluences Square est un îlot composé de huit bâtiments et deux cours jardinées. Ceux-ci abritant aussi bien des logements sociaux que des bureaux, des accessions libres ou encore des commerces. C'est au total 232 logements qui sont répartis sur 17 000 mètres carrés. Des services sont également disponibles aux habitants comme une conciergerie, une salle de sport, un local bricolage ou encore des chambres d'hôtes prévues pour la venue des familles ou des amis.

L'une des volontés premières du projet était de favoriser la mixité sociale et la diversité socio-culturelle au sein des immeubles. C'est pourquoi, ICADE, le promoteur du projet a fait le choix d'intégrer 35% de logements sociaux au sein d'Ynfluences Square. Cependant ces logements sociaux ne seront pas forcément les plus avantagés. "Ceux-ci seront principalement situés dans les premiers étages ou dans des bâtiments composés uniquement de logement sociaux", a fait remarquer maladroitement lors d'un point presse Laurent Doyat, directeur du développement d'ICADE.

Conçus par six architectes et un paysagiste, ces bâtiments aux façades minérales s'engagent dans une démarche de respect de l'environnement. De plus, ils ont également étés conçu de manière à offrir un minimum de 2h d'ensoleillement le 21 décembre et de permettre un rafraîchissement naturel des bâtiments via la végétalisation des cours jardinées. "Le lien avec le sol était fondamental", pour Laurent Doyat.

Un parking mutualisé de 211 fera son apparition courant du mois prochain dans les sous-sols du site.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
archi le 22/05/2018 à 17:56

Les premiers projets de Confluence faisaient débat car assez clivant, certains aimaient d'autres pas... Cet ilot met tout le monde d'accord, je ne crois pas avoir rencontré une seule personne qui ne le trouve pas hideux...

Signaler Répondre

avatar
Francois42 le 22/05/2018 à 11:04

Un ilot malheureusement bien raté. La volonté de sobriété a été poussé a son paroxysme et la densité n'est pas supportable. Une horreur esthétique qu'il faudra malheureusement supporter des décennies... L'avantage c'est que cela ne vieillira pas car 1. avec du beton brut partout cela ne risque pas de bouger 2. ca a déjà l'air tellement vieux !

Signaler Répondre

avatar
Réalité le 19/05/2018 à 16:20
kumer a écrit le 19/05/2018 à 13h27

Mixité sociale impossible les écoles ne sont fréquentées que par les habitants des logements sociaux les autres sont inscrits à l école privée ????

Ben quoi ? Quand on a les moyens on ne laisse pas ses gamins avec les miséreux assistés

Signaler Répondre

avatar
kumer le 19/05/2018 à 13:27

Mixité sociale impossible les écoles ne sont fréquentées que par les habitants des logements sociaux les autres sont inscrits à l école privée ????

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 19/05/2018 à 08:27
War against... ? a écrit le 18/05/2018 à 23h21

Mais ces "certification durable", ça veut dire quoi ?

C'est de la norme passif (seule qui tiendra face aux changements climatiques méchants) ou de la pseudo norme pour aider à la vente ?

Des normes pour aider à la vente, je n'y crois pas
Les gens s'en foutent et achètent du standing, un emplacement, une surface...
@davij69 à propos du look, je partage votre avis mais il faut savoir que c'était le parti pris architectural voulu et choisi par le Grand Lyon, c'est à dire un îlot "minéral"
Ça va chauffer en pleine lumière d’août

Signaler Répondre

avatar
davidj69 le 18/05/2018 à 23:52

Le look est en effet un peu raté et rappel les anciennes tours..
David

Signaler Répondre

avatar
War against... ? le 18/05/2018 à 23:21
Bizarre a écrit le 18/05/2018 à 21h42

La critique est facile... il convient de rectifier quelques points
Non, les logements HLM ne sont pas moins biens que les autres. Ils sont techniquement strictement identiques mais occupent par contre les étages du bas.
Oui il y a une démarche environnementale complète portée par le référentiel habitat durable du grand Lyon, par la certification Habitat et Environnement et par le label effinergie + Il suffit de se renseigner, ces référentiels sont disponibles. Lisez les
Oui, les privés paient le social ça n'a rien de nouveau et il est vrai que ça pose question car ce n'est pas transparent
Chaque m² privé coûte pas loin de 1000 € supplémentaires qui permettent d'abaisser le prix du social
Les gens achèteraient ils s'ils en étaient directement informés ? Pas sûr

Mais ces "certification durable", ça veut dire quoi ?

C'est de la norme passif (seule qui tiendra face aux changements climatiques méchants) ou de la pseudo norme pour aider à la vente ?

Signaler Répondre

avatar
Dommage! le 18/05/2018 à 22:37

Ce n'est pas très esthétique. Ces tours ressemblent plus à des HLM des années 60 qu'a des bâtiments de standing. Dommage!

Signaler Répondre

avatar
Bizarre le 18/05/2018 à 21:42

La critique est facile... il convient de rectifier quelques points
Non, les logements HLM ne sont pas moins biens que les autres. Ils sont techniquement strictement identiques mais occupent par contre les étages du bas.
Oui il y a une démarche environnementale complète portée par le référentiel habitat durable du grand Lyon, par la certification Habitat et Environnement et par le label effinergie + Il suffit de se renseigner, ces référentiels sont disponibles. Lisez les
Oui, les privés paient le social ça n'a rien de nouveau et il est vrai que ça pose question car ce n'est pas transparent
Chaque m² privé coûte pas loin de 1000 € supplémentaires qui permettent d'abaisser le prix du social
Les gens achèteraient ils s'ils en étaient directement informés ? Pas sûr

Signaler Répondre

avatar
War against... ? le 18/05/2018 à 18:46

C'est quoi "la démarche de respect de l'environnement" ?
Concrètement ?

Complément d'info : ceux qui ont ou vont acheter, financent directement les logements sociaux en ayant payé plus cher le m2 de leur appartement (pour que les compagnies d'HLM aient des prix réduits d'achat de leurs appartements).
Mais qu'ils se rassurent, et comme l'a lâché un des responsables, le HLM restera "moins bien" que leur appartement acheté hors de prix.

La transparence de ce monde, c'est important :)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.