"Benchmarking" : le rôle de Collomb "n'est pas de tenir des propos populistes", selon le PS du Rhône

"Benchmarking" : le rôle de Collomb "n'est pas de tenir des propos populistes", selon le PS du Rhône
Yann Crombecque - Lyonmag.com

La sortie de Gérard Collomb sur les migrants n'a pas été du goût de son ancienne famille politique.

Dans un communiqué, le PS du Rhône dénonce les propos du ministre de l'Intérieur qui estime que les migrants choisiraient leur pays d'accueil en faisant un "benchmarking" destiné à étudier les meilleures conditions de traitement.

"Cette vision ne correspond pas à la réalité et ces propos conduisent à stigmatiser les populations qui fuient leur pays pour des raisons politiques, des conflits  en laissant croire que celles-ci ne sont pas fondées", explique dans un premier temps Yann Crombecque, le premier secrétaire fédéral. Ce dernier affirme que "le rôle d'un responsable politique, qui plus est ministre, n'est pas de tenir des propos populistes visant à séduire éventuellement une frange de l'électorat sensible à une vision de repli sur soi où l'étranger serait l'ennemi mais bien d'expliquer la complexité du monde dans lequel nous vivons".

Et le socialiste d'insister : "Gérard Collomb a décidément tourné le dos à son passé socialiste et humaniste. Le macronisme dont il se fait le théoricien n'est finalement que l'application d'une vision froide et utilitariste des rapports humains où la solidarité n'a guère sa place".

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
populistes le 04/06/2018 à 14:42

Les propos de Collomb ne sont pas populistes mais correspondent à la réalité des vagues migratoires ! Le seul côté' populiste est que c'est le peuple qui paie ces gabegies !!!!

Signaler Répondre

avatar
coucou le 04/06/2018 à 08:42

C'est quoi des idées socialistes?

Signaler Répondre

avatar
Bravo collomb ! le 02/06/2018 à 08:26

Tout mon soutient à mr collomb. Bravo encore et continuez de titiller les gauchiotes de services et autres LANG de belle mère.

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 02/06/2018 à 07:19

Et Collomb s'y connait en benchmarking ! Il en a fait pendant toute sa carrière politique pour trouver le bon cheval pour être ministre !

Signaler Répondre

avatar
kumer le 01/06/2018 à 05:53

Moi je suis d accord avec les propos de M Colomb parfois la vérité est indicible

Signaler Répondre

avatar
Sylvie. le 31/05/2018 à 21:13

Bravo, à mr collomb

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 31/05/2018 à 19:59
Ça pue ! a écrit le 31/05/2018 à 18h42

Ah oui, le même Besancenot que celui qui soutient le voile, qui soutient le communautarisme contre la laïcité.

Bravo à lui ! Et bravo à vous pour ne pas hésiter à rapporter le pipi-caca.

Etre en accord avec un tweet ne veut pas dire être en accord avec le NPA.
J'aurai pu écrire les paroles dites sur France Inter par le député LREM Gabriel Attal "Moi je pense que s'il y a un benchmark qui est fait aujourd'hui par les migrants, il est assez simple : c'est mourir chez eux, ou survivre ailleurs. C'est se faire mettre en esclavage en Libye ou risquer leur vie".
C'est moins pipi caca mais je pense que cette analyse du jeune député est aussi pertinente.

Signaler Répondre

avatar
Akhenaton le 31/05/2018 à 19:27

Les zombies du Rhône ? Le PS Parti salafistes n’attire plus grand monde sauf ,les momies religieuses.

Signaler Répondre

avatar
Ça pue ! le 31/05/2018 à 18:42
Non à LaRem a écrit le 31/05/2018 à 18h05

Dans un tweet lapidaire, le porte parole du NPA Olivier Besancenot a adressé un superbe tacle très en dessous de la ceinture pour exprimer ce qu'il (et aussi d'autres personnes) pensait des saillies du ministre de l'Intérieur :
"Les diarrhées verbales sortent souvent du Collomb".

Monsieur Collomb n'a plus d'idées socialistes depuis longtemps et seulement maintenant le PS du Rhône le découvre. Certes, il n'est jamais trop tard pour ouvrir les yeux.

Ah oui, le même Besancenot que celui qui soutient le voile, qui soutient le communautarisme contre la laïcité.

Bravo à lui ! Et bravo à vous pour ne pas hésiter à rapporter le pipi-caca.

Signaler Répondre

avatar
Un peu tard le 31/05/2018 à 18:27

Il est triste de constater que seulement maintenant le PS se rend compte que Collomb n'a jamais été socialiste, mais seulement un arriviste, un peu comme le petit Sturla qui a sabordé le Ps à Décines

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 31/05/2018 à 18:05

Dans un tweet lapidaire, le porte parole du NPA Olivier Besancenot a adressé un superbe tacle très en dessous de la ceinture pour exprimer ce qu'il (et aussi d'autres personnes) pensait des saillies du ministre de l'Intérieur :
"Les diarrhées verbales sortent souvent du Collomb".

Monsieur Collomb n'a plus d'idées socialistes depuis longtemps et seulement maintenant le PS du Rhône le découvre. Certes, il n'est jamais trop tard pour ouvrir les yeux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.