La raffinerie de Feyzin bloquée par les agriculteurs ce dimanche

La raffinerie de Feyzin bloquée par les agriculteurs ce dimanche
Photo d'illustration - LyonMag

Comme douze autres raffineries, le site de Feyzin sera bloqué par les agriculteurs de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles) ce dimanche soir et pour une durée indéterminée.

"On subit des concurrences déloyales sur nos marchés à cause des importations qui sont contraintes par moins de réglementation que les nôtres", explique Elise Michallet, agricultrice membre de la FDSEA du Rhône, qui, à travers ces blocages, espère "stopper le dumping social et garantir une concurrence saine au sein de l'Europe". Un allègement du coût du travail est également réclamé par les membres de la FNSEA.

Déçus, les agriculteurs "attendaient beaucoup des Etats Généraux de l'Alimentation sauf que malgré certains points positifs il reste du négatif. On souhaite que ça avance. L'Etat sacrifie son agriculture et nous ne voulons pas disparaitre, c'est pour ça qu'on se mobilise", ajoute l'agricultrice de Saint-Genis-les-Ollières.

Comme le précise Elise Michallet, "la cible, c'est l'Etat et pas le consommateur ! Le carburant est aujourd'hui taxé à 180% donc c'est pour cela que nous avons choisi ce type de sites". Cependant, le consommateur pourrait recevoir quelques dommages collatéraux de ces blocages de raffineries. En effet, si l'Etat ne réagit pas et que les agriculteurs restent campés sur leurs positions, il se pourrait qu'au bout de quelques jours, une pénurie de carburant puisse être entrainée.

A noter qu'à Lyon, en plus de la raffinerie de Feyzin, les agriculteurs du Rhône viseront le port Edouard-Herriot (7e arrondissement). Ce dernier étant entre autres un point de collecte d'hydrocarbures.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Madame Irma le 10/06/2018 à 20:11

Alors finalement ils ont du temps libre ? Les médias qui n’arrêtent pas de nous dire que les paysans travaillent 16/20 heures par jour toute l'année pour 350 euros se seraient trompés ?

Pourtant au mois de juin il y a du boulot à la ferme !

Cela confirme que c'est bien de assistés qui se tournent les pouces toute la journée en attendant leurs aides.

Signaler Répondre

avatar
blocages ?? le 10/06/2018 à 20:05

Dépôt essence corbas ,vilette de vienne pas bloquer cuve pleine donc pas de pénurie juste une peur c est tout pas inquetude et vive l Europe

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.