Manifestation place Carnot ce samedi pour lutter contre les écrans de publicités dans les espaces publics

Manifestation place Carnot ce samedi pour lutter contre les écrans de publicités dans les espaces publics
Photo d'illustration - DR

Le mouvement STOPPUBVIDEO lance un appel à la mobilisation ce samedi Place Carnot pour lutter contre la propagation des écrans de publicité dans les espaces publics de la ville de Lyon.

Soutenu par différentes associations telles que "Résistance à l'agression publicitaire", "Collectif plein la vue", "Alternatiba", qui s'opposent à la multiplication des écrans, le mouvement STOPPUBVIDEO souhaite lancer un "Ad block" à l'échelle de l'espace public. 

Pour rappel "Ad block" est une extension du moteur de recherche Firefox qui permet de bloquer, comme son nom l'indique, les publicités ou cookies qui perturberaient la navigation de l'internaute. 

Le mouvement se déploiera sur la Place Carnot à 10h30 mais également sur les réseaux sociaux. Les panneaux publics seront investis de manière "non-violente" pour "permettre aux habitants de la métropole d'exprimer leur refus de voir se multiplier ces supports publicitaires agressifs et antiécologiques", souligne le mouvement STOPPUBVIDEO dans un communiqué. 

Selon le collectif : "les écrans vidéo rendent la publicité toujours plus invasive et portent atteinte à la liberté de recevoir- ou non – des messages publicitaires. […] La centaine de panneaux installés ces derniers mois dans les gares et les métros de Lyon suscite une inquiétude et un mécontentement généralisés dans l'opinion publique". 

Cette mobilisation est "cruciale" pour le mouvement puisque la Métropole est actuellement en train de réfléchir à son futur règlement local de publicité intercommunal (RLPi) qui envisage d'autoriser l'implantation de ce type d'écran dans les rues lyonnaises d'ici 2020.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les cassos sont passés le 17/06/2018 à 16:50
Av. Berthelot a écrit le 17/06/2018 à 12h15

"Les panneaux publics seront investis de manière "non-violente""...
Ce matin dimanche: avenue Berthelot, entre le pont Gallieni et la place Jean Macé, tout les panneaux publicitaires ont eu leurs vitres explosées durant la nuit, néons arrachés, des débris de verres partout, qui jonchent les trottoirs (attention si vous passez en vélo ou avec votre chien)...
Heureusement que c'était une manif non violente, j'ose pas imaginer sinon...

Mdr! Le pire c'est que certains de ces panneaux servaient d'annonce pour le festival "tout l'monde dehors" (danse, musique, spectacle,...)... mais bon, on va pas demander à ces "manifestants" de réfléchir, trop dur.

Signaler Répondre

avatar
Bob le 17/06/2018 à 14:33
Pour qui il se prend ce pélo ? a écrit le 16/06/2018 à 10h10

Moi j´aime bien les tags sur les murs.
Et mon avis compte autant que le tien, on est en démocratie.
(et JC Decaux ne m´a pas de amndé mon avis pour mettre ses panneuax partout dans les rues de ma ville.)
Alors vive les tags !

La mairie que la majorité a élue a demandé a jc decaux ces panneaux.
Indirectement vous donc

Signaler Répondre

avatar
Av. Berthelot le 17/06/2018 à 12:15

"Les panneaux publics seront investis de manière "non-violente""...
Ce matin dimanche: avenue Berthelot, entre le pont Gallieni et la place Jean Macé, tout les panneaux publicitaires ont eu leurs vitres explosées durant la nuit, néons arrachés, des débris de verres partout, qui jonchent les trottoirs (attention si vous passez en vélo ou avec votre chien)...
Heureusement que c'était une manif non violente, j'ose pas imaginer sinon...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 17/06/2018 à 11:17
les punks à chiens a écrit le 16/06/2018 à 13h14

Ca explique peut-être pourquoi les vitres de panneaux publicitaires ont été fracassées cette nuit quais Claude Bernard...
Pour info, ces panneaux ne servent pas seulement à faire de la pub, mais aussi à informer pour des festivals, des musées, des expos, etc...
Mais bon, les anti-pubs: les musées et les expos c'est pas vraiment les genres d'endroits qu'ils fréquentent... trop "bourgeois"...

Commentaire injuste
On peut rejeter la pub mercantile et apprécier la pub culturelle
C'est ce que je fais en autorisant les messages de l'auditorium ou de la Salle 3000 et pas ceux de Cochonou ou Pampers
Pas une histoire de bourgeois tout ça

Signaler Répondre

avatar
les punks à chiens le 16/06/2018 à 13:14

Ca explique peut-être pourquoi les vitres de panneaux publicitaires ont été fracassées cette nuit quais Claude Bernard...
Pour info, ces panneaux ne servent pas seulement à faire de la pub, mais aussi à informer pour des festivals, des musées, des expos, etc...
Mais bon, les anti-pubs: les musées et les expos c'est pas vraiment les genres d'endroits qu'ils fréquentent... trop "bourgeois"...

Signaler Répondre

avatar
Anti pub le 16/06/2018 à 12:49

Bravo !
Continuez, et n'attendez rien du système qui vit sur la publicité.

Signaler Répondre

avatar
ignorance le 16/06/2018 à 11:50
Impressionnant a écrit le 16/06/2018 à 10h01

Il y en a qui ont des drôles de soucis. Il y a bien plus pénible en ville: crottes, pollution routière, bruit, déchets, incivilités diverses et variées.

vous pouvez rajouter et l'omniprésence d'écrans et de publicités. D'ailleurs vous allez en conseil de quartier dénoncer ou proposer des solutions sur ce que vous définissez comme "pénible" ? Il y a un début à tout.
Mes félicitations à ce collectif anti-pub

Signaler Répondre

avatar
Pour qui il se prend ce pélo ? le 16/06/2018 à 10:10
picatar a écrit le 16/06/2018 à 09h48

".....et les tags sur les murs!"

Moi j´aime bien les tags sur les murs.
Et mon avis compte autant que le tien, on est en démocratie.
(et JC Decaux ne m´a pas de amndé mon avis pour mettre ses panneuax partout dans les rues de ma ville.)
Alors vive les tags !

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 16/06/2018 à 10:01

Il y en a qui ont des drôles de soucis. Il y a bien plus pénible en ville: crottes, pollution routière, bruit, déchets, incivilités diverses et variées.

Signaler Répondre

avatar
À temps perdu ? le 16/06/2018 à 09:55

Avis’ a tous les décérébrés et indigènes,cette manif est la votre ,mdrrrrrr. Pour ceux qui s’emmerdent, ne fouttent rien ,ect...

Signaler Répondre

avatar
picatar le 16/06/2018 à 09:48

".....et les tags sur les murs!"

Signaler Répondre

avatar
Ridicule le 16/06/2018 à 09:43

Ils ont rien a faire dans leur vie ces gens?

Et tous les panneaux d'affichage au bords des routes, sur les immeubles et ce depuis 60 ans voir plus?

Qu'ils se servent de leur yeux pour regarder ailleurs, trop dur pour les flemmards.

Signaler Répondre

avatar
gna front 2e le 16/06/2018 à 09:06

C’est toujours mieux que des crottes de chien sur les trottoirs....Mobilisez vous pour de justes causes...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.