Les collaborateurs de Gérard Collomb déjà recasés ?

Les collaborateurs de Gérard Collomb déjà recasés ?
Jean-Marie Girier - LyonMag

Ce mardi matin, Gérard Collomb officialisait à Paris ce que tout le monde savait déjà à Lyon.

Via l'Express, le ministre de l'Intérieur a admis qu'il démissionnerait après les élections européennes pour revenir à Lyon où il préparera les élections de 2020.

Quel avenir alors pour ses collaborateurs lyonnais qui l'avaient suivi à Paris ? Selon le Progrès, son directeur de cabinet au ministère, Jean-Marie Girier, aurait trouvé une nouvelle place. Toujours en politique ou dans le privé ? Il est encore trop tôt pour le savoir.

Pas de mystère toutefois autour de Jonathan Guémas. La plume de Gérard Collomb va devenir celle d'Emmanuel Macron à l'Elysée. En quelques années, le jeune conseiller sera passé des discours du maire de Lyon à ceux du président de la République.

Il reste désormais quelques mois pour les autres proches de Gérard Collomb, comme Arthur Empereur par exemple, pour déterminer s'ils veulent rester dans la capitale, ou s'ils peuvent envisager de revenir eux-aussi entre Rhône et Saône l'an prochain.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jean François le 19/09/2018 à 15:43

Gérard mort politiquement, et socialement,c'est la fin d'une époque, Gérard à trahi les Lyonnais pour être humilier par un arriviste. Qui prend la retraite avec sa femme qui laisse Lyon pour des nouveaux responsable capable de gérer la ville.

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 19/09/2018 à 14:37

Dégage Gérard, dégage avec tes petits copains...!
Tu es un incapable ! On ne veut pas de toi à Lyon... tu ne sers à rien.
A part dépenser notre argent pour arroser tes copains de gauche.
Ouste !

Signaler Répondre

avatar
sdm le 19/09/2018 à 06:50

autrement ceux qui trouvent ils traversent la rue et puis.....

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/09/2018 à 17:29

C'est de la nouvelle politique.
Ces LAquais REMunérés par nos impôts trouve toujours du travail.

Signaler Répondre

avatar
noa le 18/09/2018 à 13:37

Ah non, cela ne fonctionne pas comme cela. Que ces personnes aillent voir de l'autre côté de la rue s'il n'y a pas un café qui peut leur proposer du boulot... Ce n'est pas comme cela que cela se passe normalement ???

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 18/09/2018 à 12:07

Et sa copine

Signaler Répondre

avatar
cestnormal le 18/09/2018 à 10:58

Ces gens là n'ont méme pas à traverser la rue !!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 18/09/2018 à 10:53

mais qui est avec lui sur la photo???????????????posez vous les bonnes questions quant au financement de sa futur campagne.....quelles entreprises lyonnaises va arrosées??

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 18/09/2018 à 10:51

mais quel fumisterie!!!honte d'etre lyonnais sous collomb!!!virez les deux!!

Signaler Répondre

avatar
bienvu le 18/09/2018 à 10:42

D'abord placer ses acolytes pour noyauter la place et préparer le retour du duc !

Signaler Répondre

avatar
lefuret le 18/09/2018 à 10:40

Que G. Collomb revienne à Lyon, ce sera une candidature de trop. Et même s'il remplace ces succédanés que sont Képénekian à la mairie et surtout Kimelfield à la Métropole ce sera le mandat de trop. N'est pas Edouard Herriot qui veut !

Signaler Répondre

avatar
projection le 18/09/2018 à 10:27

on en est ou avec l affaire Empereur???
c est le benalla local!!!!... mais les médias ne disent rien?

ça sent la casserole qui sortira en 2020..

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/09/2018 à 10:12
c'est cela la politique AUTREMENT ???? on n'est pas des buses, on va quand même réagir non ? a écrit le 18/09/2018 à 09h57

C'est cela la politique autrement ?

Ce vieux maire, éphémère "Minister of Police" qui endort et embrouille tout partout où il passe (dans le sens diviser pour mieux régner) se croit indispensable pour LYON ?

Dites lui qu'il est dans l'erreur
et s'il ne comprend pas, prenons les moyens de lui faire comprendre sauf qu'il a déjà gangrainé tous les élus corruptibles en leur faisant miroiter des présidences et des avantages tout à fait particulier, quitte à trahir leur propre électorat comme aux élections de la métropole à la dernière fois

Vous saviez, vous aviez un outil à votre disposition dès les élections précédentes,
cet outil c'est ce documentaire de 26 minutes :
http://www.lyonvideos.fr/spip.php?article329

est-ce que vous en avez fait la promo ?
Est-ce qu'un média a relayé ce documentaire ?
est-ce qu'un autre parti politique a relayé ces informations ?

Non.
Parce qu'ils ont tous peur de donner trop d'importance à un point de vue qu'ils ne peuvent pas contrer avec des arguments.
Voilà.
La démocratie a ses limites, surtout dans un monde pourri par les intérêts monétaires.

Signaler Répondre

avatar
c'est cela la politique AUTREMENT ???? on n'est pas des buses, on va quand même réagir non ? le 18/09/2018 à 09:57

C'est cela la politique autrement ?

Ce vieux maire, éphémère "Minister of Police" qui endort et embrouille tout partout où il passe (dans le sens diviser pour mieux régner) se croit indispensable pour LYON ?

Dites lui qu'il est dans l'erreur
et s'il ne comprend pas, prenons les moyens de lui faire comprendre sauf qu'il a déjà gangrainé tous les élus corruptibles en leur faisant miroiter des présidences et des avantages tout à fait particulier, quitte à trahir leur propre électorat comme aux élections de la métropole à la dernière fois

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 18/09/2018 à 09:48

Et pour les chômeur et les autres toujours pas de solution ces politiques Me donnent envie de vomir je comprends pourquoi ils y a de moins en moins de votants

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.