Fin de la garde du domicile de Gérard Collomb par les policiers lyonnais

Fin de la garde du domicile de Gérard Collomb par les policiers lyonnais
Des policiers en planque devant le domicile lyonnais de Gérard Collomb - LyonMag

Le travail des syndicats policiers a fini par payer.

Ce lundi après-midi, plusieurs d’entre eux, comme Alliance et Alternative Police, annoncent la fin de la garde AMIENS, levée dans la matinée.


Pour ceux qui ne parlent pas le langage fonctionnaire, il s’agit du dispositif de surveillance du domicile de Gérard Collomb dans le 5e arrondissement de Lyon, alors qu’il était ministre de l’Intérieur.

Comme LyonMag l’avait révélé vendredi, la résidence de la rue des Granges mobilisait encore deux policiers de la DDSP du Rhône, malgré la démission depuis déjà deux semaines de Gérard Collomb.


Si ce dernier va avoir le droit, à vie, à une protection grâce à son passage place Beauvau, il ne devait plus compter sur les policiers mais sur des officiers de sécurité mandatés par le ministère.

C'est donc la fin du calvaire pour les policiers lyonnais, qui restaient une bonne partie de la journée dans des voitures obsolètes, sans climatisation, sans arme lourde ni gilet pare-balles efficace contre un potentiel attentat. Et obligés d'aller se servir des WC dans le pool-house de la résidence.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mimi 69 le 20/10/2018 à 20:13

Il aura une bonne protection dans l ehpad d à côté. Mdr

Signaler Répondre

avatar
dehem le 16/10/2018 à 14:26

Qu'il déménage au n° 40 de la même rue. Il y a la Maison de retraite Tiers Temps.

Signaler Répondre

avatar
encore le 16/10/2018 à 14:01

La Police a surement mieux à faire !!!!

Signaler Répondre

avatar
pat69570 le 16/10/2018 à 09:32

En France,on est les rois du gaspillage de fric et du grand n'importe quoi !!!! Heureusement que notre cher gaulois est là pour soi disant remettre de l'ordre dans notre pays,en état lamentable

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 16/10/2018 à 09:21

Un homme proche du peuple qu'il était censé protéger...

Signaler Répondre

avatar
@impensable le 16/10/2018 à 08:51

@impensable>> dans toutes les villes et villages de France on sait où habite son maire (vous savez, celui que l'on élit) , on le voit promener son chien et parfois on va prendre un verre avec lui. Pas à Lyon ? C'est quoi cette mentalité de peteux ?

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 15/10/2018 à 22:04

"ce dernier va avoir le droit, à vie, à une protection grâce à son passage place Beauvau". On croit rêver. Il est temps de réformer ces règles dignes du temps de la monarchie.

Signaler Répondre

avatar
Impensable ! le 15/10/2018 à 20:19

Vous rendez publique son adresse ??????????????????

Vous lui faites prendre des risques inutiles.
Impensable.

Signaler Répondre

avatar
ilyatoujoursunesolution le 15/10/2018 à 19:53
Non à LaRem a écrit le 15/10/2018 à 18h09

La fin du calvaire pour les policiers lyonnais et le début du calvaire pour les officiers de sécurité.

Seule solution : rétention gériatrique à la maison pour GC pour sa propre sécurité. Les merveilles d'un bracelet pour le géolocaliser.....

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 15/10/2018 à 18:09

La fin du calvaire pour les policiers lyonnais et le début du calvaire pour les officiers de sécurité.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.