Incendie au club-house du FC Gerland : le local n'était pas assuré

Incendie au club-house du FC Gerland : le local n'était pas assuré
Le local du FC Gerland, parti en fumée - LyonMag.com

D'après Joseph Giovannone, le président du club, aucune compagnie d'assurance n'aurait accepté d'assurer le local.

 

Le 22 novembre dernier, un incendie s'est déclaré dans les locaux du FC Gerland, brûlant l'ensemble des biens du club. Si l'acte criminel avait été envisagé dans un premier temps, ce n'est plus le cas désormais. L’origine du sinistre proviendrait d'un boîtier électrique présent à l'intérieur.

Mais fait plus dramatique, le président du club a indiqué, lors d'une réunion à la mairie du 7e, que le local n'a pu être assuré, faute de compagnie acceptant de les prendre en charge. Joseph Giovannone aurait pourtant réclamé à maintes reprises des travaux de remise en état du local. Mais un autre problème se posait au club : les moyens manquant au club. Le président attend désormais que les gravats soient dégagés "pour passer à autre chose", rapporte le Progrès.

Toutefois, depuis le 22 novembre, date du sinistre, les licenciés peuvent rejouer au football. Le terrain en synthétique, ainsi que les vestiaires, dans lesquels se trouvent des décombres, ont été rouverts sur arrêté du maire.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gerlandais 007 le 18/12/2018 à 17:44

Le club n était pas assuré depuis des années!
Cette année un courrier proposait de l assurer et lui avais transmis les documents . Il suffisait de signer et de donner un rib. Faute d intelligence le président n a pas voulu s assurer .

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/12/2018 à 12:17
lilly a écrit le 16/12/2018 à 00h12

"le boitier électrique présent à l'intérieur "qui a brûlé, ça veut dire encore un incendie provoqué par un compteur connecté Linky, non ?

On n'aura probablement pas la réponse à votre question...

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 17/12/2018 à 11:05

avatar
Pinpou le 16/12/2018 à 17:17

CQFD ... donnez des noms pour appuyer votre propos
Merci

Signaler Répondre

avatar
cestmoi le 16/12/2018 à 08:54

MDR ! Je ne vais pas pleurer,d'autant plus que l'on peut s'assurer logiquement,même si on a des antécédents,tels qui soient,les assureurs ont l'obligation de vous assurer !Donc,je pense que les responsables voulaient tout simplement faire des économies !!!

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 16/12/2018 à 08:38
Pas anodin !! a écrit le 16/12/2018 à 01h31

Cette absence de couverture par un contrat d'assurance, ne m'étonne qu'a moitié.

Pour exemple, à Lyon une structure dépendant d'un ministère rayonnant sur toute la région, à un parc de d'une centaine de véhicules qui ne sont pas assurés contre le vol !

Oui, oui vous avez bien lu !!
Moi aussi quand je l'ai appris, j'ai failli tomber sur mon derrière !

Cette absence de couverture est volontaire, par soucis d'économies...
A ma connaissance un véhicule de ce parc a été volé et non retrouvé.

Rien n'a voir, l'état est son propre assureur.

A la vue du patrimoine immobilier, du nombre des véhicules ect c'est clairement économique.

Signaler Répondre

avatar
Pas anodin !! le 16/12/2018 à 01:31

Cette absence de couverture par un contrat d'assurance, ne m'étonne qu'a moitié.

Pour exemple, à Lyon une structure dépendant d'un ministère rayonnant sur toute la région, à un parc de d'une centaine de véhicules qui ne sont pas assurés contre le vol !

Oui, oui vous avez bien lu !!
Moi aussi quand je l'ai appris, j'ai failli tomber sur mon derrière !

Cette absence de couverture est volontaire, par soucis d'économies...
A ma connaissance un véhicule de ce parc a été volé et non retrouvé.

Signaler Répondre

avatar
lilly le 16/12/2018 à 00:12

"le boitier électrique présent à l'intérieur "qui a brûlé, ça veut dire encore un incendie provoqué par un compteur connecté Linky, non ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 15/12/2018 à 18:46
Fanfan69007 a écrit le 15/12/2018 à 17h22

Faut vraiment être bête pour pas assurer en tout risque des locaux qui acceuille des enfants maintenant comment une vont faire pour avoir un local grrrrrr

Vous n'avez pas lu?
Les assurances refusaient d'assurer.

Signaler Répondre

avatar
Fanfan69007 le 15/12/2018 à 17:22

Faut vraiment être bête pour pas assurer en tout risque des locaux qui acceuille des enfants maintenant comment une vont faire pour avoir un local grrrrrr

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 15/12/2018 à 15:17

Une fois de plus le fric empêche d'avoir les choses dans les normes et d'avoir une activité sereine.

heureusement le gazon synthétique est toujours là...

https://www.senat.fr/questions/base/2017/qSEQ171102049.html

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.