Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le postier mis à pied une semaine - LyonMag

Le facteur qui avait eu une altercation avec un policier est mis à pied une semaine

Le postier mis à pied une semaine - LyonMag

Le facteur de Lyon Centre Bellecour qui avait eu une altercation avec un policier en juin dernier a finalement été mis à pied une semaine.

Les faits s'étaient déroulés le 21 juin dernier lorsqu'un postier garé sur un terre-plein de la place des Terreaux avait eu une altercation avec un policier. En effet, celui-ci avait reproché son stationnement au facteur, ce qui avait mené à des insultes entre les deux hommes.

 

Une marche de soutien avait été organisée en octobre, revendiquant que le postier ne faisait que son travail. Il n'a finalement pas été licencié, mais convoqué à un conseil de discipline le 21 janvier dernier par La Poste. Conseil qui a mené à sa mise à pied d'une semaine, pour "outrages et insultes auprès des agents de la force publique".

 

Les deux parties ayant porté plainte, l'affaire devait également être examinée au tribunal correctionnel le 3 juin prochain.

 



Tags : postier | policier |

Commentaires 22

Déposé le 18/02/2019 à 10h04  
Par vixi Citer

2 PAC THUG LIFE

Déposé le 17/02/2019 à 11h51  
Par Cancandiraton Citer

Etant mis à pied il n'aura plus de problème de stationnement...

Déposé le 15/02/2019 à 23h18  
Par muslim Citer

monsieur le facteur je vous conseil de rentrer en politique municipal 2020 pour regler certaines choses

Déposé le 15/02/2019 à 18h04  
Par THUG LIFE Citer

Ya vaguement une ressemblance avec TUPAC SHAKOUR , mais bon delà à l'imaginé en facteur , faut pas poussé .

Déposé le 15/02/2019 à 14h52  
Par Roger Citer

Marjane a écrit le 15/02/2019 à 10h58

Juste un commentaire pour appeler à la prudence. J’ai été victime de mensonge éhonté il y a quelques années, cours Gambetta par un membre de la police municipale, son collège présent ne la pas démenti. J’ai été arrêtée dans ma belle allemande et accusée d’avoir brûlé un feu rouge , et alors que d’autres voitures m’ont suivi. En insistant que c’était faux, j’ai été menacée que je commettais un outrage à agent........c’était hallucinant un tel et si gros mensonge. Une injustice, je ne me suis pas laissée faire. Et priez de dégager. Depuis je me méfie, de la capacité par certaine personne, je parle bien d’individu dans un uniforme et qui peuvent en abuser, heureusement que cela reste une minorité. Dommage d’abuser de son pouvoir en uniforme. Pour quelques dérapages on ne fait pas la distinction. Tout ceci en rapport du vrai, faux , agression, pas agression, insultes pas insultes, à celui qui a le pouvoir d’en tirer partie à son avantage. Les artisans ne peuvent plus travailler en ville sans payer plus de 100 € de stationnement pour la journée. A qui la faute..

Une chose qui devrai interpeller, enfn moi c'est le cas.
le lieu de cet incident est juste en face de l'Hotel de Ville qui dispose d'une caméra 360 ... tout a été filmé , mais où sont les images vidéo ?
pourquoi on n'a comme image vidéo que celle de ce témoin mais qui n'est que partielle , il manque le tout début? encore heureux qu'il y a ce bout de vidéo d'ailleurs sinon le policier aurait pu dire n'importe quoi et on sait que la parole d'un policier ( même s'il ment ) sera plsu pri en compte que celle d'un citoyen lambda en l absence de tout élément contraire ( j ai en mémoire l'incident de nantes où un officier des forces de l'ordre a d'abord menti avant de revoir sa copie vu que tous les témoins contredisaient sa version ... )
le souci dans cette affaire c'est que plusieurs témoins disent que c'est le policier qui a commencé à insulter ce postier ( la vidéo n'a pas filmé le début ) avant de l'agresser physiquement (ce que la vidéo ne montre pas non plus ).
si le postier doit être exemplaire étant un agent de la fonction publique, à plus forte raison un policier et sur le bout de la vidéo , on voit bien que c'est plus l'attitude du policier qui est condamnée par les témoins que celle du postier.

Déposé le 15/02/2019 à 10h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Marjane Citer

Juste un commentaire pour appeler à la prudence. J’ai été victime de mensonge éhonté il y a quelques années, cours Gambetta par un membre de la police municipale, son collège présent ne la pas démenti. J’ai été arrêtée dans ma belle allemande et accusée d’avoir brûlé un feu rouge , et alors que d’autres voitures m’ont suivi. En insistant que c’était faux, j’ai été menacée que je commettais un outrage à agent........c’était hallucinant un tel et si gros mensonge. Une injustice, je ne me suis pas laissée faire. Et priez de dégager. Depuis je me méfie, de la capacité par certaine personne, je parle bien d’individu dans un uniforme et qui peuvent en abuser, heureusement que cela reste une minorité. Dommage d’abuser de son pouvoir en uniforme. Pour quelques dérapages on ne fait pas la distinction. Tout ceci en rapport du vrai, faux , agression, pas agression, insultes pas insultes, à celui qui a le pouvoir d’en tirer partie à son avantage. Les artisans ne peuvent plus travailler en ville sans payer plus de 100 € de stationnement pour la journée. A qui la faute..

Déposé le 15/02/2019 à 09h34  
Par Citoyendu69 Citer

Michel NOIR qui vient ramener sa fraise, "vous êtes en train de détruire l'image de la Police Municipale".
Savoureux pour quelqu'un qui a contribué à détruire l'image des hommes politiques.

Déposé le 14/02/2019 à 20h07  
Par Bond19 Citer

laurede lyon tes propos démontrent que tu parles d un sujet que tu maitrises mal :
dejà je ne suis pas syndiqué donc à plus forte raison je ne suis pas de la CGT.et si tu avais fais l effort de te renseigner un minimum sur ce scandale tu saurais que c est le syndicat SUD qui a défendu ce postier et non la CGT.
les gens qui se permettent de juger alors qu ils n ont que une partie des faits...quelle plaie !!
vas parler aux témoins , à celui qui a filmé et vu toute la scène et au postier comme je l ai fait et après tu pourras la ramener !

Déposé le 14/02/2019 à 18h26  
Par vivelafrancemorte Citer

le postier est taré
les flics sont tarés

Déposé le 14/02/2019 à 18h23  
Par nodémocratie Citer

la tronche de la police municipale
la qualité des recrutements est à l'image des députés de l'assemblé nationale

Déposé le 14/02/2019 à 18h01  
Par pos=tit Citer

Bond19 a écrit le 14/02/2019 à 16h19

Pointdevue, tu donnes le seul com intelligent pour le moment.
c'est triste les gens qui critiquent sans savoir de quoi il en retourne . il suffit d'aller en centre-ville la journée pour voir que c'est la galère pour se garer, qui plus est la direction postale de Lyon Centre ne fait rien pour aider ses postiers à respecter le code de la route : ils doivent livrer toujours plus de colis mais dans le même temps ,s'ils obéissaient à la lettre au code de la route, ils rameneraient des colis et seraient sanctionnés. la direction savait très bien que les livreurs se garaient sur un terre plein central ( et ceux qui ont réellement vu la vidéo de leur altercation constateront que le postier s'était garé de façon à ne pas gener la circulation, alors que d'autres nhésite à se mettre en double file warning et bloquer toute une voie, je l'ai vu plein de fois.
de plus la direction de Lyon Centre ( Holyda et Clavaud) n'ont aucune parole : ils avaient affirmés aux médias en octobre qu'ils attendraient la décision du tribunal pour décider de la sanction ( en juin 2019 sauf report).
le comble c'est que la Poste le condamne pour outrage alors qu'un de ses directeurs qui a validé la sanction n'a pas hésité à insulter ce policier : 2 poids 2 mesures.

Mais oui!

Déposé le 14/02/2019 à 17h02  
Par laure delyon Citer

Bond19 a écrit le 14/02/2019 à 16h46

Il serait plus juste de dire qu'un postier agressé physiquement par un policier sans que ce soit justifié : à aucun moment le postier ne tente de frapper le policier: on est dans la bavure policière, les images et les témoignages sont clairs.
La direction postale (holyda, clavaud) n'a pas respecté son propre réglement, puisqu'elle aurait du founir une aide juridique à son postier dans sa plainte envers l'agression du policier : elle n'a rien fait.
voulant jouer sur les 2 tableaux : en octobre elle dit à la presse pour étouffer l'affaire qu'elle ne sanctionnera pas son agent mais va attendre le verdict du tribunal... qui a reporté l'affaire à juin 2019. début d'année 2019 : la direction change d'avis et décide de finalement sanctionner le postier avant la décision du tribunal et au passage , admet implicitement que le policier ment, puisque la poste ne reconnait pas les coups volontaires qu'invoque le policier ( les images démontrent son mensonge éhonté ), mais elle refuse toujours d'appliquer ses propres régles pour défendre son postier. bref on n'assume pas grandchose chez cette direction postale.

prend tes gouttes et paies bien ta cotisation CGT.
ce qu'il a fait est un délit, il représente la fonction publique il aurait du être viré.

Déposé le 14/02/2019 à 17h00  
Par laure delyon Citer

Il aurait du être viré.
Il est mal garé.
il insulte un policier.
Put... de CGT et syndicat qui foute le bronx.
Qu'on les vire tous

Déposé le 14/02/2019 à 16h57  
Par Roger Citer

Ce facteur est mis à pied , alors qu'il a été molesté physiquement par un policier qu'il n'a jamais frappé. Mais la poste ne défend pas son postier... mais est ce étonnant de la part d'une direction qui ne fait rien et même cautionne qu'n facteur se fasse fracturer le nez par un cadre ?ce dernier qui avait déjà tabassé des facteurs avec une barre de fer il y a 10 ans et qui a été promu depuis , n'a pas eu aucune sanction mais est couvert par sa direction.
c'est arrivé il y a qq jours dans le 92, il y a les témoignages sur le facebook de sudptt92...
https://www.facebook.com/sudposte.hautsdeseine/

Déposé le 14/02/2019 à 16h46  
Par Bond19 Citer

Il serait plus juste de dire qu'un postier agressé physiquement par un policier sans que ce soit justifié : à aucun moment le postier ne tente de frapper le policier: on est dans la bavure policière, les images et les témoignages sont clairs.
La direction postale (holyda, clavaud) n'a pas respecté son propre réglement, puisqu'elle aurait du founir une aide juridique à son postier dans sa plainte envers l'agression du policier : elle n'a rien fait.
voulant jouer sur les 2 tableaux : en octobre elle dit à la presse pour étouffer l'affaire qu'elle ne sanctionnera pas son agent mais va attendre le verdict du tribunal... qui a reporté l'affaire à juin 2019. début d'année 2019 : la direction change d'avis et décide de finalement sanctionner le postier avant la décision du tribunal et au passage , admet implicitement que le policier ment, puisque la poste ne reconnait pas les coups volontaires qu'invoque le policier ( les images démontrent son mensonge éhonté ), mais elle refuse toujours d'appliquer ses propres régles pour défendre son postier. bref on n'assume pas grandchose chez cette direction postale.

Déposé le 14/02/2019 à 16h45  
Par Dtc Citer

Tout fout le camp , et surtoyt à la Poste ou travail bien fait ne veut plus rien dire mais les derniers rentrés ne jurent que par le fini parti ....donc ils finissent vite ....pour travailler sur d autres activités de proximité ....cherchez l erreur

Déposé le 14/02/2019 à 16h34   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par c est faux Citer

Les Les places de livraison ce sont les particuliers qui se gare dessus donc souci

Déposé le 14/02/2019 à 16h19  
Par Bond19 Citer

Pointdevue, tu donnes le seul com intelligent pour le moment.
c'est triste les gens qui critiquent sans savoir de quoi il en retourne . il suffit d'aller en centre-ville la journée pour voir que c'est la galère pour se garer, qui plus est la direction postale de Lyon Centre ne fait rien pour aider ses postiers à respecter le code de la route : ils doivent livrer toujours plus de colis mais dans le même temps ,s'ils obéissaient à la lettre au code de la route, ils rameneraient des colis et seraient sanctionnés. la direction savait très bien que les livreurs se garaient sur un terre plein central ( et ceux qui ont réellement vu la vidéo de leur altercation constateront que le postier s'était garé de façon à ne pas gener la circulation, alors que d'autres nhésite à se mettre en double file warning et bloquer toute une voie, je l'ai vu plein de fois.
de plus la direction de Lyon Centre ( Holyda et Clavaud) n'ont aucune parole : ils avaient affirmés aux médias en octobre qu'ils attendraient la décision du tribunal pour décider de la sanction ( en juin 2019 sauf report).
le comble c'est que la Poste le condamne pour outrage alors qu'un de ses directeurs qui a validé la sanction n'a pas hésité à insulter ce policier : 2 poids 2 mesures.

Déposé le 14/02/2019 à 15h15  
Par Stop ! Citer

Les livreurs disposent d'un grand nombre de places de livraison, mais pour gagner quelques mètres ils sont prêts à entraver la circulation en se garant en double-file.
Il est urgent d'agir, pour une ville apaisée !

Déposé le 14/02/2019 à 13h15  
Par Point de vue Citer

Il faudrait davantage d'emplacements réservés pour les livraisons dans le centre ville mais évidemment ça rapporte moins que les parcmètres....

Déposé le 14/02/2019 à 11h58  
Par misapied Citer

Il a l'air timbré !

Déposé le 14/02/2019 à 11h40  
Par non mais alors Citer

une marche de soutien pour un mec qui ne respecte pas le code de la route et insulte un policier... c est un peu n importe quoi!!!!

mais ca et en avant un point essentiel : l organisation des déplacements dans la ville est une catastrophe!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.