Jeunes avec Macron : Jimmy Brumant écarté avant même d'avoir démissionné ?

Jeunes avec Macron : Jimmy Brumant écarté avant même d'avoir démissionné ?
DR

Jimmy Brumant, référent dans le Rhône des Jeunes avec Macron (JAM), a récemment quitté ses fonctions. Un départ qui n'aurait pas dû être aussi précipité.

Alors qu'il avait clairement ciblé Caroline Collomb, référente départementale de la République En Marche, et son entourage, les choses au final ne se sont pas passées comme prévu. Selon nos informations, il était prévu que Jimmy Brumant quitte ses fonctions, mais pas aussi vite et pas avec fracas. "Nous devions communiquer en début de semaine prochaine. Jimmy a balancé cette lettre, sans que nous ne soyons au courant. Nous n'avions pas prévu de communiquer de cette manière-là, mais nous n'en voulons pas à Jimmy", affirme Martin Bohmert, délégué général des JAM.

Problème de communication donc, selon la direction du mouvement, mais qui n'entache rien sur leur implication dans la course aux européennes. "Le Rhône s'essouffle un peu. Le département n'est pas très actif. Il faut le rebooster. Nous avions prévu d'annoncer en début de semaine prochaine la nomination d'un nouveau duo à la tête des JAM du Rhône", affirme le délégué général.

 

Mais l'ancien étudiant de l'EMLyon n'est pas mis à la porte, assure Martin Bohmert: "Jimmy de son côté va se consacrer à de nouveaux projets, notamment à l'écriture d'un livre, qui devrait porter sur la vision de la France en 2030".

Contacté par nos soins, Jimmy Brumant "prend l'entière responsabilité de cette communication". "Je voulais absolument faire une lettre publique pour dénoncer l'ambiance politique à Lyon, notamment les réunions avec Caroline Collomb. C'est pesant", ajoute-t-il.

Deux délégués généraux, Ambroise Méjan et Ludovic Bain, sont descendus dimanche dernier dans la région pour venir échanger. "Je respecte Martin qui a envoyé ses équipes dans la région pour se rendre compte de la situation. Personnellement, je n'aurais pas fait mieux. Ils ont fait ce qu'il fallait", affirme Jimmy Brumant.

Concernant sa succession, il ne préfère pas s'en occuper. "Je reste actif chez les JAM, mais je ne veux pas prendre la responsabilité de la nomination de mes successeurs", conclut l'ex référant du Rhône. 

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lyon-1 le 15/08/2019 à 11:00

Après avoir déjà croisée sa route , c'est mieux pour tous, vu la réalité du personnage ...

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 21/02/2019 à 18:27

Les jeunes sont-ils pires que leurs aînés ?
Le club LREM est un spectacle permanent.

Signaler Répondre

avatar
CDTQ le 21/02/2019 à 17:55

Après l’affaire Preynat ,vous adorerez l’affaire macron ,toujours avec de jeunes Garçons,mon dieu....

Signaler Répondre

avatar
corsica69 le 21/02/2019 à 17:15

chez LREM on ecrit beaucoup...
s'il veux la vision de la france en 2030 je peux lui donner c'est gratuit.....

Signaler Répondre

avatar
Eric68t le 21/02/2019 à 13:18

Une secte ! Vite qu ils se cassent tous !

Signaler Répondre

avatar
anne Au Nimes le 21/02/2019 à 13:03

Sœur Anne N’entends tu rien venir?

Signaler Répondre

avatar
lol le 21/02/2019 à 12:57

Dans les réunions LERM y’a que des anciens. Complètement déconnectés... ils préparent les Européennes!!! Hihi Feraient mieux de s’inquiéter des massages!! On ne veut plus de privilège et de gens qui cherchent des postes... de rêve !!!

Signaler Répondre

avatar
anne o nyme le 21/02/2019 à 12:41
Oupseudo a écrit le 21/02/2019 à 12h12

Quand on va trop loin dans le féodalisme certains chevaliers sortent l’épée. Que ce Martin ne fasse pas semblant de s’en étonner. Je crois que ça ne prend plus.

quand un anonyme téléguidé par on se sait qui dit ça, on sait que c'est super crédible

Signaler Répondre

avatar
Oupseudo le 21/02/2019 à 12:12

Quand on va trop loin dans le féodalisme certains chevaliers sortent l’épée. Que ce Martin ne fasse pas semblant de s’en étonner. Je crois que ça ne prend plus.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.