Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Législatives : “Le parti pour la décroissance, une voix discordante plus humaine”

Vincent Cheynet, candidat de la décroissance sur la 2e circonscription du Rhône, était vendredi l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça jazz à Lyon proposée en partenariat avec Lyonmag.

La croissance est aujourd’hui un thème important pour les politiques. Vincent Cheynet est lui-même le défendeur d’une méthode à rebours basée sur la décroissance et plus exactement sur l’objection de croissance. "En ce moment se tient à Vienne le colloque de l’ASPO, l’Association pour l’Etude du Pic de Pétrole. Cette association nous dit qu’il faut absolument changer de cap parce que nous sommes au moment du pic d’extraction du pétrole sur la planète et qu’à partir de l’année prochaine ou au plus tard en 2015, nous allons rentrer dans une phase où l’extraction de pétrole va décliner de 5 à 7% par an. Et la croissance ; contrairement à ce qu’on peut nous dire, ce n’est pas de l’agitation des bras de chefs d’entreprises en majorité. A 95%, c’est de l’énergie, donc moins de pétrole, c’est moins de croissance. La croissance, c’est fini qu’on le veuille ou non" explique le candidat de la 2e circonscription.

Mais qu’entend-on exactement par cette décroissance ? Une forme d’écologie totale, autrement dit une préemption de la nature sur toute autre forme d’activité humaine ? Pour Vincent Cheynet, ce n’est pas du tout ça. "Aujourd’hui, la problématique écologique est importante mais pour nous la première problématique est celle de l’humanisme. Pour nous, le problème est avant tout anthropologique dans une société qui est une société de la démesure. Nous avons besoin d’intégrer une notion de limite" affirme t-il.

L’engagement politique de Vincent Cheynet est directement lié sa trajectoire personnelle. En effet, dans les années 90, il a été directeur artistique dans la publicité. "Je me suis aperçu des impasses de ce système. Je vois à travers mon travail des tas d’autres personnes qui ont été des petits soldats de la guerre économique, qui se sont remis en cause et qui tiennent le même discours que moi. Chaque jour, nous sommes entrain de nous enfoncer dans une impasse. Il est temps d’en sortir et de prendre d’autres chemins plus humains" déclare le candidat aux législatives.

C’est d’ailleurs la 4e fois qu’il se présente à ces élections avec toujours le même objectif. "Notre objectif , avec ma suppléante Florence Leray, est de devenir député et qu’au milieu de ces 577 députés, il y ait une voix discordante pour dire qu’il va falloir sortir de cette logique. Bien évidemment, il y a peu de chance que cela se produise, notre objectif est d’informer nos concitoyens, de distribuer des circulaires pour informer d’une réalité qui est très peu ou pas du tout évoqué dans les grands médias".

Egalement journaliste et directeur de la publication du mensuel La Décroissance, Vincent Cheynet n’a pas une vision positive des actions menées actuellement par les politiques locaux sur ses sujets de prédilection. "Je pense que comme partout en France, nous sommes dans un déni total, dans un délit de la réalité. On part sur des logiques et on ne veut pas ouvrir les yeux sur la situation planétaire d’aujourd’hui, les changements sociaux, les changements humains. On croit qu’on va pouvoir continuer indéfiniment et Gérard Collomb incarne parfaitement cet aveuglement" conclut-il.



Tags : legislatives | parti pour la décroissance | voix | 2e circonscription | vincent Cheynet |

Commentaires 2

Déposé le 19/06/2012 à 22h04  
Par cheznesaisquetropbien Citer

@jm: ça serait pas mal de vous montrer objectif face à un sujet aussi important et vital. Peu importe l'orientation politique, les messages que veulent faire passer ces gens sont à considérer rapidement par les partis traditionnels. Même un penseur manichéen tel que vous peut, de lui même, observer les dégâts causés par les politiques menées.

Déposé le 08/06/2012 à 12h10  
Par jm Citer

Des sous-socialistes qui vivent d'argent public et crachent bruyamment dans la soupe...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.