Avec la mission Accueillir, Villeurbanne veut être hospitalière

Avec la mission Accueillir, Villeurbanne veut être hospitalière
Photo d'illustration - LyonMag

Lancée en 2017, la mission Accueillir à Villeurbanne a publié son rapport ce mardi matin.

Après un an et demi d'analyse, le maire, les organisateurs et les 26 membres du jury se disent satisfaits du projet : "notre but était de moderniser cette tradition d'accueil et ce projet a rapporté énormément de choses à la ville humainement parlant" insiste Jean-Paul Bret, Maire de Villeurbanne.

A l'issue de cette mission qui s'étend également aux personnes sans domicile fixe, 14 propositions sont retenues. La ville de Villeurbanne souhaite créer un lieu d'accueil de jour et d'accès aux bains douches et laveries. Plusieurs bâtiments publics appartenant à la commune pourraient être occupés temporairement par des personnes à la rue ou en situation de grande précarité. Les demandeurs d'asile dans la région Auvergne-Rhône-Alpes sont plus de 8600 et la ville de Villeurbanne en comptait plus de 700 en 2018. La mission Accueillir à Villeurbanne permet de trouver des solutions sur le long terme pour venir en aide à ces personnes. Villeurbanne pourrait ainsi devenir un territoire d'expérimentation dans la métropole lyonnaise.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Prends tes gouttes ,le vinatier. le 11/04/2019 à 10:41
Post monétaire a écrit le 10/04/2019 à 14h15

ça emmerde bien de constater que "la France", la "nation" sont des principes artificiels,

que "les français purs" ne sont finalement que des gens qui se marient entre eux pour finir totalement dégénérés comme certaines "vieilles familles"...

Et votre référence au bénitier... ha ha.

Franchement, tu en tiens une sacrée couche .

Signaler Répondre

avatar
XXX le 11/04/2019 à 10:40
silenceXXX a écrit le 10/04/2019 à 15h47

tout d abord, tu n habites pas a Villeurbanne, alors de quoi viens tu parler????????
c est encore du pipo pour exister

les italiens, polonais, arméniens.... n'ont pas posé beaucoup de probleme car ils s assimilaient en adoptant les codes de la France (je suis petit fils d immigré.. ma mere nationalisée a 12ans meme si elle est né en France)

les immigrés "visibles" aujourd'hui refuse l'assimilation, ils souhaitent que ce soit la nation qui leur fasse de la place en acceptant leurs coutumes, valeurs....
c est l'immense difference avec les "anciens"



et au fait, t etait pas censé ne parlé qu aux pqeudos enregistrés?
ca te demange tellement que tu dois intervenir???

Entièrement d’accord,je suis comme toi ,issu de l’immigration ancienne qui chercher à s’intégrer. Mais,les autres s’imposent et refusent notre mode de vie. la loi du nombre aura raison d’eux et de leur crédulité. C’est en route ,malheureusement et c’est déjà trop tard . C’est pourquoi,la Corse revendique son indépendance et son mode de vie , que la France a perdu ainsi que son honneur .

Signaler Répondre

avatar
tirs-vols-rodéos le 11/04/2019 à 09:05

Villeurbanne tient pourtant bien son rôle dans l'accueil de la racaille

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 11/04/2019 à 08:09
Post monétaire a écrit le 10/04/2019 à 13h13

ça a été les italiens, les espagnols, les polonais, les arméniens, etc.

Mais le plus drôle, c'est de comparer "les vilains qui viennent manger le pain des français", pendant que les français vont piller les ressources halieutiques et autres dans les pays lointains... et ça, ça rapporte des milliards...

Une institutrice de Villeurbanne âgée de 93 ans avait 40 élèves dans sa classe, une majorité d'étrangers européen ! Ils étaient respectueux de la France et s'intégraient très bien... C'est très loin d'être le cas aujourd'hui !

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 11/04/2019 à 08:05

Villeurbanne, poubelle du Rhône... Une fortune dépensée avec nos impôts pour des personnes qui n'ont rien à faire en France.

Signaler Répondre

avatar
Nanou le 11/04/2019 à 04:19

Les piscines fermées en été (période de canicule)serviront de douche municipale

Signaler Répondre

avatar
silenceXXX le 10/04/2019 à 15:47
Post monétaire a écrit le 10/04/2019 à 13h13

ça a été les italiens, les espagnols, les polonais, les arméniens, etc.

Mais le plus drôle, c'est de comparer "les vilains qui viennent manger le pain des français", pendant que les français vont piller les ressources halieutiques et autres dans les pays lointains... et ça, ça rapporte des milliards...

tout d abord, tu n habites pas a Villeurbanne, alors de quoi viens tu parler????????
c est encore du pipo pour exister

les italiens, polonais, arméniens.... n'ont pas posé beaucoup de probleme car ils s assimilaient en adoptant les codes de la France (je suis petit fils d immigré.. ma mere nationalisée a 12ans meme si elle est né en France)

les immigrés "visibles" aujourd'hui refuse l'assimilation, ils souhaitent que ce soit la nation qui leur fasse de la place en acceptant leurs coutumes, valeurs....
c est l'immense difference avec les "anciens"



et au fait, t etait pas censé ne parlé qu aux pqeudos enregistrés?
ca te demange tellement que tu dois intervenir???

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/04/2019 à 14:15
PIF gadgets a écrit le 10/04/2019 à 13h34

Post Benitier a parlé. Enfin, le fait est ,que les français ne feront Jamais une unité nationale,trop bête pour réussir le pari. Cent communautés,cent France , sans unité nationale ...

ça emmerde bien de constater que "la France", la "nation" sont des principes artificiels,

que "les français purs" ne sont finalement que des gens qui se marient entre eux pour finir totalement dégénérés comme certaines "vieilles familles"...

Et votre référence au bénitier... ha ha.

Signaler Répondre

avatar
PIF gadgets le 10/04/2019 à 13:34
Post monétaire a écrit le 10/04/2019 à 13h13

ça a été les italiens, les espagnols, les polonais, les arméniens, etc.

Mais le plus drôle, c'est de comparer "les vilains qui viennent manger le pain des français", pendant que les français vont piller les ressources halieutiques et autres dans les pays lointains... et ça, ça rapporte des milliards...

Post Benitier a parlé. Enfin, le fait est ,que les français ne feront Jamais une unité nationale,trop bête pour réussir le pari. Cent communautés,cent France , sans unité nationale ...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/04/2019 à 13:13
Franboulistan terre d’asile et de CASSOS. a écrit le 10/04/2019 à 12h44

Accueillir les Roms et les migrants est une tradition à Villeurbanne comme en France.

ça a été les italiens, les espagnols, les polonais, les arméniens, etc.

Mais le plus drôle, c'est de comparer "les vilains qui viennent manger le pain des français", pendant que les français vont piller les ressources halieutiques et autres dans les pays lointains... et ça, ça rapporte des milliards...

Signaler Répondre

avatar
Franboulistan terre d’asile et de CASSOS. le 10/04/2019 à 12:44

Accueillir les Roms et les migrants est une tradition à Villeurbanne comme en France.

Signaler Répondre

avatar
droite humaniste le 10/04/2019 à 08:46

On verra si les SDF auront accès aux bâtiments publics réservés ou s’ils seront réservés aux sans papiers et aux rims !!

Signaler Répondre

avatar
Eric681 le 10/04/2019 à 08:31

Villeurbanne va bientot devenir un bidonville geant !!! Le maire est vraiment a la rue ! Hernu doit se retourner dans sa tombe !!!

Signaler Répondre

avatar
kumer le 10/04/2019 à 05:37

Et encore l’argent public

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.