Lyon, future capitale verte de l'Europe ?

Lyon, future capitale verte de l'Europe ?
Image d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, la Ville de Lyon a annoncé plusieurs mesures concrètes prises après la consultation citoyenne sur le climat, lancée il y a plus de six mois. Une consultation qui a rassemblé plus de 18 000 personnes et près de 1 900 contributions.

Lyon renforce son engagement écologique et va jusqu’à candidater au titre de Capitale Verte de l'Europe 2022. "Nous voulons candidater pour avoir cette reconnaissance parce que cela vous qualifie en Europe. Les grandes villes qui ont obtenu cette reconnaissance, sont maintenant reconnues comme des villes vertes (…) On vous considère en Europe et dans le monde comme une référence. La Confluence aujourd'hui est devenue un quartier emblématique, si toute la ville pouvait devenir une ville emblématique que l'on vient visiter parce qu'elle est réputée comme étant la ville écologique, cela serait bien pour les Lyonnais et le rayonnement de Lyon", a confié Gérard Collomb, lors d'une conférence de presse.

Pour atteindre cet objectif, le maire de Lyon compte bien multiplier ses actions écologiques. L'une des principales mesures prises est l'optimisation du toit des futurs bâtiments municipaux, soit par des panneaux solaires photovoltaïques soit en mettant de la végétation. "Ce sera le cas dans la quasi-totalité des nouvelles écoles prévues, en cours de construction ou à venir dans les prochaines années. Et un potentiel de bâtiments municipaux existants pouvant accueillir des panneaux photovoltaïques a été identifié, sous réserve de la faisabilité technique", a-t-on précisé.

Un budget de 100 millions d'euros sera consacré à la rénovation de bâtiments municipaux pour les rendre moins énergivores. Parmi ces équipements municipaux, la Bibliothèque Municipale de la Part-Dieu, la piscine Garibaldi, la Maison de la Danse, les Subsistances, l’Hôtel de Ville ou encore les complexes sportifs de Charial et Tronchet sont concernés. "Le Palais Saint-Pierre qui accueille le Musée des Beaux-Arts a bénéficié récemment d’un plan de rénovation sur quatre ans. Résultat : la consommation de chauffage a chuté de 60% et la consommation d’électricité de 20%", s'est félicité la Ville de Lyon.

La municipalité a aussi annoncé un "Plan arbres". Aujourd'hui, Lyon dénombre un total de 83 000 arbres, et d'ici dix ans, l'objectif serait d'arriver à un total de 100 000 arbres. Une hausse de 25 % qui sera aussi possible "en reprenant un certain nombre de réalisations que nous avons fait, par exemple les berges du Rhône. On trouve qu'on n'a pas assez planté d'arbre et on va le faire dans l'avenir", à en croire le Maire de Lyon.

Avec près de 5000 réponses obtenues lors de la consultation climat, les Lyonnais ont montré qu'ils avaient envie de ce changement écologique. Selon Gérard Collomb : "nous vivons une profonde mutation sociale, une profonde mutation des mentalités, notamment sur les jeunes (…) Des habitants nous demandent parfois dans leurs rues de pouvoir scier le béton qu'il y a jusqu’aux façades, de manière à pouvoir planter eux même un certain nombre de graines qu'on leur donne. Donc c'est toute la ville qui est comme cela".

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Souliko le 25/06/2019 à 04:07

La capitale verte de l'Europe est Prague

Signaler Répondre

avatar
1083 le 17/05/2019 à 16:52

Quand on connait l'amour de notre maire pour l'architecte Claude Parent on peut douter en retour de son amour pour la nature.

Signaler Répondre

avatar
Vivelevelo le 16/05/2019 à 17:58
maminote a écrit le 16/05/2019 à 08h51

Monsieur Collomb, il fallait déjà commencer par mettre des transports en commun dignes de ce nom dans toute l’agglomération lyonnaise, pour éviter le déplacement des personnes en voiture. Vous aviez toutes les responsabilités locales pour le faire. Vous avez 20 ans de retard.

Réduire le trafic routier et favoriser le vélo dans cette ville quasiment plate ! Il est tellement facile de pédaler... Ou avec assistance électrique pour les plus longs trajets. Mais la voiture est reine à Lyon, il ne faut surtout pas y toucher

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 16/05/2019 à 11:48

N’en déplaise à Collomb, il y a beaucoup de choses à faire à Lyon, ville embouteillée et polluée. Déjà planter des arbres de partout. Trop de béton, trop de dalles écrasées de soleil... et dire que la place des Terreaux en train d’être refaite sera toujours aussi peu verte!

Signaler Répondre

avatar
sceptique69 le 16/05/2019 à 10:31

et Feyzin on le ferme quand? de plus avec le prix du ticket TCL a 1,9 euros soit le prix de 2 baguettes de pain ça n'encourage pas a prendre les transports en commun surtout pour les petits parcours 4 a 6 arrets

Signaler Répondre

avatar
maminote le 16/05/2019 à 08:51

Monsieur Collomb, il fallait déjà commencer par mettre des transports en commun dignes de ce nom dans toute l’agglomération lyonnaise, pour éviter le déplacement des personnes en voiture. Vous aviez toutes les responsabilités locales pour le faire. Vous avez 20 ans de retard.

Signaler Répondre

avatar
Papypartenretraite le 16/05/2019 à 07:33

Pas un mot sur les bagnoles... Pires statistiques d'Europe. 50% des lyonnais prennent leur voiture pour aller travailler c'est honteux. Papy n'en a pas dit un mot il ne faudrait pas se fâcher avec les Lyonnais. on va planter des arbres alors... Un arbre c'est tellement écologique !

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 16/05/2019 à 06:58

Ce qui serait vraiment très joli, en plus d'être écolo, c'est les arbres qu'on plante le long des avenues et qui forment des voûtes végétales. A Barcelone, l'effet est total !

Signaler Répondre

avatar
Allez l’OL le 15/05/2019 à 22:43

Plan ganial... mais realisable ?

Signaler Répondre

avatar
Post débilité le 15/05/2019 à 21:00
Post monétaire a écrit le 15/05/2019 à 18h08

Mais non, c'est Grenoble, et de loin !

Comment ça pourrait être Lyon alors que le moindre jardin est bétonné pour élever des immeubles en béton (comme rue Vivier Merle)

Grenoble ?? C'est une plaisanterie ?? Super la ville verte ultra pollué.

Signaler Répondre

avatar
fumeur de joints le 15/05/2019 à 19:52

Il a fumé toute l'herbe de Lyon le pépé écolo

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 15/05/2019 à 18:55

des pourcentages ! vive les pourcentages !
Mais point de bilans chiffrés, combien ca a couté, combien ca va couter, durée du retour sur invetissement (théorique, ce serait déjà bien, ne parlons pas en n'envisageons même pas le réel, ce serait vraiment trop demandé)
Bref enfumage politique "as usual"

Signaler Répondre

avatar
Horreur verte le 15/05/2019 à 18:48

Y a plus un seul habitant dans le centre ville d'Amsterdam !
Si c'est ça qu'on veut....

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 15/05/2019 à 18:08

Mais non, c'est Grenoble, et de loin !

Comment ça pourrait être Lyon alors que le moindre jardin est bétonné pour élever des immeubles en béton (comme rue Vivier Merle)

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 15/05/2019 à 17:55

On veut nous faire rigoler? Que l'on prenne de véritables mesures contre la pollution à Lyon, c'est la première condition pour être crédible.

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 15/05/2019 à 17:41

Je pense que des villes comme Amsterdam sont bien mieux placées que Lyon en terme de capitale verte, mais c’est beau d’être chauvin et d’y croire...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.