Lyonnaise enlevée contre une rançon : un convoyeur à l’origine du braquage ?

Lyonnaise enlevée contre une rançon : un convoyeur à l’origine du braquage ?
Photo d'illustration - LyonMag

L’enquête après le kidnapping de la fille d'un convoyeur de fonds lyonnais semble prendre une nouvelle direction.

Pour rappel, le 8 février 2018, un homme au volant de son fourgon avait conduit jusqu’en Suisse pour remettre son contenu aux malfaiteurs qui avaient enlevé sa fille âgée de 22 ans. Les kidnappeurs avaient mis la main sur 15 millions de francs suisses sans tirer un seul coup de feu.

Fin juin 2018, grâce à un renseignement anonyme, une partie du butin avait été ensuite retrouvée au domicile d'un homme âgé de 44 ans logeant dans une banlieue au nord de Lyon. Dans sa cave dormaient 2,3 millions de francs suisses (soit environ 2 millions d'euros ndlr), provenant du fourgon détourné. Le quadragénaire avait été mis en examen puis a été écroué alors que 12 millions sont encore dans la nature.

En mai, le parquet de Lyon avait indiqué que 13 personnes avaient été appréhendées par les forces de l’ordre. Parmi les interpellés figure un convoyeur de fonds, selon Le Progrès. D’après le quotidien régional, le collègue du convoyeur dont la fille a été séquestrée aurait donné des informations à l’équipe de braqueurs. L’homme aurait été dans le fourgon qui a roulé jusqu’en Suisse pour livrer les 15 millions de francs suisses. L’intéressé nie les faits mais un élément troublant viendrait déstabiliser sa défense : un loueur de voitures de luxe, basé dans le canton de Genève, aurait confirmé aux enquêteurs qu’un contact a bien eu lieu entre le convoyeur et les kidnappeurs présumés.

Un autre fait aurait mis sur cette piste la police judiciaire de Lyon et de l’office central de lutte contre le crime organisé. Toujours d’après Le Progrès, les malfaiteurs auraient chargé leur butin dans le coffre d’un puissant 4x4, hormis un carton rempli de billets pour un montant total de 605 000 francs suisses retrouvé dissimulé près d’un parking. Une sorte d’étrange dédommagement qui aurait un peu plus orienté les enquêteurs sur la piste du convoyeur véreux.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le biggeur le 13/06/2019 à 07:56

c'est de la connerie ,tout une magouille pour toucher le PACTOLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
ballo. le 12/06/2019 à 15:29

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.