Dégradations des Vélo'v : la Ville à Vélo condamne "la mise à mal de ce service"

Dégradations des Vélo'v : la Ville à Vélo condamne "la mise à mal de ce service"
Image d'illustration-LyonMag

Depuis leur récente mise en service, les nouveaux Vélo'v sont victimes d'une forte vague de dégradations.

Sur un parc de 4000 vélos, 1200 sont hors-service. JC Decaux, l'exploitant du service de vélo en libre-service, s'est vu dans l'obligation de remettre en exploitation ses anciens modèles ce lundi. La Ville à Vélo, une association représentante des cyclistes, condamne fortement cette "vague de dégradation sans précédent" et appelle à une réaction des pouvoirs publics.

L'association dénonce "la violence qui s'abat sur un service public indispensable aux Grands Lyonnais". Dans un communiqué, elle déplore que 27 stations de Vélo'v soient fermées et que huit communes de la Métropole soient privées de vélos.

"La mise à mal de ce service entrave la mobilité (…) et accentue la saturation des transports en commun", déclarent les représentants cyclistes. Par la même, ils réclament une action des autorités publics.

En effet, la Ville à Vélo leur demande "de tout mettre en œuvre pour faire cesser ces dégradations inadmissibles et de mobiliser des outils de vidéoprotection pour les sanctionner".

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Assez le 24/06/2019 à 14:42
Perou@LC a écrit le 24/06/2019 à 12h04

Ce n'est pas un service, mais une arnaque. Suffit de voir les conditions d'obtention et de savoir un peu calculer.

Et pour vous c'est une raison suffisante pour dégrader ces vélos ? Si vous trouvez le service trop cher ne l'utilisez pas mais ne l'abimez pas ! Ces gens qui croient que tout doit être gratuit ....

Signaler Répondre

avatar
vaca,ce le 24/06/2019 à 12:24
DUNOQ a écrit le 24/06/2019 à 10h43

Ce n'est pas au Japon qu'on verrait ça...... la France fait peine.

t as qu a partir la bas!

Signaler Répondre

avatar
Sous vos applaudissements le 24/06/2019 à 12:20

La vérité est que la France est livrée aux délinquants par manque de présence d'agents sur le terrain et par le développement du sentiment d'inégalité (je prends des gants...).

Ainsi, il est possible de griller un feu, de foncer sur un trottoir, de traverser avec des oreillettes les yeux rivés sur le smartphone, de casser ceci ou cela en toute puissance car en toute impunité à peu près garantie alors qu'on nous a mis des caméras partout qui ne servent donc à rien.

Les responsables sont les libéraux qui cassent tout ce qui est humain pour renforcer leur captation de la richesse.

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 24/06/2019 à 12:04

Ce n'est pas un service, mais une arnaque. Suffit de voir les conditions d'obtention et de savoir un peu calculer.

Signaler Répondre

avatar
Ovamezzo le 24/06/2019 à 11:52
DUNOQ a écrit le 24/06/2019 à 10h43

Ce n'est pas au Japon qu'on verrait ça...... la France fait peine.

Pourquoi citer le Japon, ces pays de référence en terme de civisme que l'on n'atteindra jamais ?
L'incivilité s'estompe au fur et à mesure que l'on s'écarte culturellement de l'arc sud méditerranéen. Il suffit de s'en éloigner ou de l'éloigner.

Signaler Répondre

avatar
DUNOQ le 24/06/2019 à 10:43

Ce n'est pas au Japon qu'on verrait ça...... la France fait peine.

Signaler Répondre

avatar
oui oui le 24/06/2019 à 10:39

un bel exemple que la déresponsabilisation mene au chaos

en tant que Pieton (la vie a pied), j apprecierai fortement que cette association exige l'appliquation de la reglementation et du code de la route à la lettre!
cela permettrait aux vilains petits canards de retourner dans droit chemin, et rassurerait les pietons comme moi...

le Velo'v n est pas un service public, mais une contrepartie (pot-de-vin) de JCDecaux pour obtenir le marché du mobilier urbain

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.