Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le futur terrain en synthétique de Sainte Foy-lès-Lyon - DR

Du glyphosate sur un terrain de football près de Lyon

Le futur terrain en synthétique de Sainte Foy-lès-Lyon - DR

Ce sont des riverains qui ont alerté le député du Rhône Cyrille Isaac-Sibille sur un "épandage suspect" au niveau du stade du Plan du Loup à Sainte Foy-Lès-Lyon ce jeudi 4 juillet.

En effet, photos et vidéos à l'appui, on voit un ouvrier vêtu d'une combinaison de protection répandre un produit potentiellement toxique sur la pelouse d'un terrain qui sert habituellement aux entrainements des jeunes sportifs.

 

Un ouvrier répandant le produit sur le terran adjacent au terrain d'honneur - DR

 

Il y a peu, la maire LR Véronique Sarselli et ses équipes ont fait voter en conseil municipal le remplacement du terrain de football du Plan du Loup, alors en herbe, par du synthétique.

 

Cependant, le député MoDem accuse la maire d'y avoir fait répandre "des litres de glyphosate", un herbicide très controversé, pour détruire le terrain avant de démarrer les travaux ce lundi.

 

Un usage controversé, mais pas illégal

Depuis le 1e janvier 2017, la loi interdit l'usage du glyphosate dans les espaces publics par les collectivités territoriale. Un terrain de sport n'est concerné par une interdiction d'usage d'herbicides que s'il est un lieu de promenade avéré, ce qui ici n'est pas le cas selon la maire de Sainte Foy-lès-Lyon.

 

Mais si l'illégalité de cette action n'est pas vérifiée, Cyrille Isaac-Sibille dénonce un "défaut d'information". "Nous souhaitons que l'information soit donnée à la population avant de prendre une telle mesure", affirme l'élu qui ne s'était pourtant pas positionné lors du débat sur la sortie du glyphosate à l'Assemblée Nationale car "l'amendement a été voté à deux heures du matin" et le député n'était pas présent.

 

Contactée par la rédaction de LyonMag, la maire Véronique Sarselli s'est exprimée sur cette affaire. "La Ville a effectivement décidé de transformer ce terrain en herbe en terrain en synthétique", déclare l'élue, en ajoutant que le député Isaac-Sibille, conseiller municipal fidésien est parti avant la fin de la votation.

 

Pour ce faire, la municipalité a émis un appel d'offre et a confié les travaux à l'entreprise GreenStyle basée à Pierre-Bénite. A partir de là, la société a le contrôle sur la manière d'effectuer les travaux. Cette dernière a bien utilisé un "herbicide puissant" dans le cadre des travaux de préparation. Cependant, la maire précise que ce sont 4 litres de glyphosate qui ont été utilisés et non pas "des centaines de litres", comme l'annonçait le député.

 

"C'est du ressort de l'entreprise"

Par ailleurs, Cyrille Isaac-Sibille dénonçait le manque d'information. "Les travaux ont été annoncés, comme la Ville a l'habitude de le faire", répond la maire. Cependant, la manière d'effectuer les travaux n'a pas été précisée. "C'est du ressort de l'entreprise", selon l'élue.

 

L'épandage de glyphosate est très réglementé. Il ne doit pas y avoir de vent et la température extérieure doit être modérée. Mélangée à l'eau, comme c'est le cas ici, la durée de vie du produit est estimée à sept jours et le site d'épandage ne doit donc pas être fréquenté sur cette période.

 

Le reproche principal du député Cyrille Isaac-Sibille était que les riverains n'étaient pas prévenus et que des enfants avaient l'habitude de jouer autour du terrain. Il y a donc un réel risque de contamination par les airs.

 

Pour conclure, du glyphosate a bel et bien été utilisé dans les travaux de préparation du terrain d'honneur du Plan du Loup à Saint Foy-lès-Lyon. Si la toxicité à long terme de ce produit très controversé reste à établir, son épandage même doit respecter la réglementation. Impossible de vérifier les conditions météorologiques exactes lors de l'application de l'herbicide mais il est sûr que les riverains n'ont pas été prévenus sur la nature des méthodes et n'ont donc pas pu prendre leurs précautions, d'autant plus que des habitants d'une maison mitoyenne du stade se sont plaint de gênes physiques comme des écoulement des yeux et du nez.

 



Tags : glyphosate | Sainte-Foy-lès-Lyon |

Commentaires 3

Déposé le 10/07/2019 à 09h08  
Par danilo Citer

Ils veulent tous faire crever le bas peuple ! c'est incroyable ! elle est belle , l'écologie ! Combien de cancers dans le futur , avec des épandages comme ceux là ?
Car , les jours de mistral , tout le monde participe de la "fête "!!!!...........

Déposé le 09/07/2019 à 23h47   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par cepasdagereux Citer

ou est le probleme le deputé se brosse les dents tout les matins et se gargarise 3 fois par jour il n a aucun probleme.

Déposé le 09/07/2019 à 19h08   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par mirou69 Citer

Pourquoi ne pas répandre du glyphosate dans le jardin de Mme la maire et autour de la mairie?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.