Lyon : contre les trafics, police et douane débarquent à la Guillotière

Lyon : contre les trafics, police et douane débarquent à la Guillotière
Photo d'illustration - LyonMag

Une action coup de poing a été menée ce mercredi après-midi place Gabriel Péri, dans le 7e arrondissement de Lyon. 

Une cinquantaine de membres des forces de l’ordre ont surgi, peu avant 17h, pour une vaste opération de contrôle sur la zone connue pour accueillir depuis de nombreuses années des trafics de cigarettes, de téléphones, voire de drogues.  


En quelques minutes, des effectifs des douanes, de la police nationale et de la police municipale se sont rassemblés pour cette opération commune qui a permis de contrôler au moins trois dizaines de personnes. Trois individus ont été interpellés pour recel de vol de téléphones et six vendeurs de cigarettes ont été verbalisés. L’un d’eux, en situation irrégulière, a été transféré à la police aux frontières. Quelques cartouches de blondes auraient également été saisies. 

Malgré tout, les quelques coups de sirènes de policiers en arrivant sur la place ont laissé le temps à plusieurs individus de prendre la fuite. Le deux-tons serait à bannir pour les prochaines opérations de ce type, amenées à être renouvelées. Dans les prochaines semaines, les policiers lyonnais comptent ainsi montrer qu’ils occupent le terrain avec la mise en place ponctuelle de descentes de ce genre.

Cette première offensive contre la délinquance du quartier intervient quelques jours après le lancement de l’association "La Guillotière en colère !", collectif dans la lignée de "Presqu’île en colère" qui avait réussi à presser les politiques à réduire les nuisances dans le carré d’or. Une pétition a été lancée par ces riverains de la Gui mécontents pour "interpeller les autorités et élus sur l'extrême dégradation des conditions de vie des habitants du quartier".

Nul doute que quelques mois avant les élections municipales, les responsables politiques vont tout faire pour éviter une multiplication des "quartiers en colère".

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
DAN.et alors.cest la vérité !! le 27/09/2019 à 23:35

Je suis habitant de ce quartier..les dealers et distributeurs de tabacs font cela tous les jours toutes les heures au grand jour soys le nez de la police municipale trop occupée sur son Iphones

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 27/09/2019 à 11:50
Sakura a écrit le 27/09/2019 à 06h49

Cela va juste les repousser dans les autres quartiers,... .

Ben oui
Parce-qu’ils sont là et bien là, qu'on le veuille ou pas

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 27/09/2019 à 06:49

Cela va juste les repousser dans les autres quartiers,... .

Signaler Répondre

avatar
Commande le 27/09/2019 à 00:01

Élections aux rythmes du son

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 26/09/2019 à 21:20

et demain, barrage routier à la sortie des bureaux.

Signaler Répondre

avatar
grain de sel le 26/09/2019 à 17:33

cinquante policiers pour controler 30 personnes ils doivent être épuisés!!!

Signaler Répondre

avatar
Mag le 26/09/2019 à 17:27

La" guill" ne s'arrête malheureusement pas à la place dite du pont.Le parc orange et le parc St Michel ou de petites écoles sont implantées sont le festival de vrais camés,dans très mauvaises drogues et de règlement de compte un peu moins en vue que la place du pont.Alors continuez à nettoyer que les vitrines des magasins????

Signaler Répondre

avatar
WTF le 26/09/2019 à 15:23

Super utile le "coucou, on arrive !!!"...On voit que ce sont les élections bientôt, entre les descentes qui servent à rien car prévenues à l'avance, et les travaux dans toutes la ville pour montrer qu'on prend soin des électeurs

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 26/09/2019 à 12:51

GG Selfie va perdre des votes , mais , pense en grapiller à droite et extrême ! Une belle comedia del arte , bien organisée ! une fois les keufs partis , une heure après , les traffics recommencent ! que de la comm , pipeautée !
Honte aux magouillards en tout genre .

Signaler Répondre

avatar
banane le 26/09/2019 à 12:38

La haine des groupes sociaux entre eux est aux taquets. Jeunes ou vieux, p de respect juste ce que G. Collomb avait annoncé à Beauvau lors de son départ anticipé du ministère de l'Intérieur. "je crains que l'on ne se retrouve face à face" Dans ce "sport" la racaille a plusieurs longueurs d'avance!

Signaler Répondre

avatar
tarte le 26/09/2019 à 12:30

Pourtant la Guill"son bien vivre ensemble, sa station Marlboro, son marché libre….etc. Un seul en situation irrégulière, étonnant !

Signaler Répondre

avatar
bonsens le 26/09/2019 à 12:23

Bon alors les habitants du quartier pourront faire sonner des sirènes pour lancer un run in guillotière

Signaler Répondre

avatar
MairiedeLyon le 26/09/2019 à 12:08

Trois individus pour recel de vol de téléphones, deux pour port d'armes (QUAND MÊME !), six vendeurs de cigarettes de contrebande. Sans compter la majorité qui s'est barré en entendant les sirènes et ceux qui ont planqué leurs barrettes à l'intérieur des commerces.
Tout ça concentré sur le demi hectare de la place Gabriel Péri en plein jour; ça en fait des nuisibles aux centimètres carrés.
Je propose de faire figurer la place au Guinness des records.

Signaler Répondre

avatar
y'en a encore qui y croient ? le 26/09/2019 à 11:52

Les trafics ça s'arrête jamais.
Si les policiers sont d'un côté, les malhonnêtes vont ailleurs.
Il y a pourtant un moyen pour arrêter tout ça, mais les magouilleurs ne veulent pas en entendre parler.

Signaler Répondre

avatar
ReviensSurTerre le 26/09/2019 à 11:46
Le Juge a écrit le 26/09/2019 à 10h31

Policiers en civil, arrivée par le métro et le tram, blocage de toutes les rues adjacentes.
Et ça tous les jours, à n'importe quelle heure.
Avec des amendes dissuasives, payables immédiatement, et des reconduites à la frontière effectives pour les étrangers qui se feraient prendre en flagrant délit.
Voilà comment on lutte contre le trafic de façon efficace...

Tu dois rêver de jackpot à l'euromillions tous les jours toi !

Signaler Répondre

avatar
PoliceFrançaise le 26/09/2019 à 11:42

Euh les trois individus étaient des cul de jattes et les six individus des non voyants estropiés ?

Signaler Répondre

avatar
Goldnish le 26/09/2019 à 11:38

Je propose qu'ils placardent des affiches en plusieurs langues pour annoncer leur prochaine visite de courtoisie.

Signaler Répondre

avatar
maire deux le 26/09/2019 à 11:17

ça sent les municiples

Signaler Répondre

avatar
ma pauvre france le 26/09/2019 à 11:11

Mr le juge énormément de français pense comme vous.alors il faut voté pour ? Je ne cite pas de nom car les biens pensants bobos etc vont me dénoncer a la licra

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 26/09/2019 à 11:01

Lutter contre le trafic est le travail normal des policiers.
Le gag du jour : utilisation de la sirène.
Ce n'est qu'une opération de communication de la municipalité et du gouvernement.

Signaler Répondre

avatar
RASLEBOL69-2 le 26/09/2019 à 10:53
Gégé la magou!lle a écrit le 26/09/2019 à 09h43

Une pure opération de com' à quelques mois des élections, de la part d'une municipalité qui connaît le problème depuis des années, mais qui, par clientélisme, a laissé la situation empirer.
Les lyonnais ne sont pas dupes. Que l'étiquette soit PS ou LREM, ils savent ce qu'il y a derrière !

C'est exactement ça

Signaler Répondre

avatar
Le Juge le 26/09/2019 à 10:31

Policiers en civil, arrivée par le métro et le tram, blocage de toutes les rues adjacentes.
Et ça tous les jours, à n'importe quelle heure.
Avec des amendes dissuasives, payables immédiatement, et des reconduites à la frontière effectives pour les étrangers qui se feraient prendre en flagrant délit.
Voilà comment on lutte contre le trafic de façon efficace...

Signaler Répondre

avatar
Roger Super le 26/09/2019 à 10:18

Faut vraiment que Castaner arrête de réfléchir comme un chargé de communication de cabinet.

Question à Lyon Capitale : Pourquoi médiatiser cette opération très commune, alors que cela a lieu régulièrement (mais pas assez souvent) ici et là dans d'autres quartiers ou communes de l'Agglo qui sont autant mis en difficulté que la guill par ces trafics en tout genre?

Il faut occuper le terrain, pas faire cracher les sirènes de temps en temps en faisant en sorte que les journaleux du coin soient là pour le voir.

Quant à messieurs les journalistes, ll me semble que votre boulot c'es aussi de décoder : quand Wauquiez vend trois voitures de services et convoque la presse, vous recopiez le communiqué sans vous demander à qui ces voitures sont retirées et si c'est pas du populisme.

Quand les policiers débarquent à la guill en mettant les sirènes avant à quelques mois des élections, vous ne jugez pas utiles de faire le lien.

Si on veut que les politiques réhaussent le niveau, on a besoin de journaliste qui les aiguillent et les forcent à élever le niveau.

Là c'est mal barré. Je ne tiens pas à voir le RN s'emparer du pouvoir

Signaler Répondre

avatar
revelation le 26/09/2019 à 10:14

la police et la douane font leur boulot... seulement a l approche des municipales

pourquoi cela n a pas ete fait avant?

comment se fait il que l hors des "rondes" de police, les agents n aient JAMAIS interpelé de tels clients?

petit fait revelateur; un clandestin interpelé et trabsféré à la PAF.... tous les jours on lit des articles sur des profisl similaires et qui ne sont JAMAIS transferé vers la PAF!!????

alors quand on veut, on peux!

ce genre d evenement confirme ce que je pense : les forces de l ordre ne font pas leur boulot en temps normal

Signaler Répondre

avatar
La Guill' le 26/09/2019 à 10:09

La récente pétition des riverains excédés, l'article dédié sur LyonMag, et l'approche des élections municipales, y seraient-ils pour quelque chose ? ;-)
Pas mal, mais pourquoi ne pas venir en civil? ça fait plus opération de comm' du coup, vu que plusieurs individus ont pris la fuite.
Un petit conseil aux policiers et douaniers, pour la prochaine fois: allez voir aussi ailleurs dans le quartier, vous pourriez y voir des choses intéressantes ;-)

Signaler Répondre

avatar
Mensonges et lâcheté le 26/09/2019 à 09:55
Gégé la magou!lle a écrit le 26/09/2019 à 09h43

Une pure opération de com' à quelques mois des élections, de la part d'une municipalité qui connaît le problème depuis des années, mais qui, par clientélisme, a laissé la situation empirer.
Les lyonnais ne sont pas dupes. Que l'étiquette soit PS ou LREM, ils savent ce qu'il y a derrière !

Tout est dit.

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 26/09/2019 à 09:43

Une pure opération de com' à quelques mois des élections, de la part d'une municipalité qui connaît le problème depuis des années, mais qui, par clientélisme, a laissé la situation empirer.
Les lyonnais ne sont pas dupes. Que l'étiquette soit PS ou LREM, ils savent ce qu'il y a derrière !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.