Santé : entre 900 et 2000 personnes mobilisées à Lyon malgré la pluie

Santé : entre 900 et 2000 personnes mobilisées à Lyon malgré la pluie
photo d'illustration - Lyonmag.com

Les professionnels de la santé étaient dans la rue ce jeudi à Lyon.

Entre 900 et 2000 personnes, des médecins, des infirmiers, mais aussi des pompiers, ont défilé entre Grange-Blanche et la Préfecture dans l'après-midi pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail, et défendre leur système de santé et d’action sociale.

En déplacement à Epernay, Emmanuel Macron a assuré avoir "entendu la colère et l'indignation". Le chef de l'Etat a annoncé la mise en place d'un plan d'urgence pour l'hôpital public dont le montant n'a pas été dévoilée.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Patient le 15/11/2019 à 09:21
Zorglub a écrit le 15/11/2019 à 08h17

Ce n'est pasparce qu je ne paie pas que ça ne coute pas. Que ce soit moi ou la mutuelle qui paie via le tiers payant, le coût du praticien reste le même. Et son statut de salarié de fait de la CPAM également.

C'est un fait.

Mais vous reprochez surtout aux médecins de ne pas avoir à courir après le paiement des patients sans rappeler que le patient lui ne débourse pas un sou non plus (sauf pour sa mutuelle et ses charges secu sur sa fiche de paie).

Signaler Répondre

avatar
Zig le 15/11/2019 à 09:10
maminote a écrit le 15/11/2019 à 08h40

Je précise quand même que l’hôpital St Joseph/St Luc à Lyon est un Hôpital PRIVÉ contrairement à ce qui est écrit par un commentateur.

À ce propos:

"Le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc est un Etablissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif (ESPIC) et exerce de fait une mission de service public hospitalier sur l’ensemble de ses activités : ses patients bénéficient d’une tarification publique, sans « reste à charge » et sans dépassement d’honoraires"
https://www.ch-stjoseph-stluc-lyon.fr/hôpital/43.missions-et-philosophie

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 15/11/2019 à 08:51

Pour info et cela concerne les je sais pas !
Une proche parenté était payée 1450 euros dans un hôpital public en tant qu infirmière avec une quinzaine de malade à s occuper !
Maintenant elle en a une dizaine et travaillant en tant que libéral avec un salaire double inutile de vous dire pourquoi pas mal d employés quitte l hôpital pour en faire autant !!

Signaler Répondre

avatar
maminote le 15/11/2019 à 08:40

Je précise quand même que l’hôpital St Joseph/St Luc à Lyon est un Hôpital PRIVÉ contrairement à ce qui est écrit par un commentateur.

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 15/11/2019 à 08:17
Zig a écrit le 15/11/2019 à 07h53

Bah biensur.

Et vous, quand vous allez chez ces médecins payés par la CPAM et vos mutuelles, vous payez combien en sortant de consultation ?

Environ 0?

Et par comparaison, quand votre plombier vient chez vous pour changer un joint, vous payez combien pour qu'il vienne ?

Environ 200?

Comparons ce qui est comparable.

Ce n'est pasparce qu je ne paie pas que ça ne coute pas. Que ce soit moi ou la mutuelle qui paie via le tiers payant, le coût du praticien reste le même. Et son statut de salarié de fait de la CPAM également.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 15/11/2019 à 07:53
Zorglub a écrit le 15/11/2019 à 07h31

Bon, je vais me faire haïr.

A propos de l'hôpital public.

quand tu vois le niveau de rémunérations de certains toubibs pseudo-libéraux (qui n'ont pas à trouver leurs clients, à récupérer leur fric puisque payés directement par la CPAM et les mutuelles, toutes toutes choses que fait un vrai travailleur indépendant), on pourrait sans doute faire de jolies économies en administrant leur rémunération en en faisant ce qu'ils sont réellement, à savoir des employés de la sécurité sociale.

Économies qui pourraient être redéployés là ou les besoins s'en font sentir.

Bah biensur.

Et vous, quand vous allez chez ces médecins payés par la CPAM et vos mutuelles, vous payez combien en sortant de consultation ?

Environ 0?

Et par comparaison, quand votre plombier vient chez vous pour changer un joint, vous payez combien pour qu'il vienne ?

Environ 200?

Comparons ce qui est comparable.

Signaler Répondre

avatar
angelik le 15/11/2019 à 07:31

Nous demandons des moyens humains Deux infirmiers et un aide soignant pour 25 malades ce n est pas satisfaisant La qualité doit primer L hôpital s est déjà beaucoup réorganisé

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 15/11/2019 à 07:31

Bon, je vais me faire haïr.

A propos de l'hôpital public.

quand tu vois le niveau de rémunérations de certains toubibs pseudo-libéraux (qui n'ont pas à trouver leurs clients, à récupérer leur fric puisque payés directement par la CPAM et les mutuelles, toutes toutes choses que fait un vrai travailleur indépendant), on pourrait sans doute faire de jolies économies en administrant leur rémunération en en faisant ce qu'ils sont réellement, à savoir des employés de la sécurité sociale.

Économies qui pourraient être redéployés là ou les besoins s'en font sentir.

Signaler Répondre

avatar
transfert le 14/11/2019 à 22:16

Suffit de prendre a certains qui abusent pour en donner a d’autres qui méritent...

Signaler Répondre

avatar
Un patient le 14/11/2019 à 22:15

Je dis un grand et sincère merci au personnel hospitalier pour son boulot et sa disponibilité.
Malgré toutes ses revendications legitimes, il reste fidèle et perpicace au poste.

Un patient de l'hôpital public St Joseph St Luc de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 14/11/2019 à 19:14

E. Macron prévoit un plan d'action pour les Hôpitaux Publics....M'sieux le Président était étudiant lorsque les hospices avaient déja des problèmes..... Depuis 6 ans , l'État a supprimé 17 000 lits en France....Si vous fermez un lit vous enlevez forcément sois une infirmière soit une aide soignante du service de soin .
Elle est où cette 5ème puissance mondiale ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.