Chutes de neige : encore 36 000 foyers privés d'électricité à la mi-journée

Chutes de neige : encore 36 000 foyers privés d'électricité à la mi-journée
photo d'illustration - Lyonmag.com

330 000 foyers ont été privés d'électricité après les fortes chutes de neige qui se sont produites dans l'Hexagone.

Dans le Rhône, ils étaient encore 36 000 à être privés de courant à 13h. 85 000 foyers étaient concernés en Isère et 12 000 dans l'Ain.

"Les équipes d’Enedis sont mobilisées et mettent tout en oeuvre pour que leurs clients retrouvent l’électricité au plus vite", est-il précisé.

Plus de 1 300 salariés Enedis sont mobilisés.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le dirlo le 16/11/2019 à 09:38

Enedis Rhône Alpes Auvergne est toujours sans directeur...

Signaler Répondre

avatar
Con sommateur le 16/11/2019 à 09:18
soyons réaliste a écrit le 16/11/2019 à 00h02

Mon Dieu, que d'ignorance dans ce commentaire....Le chauffage au gaz, au fioul, au charbon ou solaire... bref, tout mode de chauffage à l’exception d'une cheminée ou d'un poêle à besoin d'électricité pour fonctionner et faire circuler l'eau dans les radiateurs.....

Bien vu
+1

Signaler Répondre

avatar
lignes EDF à enterrer le 16/11/2019 à 08:43

Le réseau ENEDIS n'est pas correctement entretenu .
Ce n'est pas normal qu'après une chute de neige de quelques centimètres 300 000 foyers soient sans électricité et que le courant tarde à se rétablir au bout de 48 heures !
La perte des usagers est énorme ; par contre les abonnements continuent à courir….

Signaler Répondre

avatar
soyons réaliste le 16/11/2019 à 00:02

Mon Dieu, que d'ignorance dans ce commentaire....Le chauffage au gaz, au fioul, au charbon ou solaire... bref, tout mode de chauffage à l’exception d'une cheminée ou d'un poêle à besoin d'électricité pour fonctionner et faire circuler l'eau dans les radiateurs.....

Signaler Répondre

avatar
une pensée le 15/11/2019 à 16:11

une pensée émue pour toutes les personnes à qui on a installé des radiateurs électriques pour être dépendant de l'électricité nucléaire et de son chantage.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.