Lyon : nouvelle mobilisation des étudiants contre la précarité

Lyon : nouvelle mobilisation des étudiants contre la précarité
La dernière manifestation des étudiants lyonnais devant le CROUS - LyonMag

Le rendez-vous est donné à partir de 14h ce mardi devant le campus de l’université Lyon 2 sur les Berges du Rhône.

Les étudiants ont de nouveau prévu de manifester contre la précarité un peu plus de deux semaine après l’immolation d’un de leur camarade devant le CROUS dans le 7e arrondissement. Ce dernier a été brûlé sur 90% du corps et était encore placé la semaine dernière en coma artificiel. Agé de 22 ans, l’étudiant avait laissé une lettre afin d’expliquer ses difficultés financières.

"Il aura fallu qu'un étudiant s'immole pour qu'on veuille bien parler de la misère dans laquelle nous vivons. Et si cela reste trop peu au vu de la situation, il est désastreux de constater que rien n'est mis en place. La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche s'offusque pour un portail cassé et un livre brûlé, mais refuse de répondre à notre précarité. Alors qu'il y a urgence !", peut-on lire sur la page Facebook de la manifestation de ce mardi après-midi.

Une première mobilisation en hommage à l’étudiant lyonnais avait réuni plus de 1 000 personnes le 12 novembre dernier avec plusieurs actions menées sur les campus de l’université Lyon 2.

X
29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
On est toujours le pleurnicheur de l autre le 28/11/2019 à 22:03
mais biensur a écrit le 28/11/2019 à 19h17

il semblerait qu'on parle juste de lyon 2 …….
pas des jeunes en apprentissage, des ingénieurs , pas des futur comptable, commerciaux, pas des futurs artisans carreleur, electricien, plombier, btp,
on parle de qui ? des futur prof de ? psy, lettre, droit, art ?
des militants d'extreme gauche qui veulent pas rester chez papa maman, et il faudrait leur payer leur studio !
on reve.

il y a qu'eux qui pleurniche

Il n y a qu eux qui pleurniche , comme vous en somme .......

Signaler Répondre

avatar
wers le 28/11/2019 à 20:24
mais biensur a écrit le 28/11/2019 à 19h17

il semblerait qu'on parle juste de lyon 2 …….
pas des jeunes en apprentissage, des ingénieurs , pas des futur comptable, commerciaux, pas des futurs artisans carreleur, electricien, plombier, btp,
on parle de qui ? des futur prof de ? psy, lettre, droit, art ?
des militants d'extreme gauche qui veulent pas rester chez papa maman, et il faudrait leur payer leur studio !
on reve.

il y a qu'eux qui pleurniche

Absolument faux.
Cela vous arrange de dire n'importe quoi.
Globalement en France les étudiants galèrent.
Mais si cela vous arrange de croire le contraire.
Personnellement quand j'étais étudiant (BTS Comptabilité) dans les années 90 et bien j'étais dans la précarité, cela a été difficile.
Et puis pourquoi vous avez une haine féroce contre les étudiants qui refusent de rester chez leurs parents pendant leurs études ????
Vous êtes juste un pauvre haineux.

Signaler Répondre

avatar
mais biensur le 28/11/2019 à 19:17
monp a écrit le 27/11/2019 à 22h42

Désolé mais tous les étudiants ne sont pas ainsi.
Il en existe évidemment.
Mais vous aussi vous généralisez.
Parce qu'il y a des étudiants dans votre famille qui sont pourris et gâtés vous pensez que tous sont comme cela.
C'est totalement faux, il y a plusieurs profils chez les étudiants et notamment beaucoup sont dans la précarité.
Sortez un peu de votre bulle et arrêtez de généraliser.

il semblerait qu'on parle juste de lyon 2 …….
pas des jeunes en apprentissage, des ingénieurs , pas des futur comptable, commerciaux, pas des futurs artisans carreleur, electricien, plombier, btp,
on parle de qui ? des futur prof de ? psy, lettre, droit, art ?
des militants d'extreme gauche qui veulent pas rester chez papa maman, et il faudrait leur payer leur studio !
on reve.

il y a qu'eux qui pleurniche

Signaler Répondre

avatar
monp le 27/11/2019 à 22:42
Salima a écrit le 27/11/2019 à 17h15

Ils sont bien en grande majorité des enfants gâtés ,oui. Je le constate simplement dans la famille. Des nièces et neveux ,qui font des études ,payés par leur parents ,logement nourriture,argent de poches ect.... alors ,la larme a l’oeil ,c’est juste pour les pauvres imbéciles de parents qui eux doivent bosser deux fois plus pour tirer ,deux trois quatre ou cinq personnes qui vivent à leur crochet.

Désolé mais tous les étudiants ne sont pas ainsi.
Il en existe évidemment.
Mais vous aussi vous généralisez.
Parce qu'il y a des étudiants dans votre famille qui sont pourris et gâtés vous pensez que tous sont comme cela.
C'est totalement faux, il y a plusieurs profils chez les étudiants et notamment beaucoup sont dans la précarité.
Sortez un peu de votre bulle et arrêtez de généraliser.

Signaler Répondre

avatar
Salima le 27/11/2019 à 17:15
monp a écrit le 27/11/2019 à 11h01

Tous les étudiants ne sont pas comme cette jeune fille et heureusement.
Il ne faut pas généraliser comme vous le faites.
Vous prenez un très mauvais exemple et vous généralisez.
La majorité est dans une précarité et ne vit pas comme cette jeune fille.

Ils sont bien en grande majorité des enfants gâtés ,oui. Je le constate simplement dans la famille. Des nièces et neveux ,qui font des études ,payés par leur parents ,logement nourriture,argent de poches ect.... alors ,la larme a l’oeil ,c’est juste pour les pauvres imbéciles de parents qui eux doivent bosser deux fois plus pour tirer ,deux trois quatre ou cinq personnes qui vivent à leur crochet.

Signaler Répondre

avatar
monp le 27/11/2019 à 11:01
sombrero & bikini a écrit le 26/11/2019 à 13h51

oui, c'est plus possible ces bêtises et méchancetés honteuses pareilles !

https://www.ladepeche.fr/2019/11/14/letudiante-qui-milite-contre-la-precarite-epinglee-sur-les-reseaux-sociaux-pour-son-train-de-vie,8541608.php

P.S : et on n'abuse pas sur la téquila svp !

Tous les étudiants ne sont pas comme cette jeune fille et heureusement.
Il ne faut pas généraliser comme vous le faites.
Vous prenez un très mauvais exemple et vous généralisez.
La majorité est dans une précarité et ne vit pas comme cette jeune fille.

Signaler Répondre

avatar
pequenot le 27/11/2019 à 10:25

Après les films témoignage comme: Petit paysan, Au nom de la terre et Les vétos, si les citoyens ne comprennent qu'il s'agit des leurs propres racines que l'on coupe un siècle après la carnage de la paysannerie décimée durant la 1° guerre mondiale (1.5 ms d'hommes)

Signaler Répondre

avatar
c'est pas Cancun... le 27/11/2019 à 08:23
soudeur a écrit le 26/11/2019 à 17h09

j'ai cru au depart que c'était une photo d'illustration !! mais non... oh la touche
je les fouterais tous en chaudronnerie... il manque des soudeurs

https://www.emploi-pro.fr/edito/article/l-industrie-recherche-des-chaudronniers-aea-7948

Signaler Répondre

avatar
FUZAÕ le 26/11/2019 à 21:54

Mèches rose, frange faite maison, pantalon avec ourlets trop courts, blouson en jean mal coupé façon 80’s, cigarettes roulées, etc... la précarité du style surtout !

Signaler Répondre

avatar
soudeur le 26/11/2019 à 17:09

j'ai cru au depart que c'était une photo d'illustration !! mais non... oh la touche
je les fouterais tous en chaudronnerie... il manque des soudeurs

Signaler Répondre

avatar
sombrero & bikini le 26/11/2019 à 13:51
gancklo a écrit le 26/11/2019 à 11h40

Vivement que vous fermiez votre vilain clapet !
Car c'est plus possible de lire des bêtises et des méchancetés honteuses pareilles !

oui, c'est plus possible ces bêtises et méchancetés honteuses pareilles !

https://www.ladepeche.fr/2019/11/14/letudiante-qui-milite-contre-la-precarite-epinglee-sur-les-reseaux-sociaux-pour-son-train-de-vie,8541608.php

P.S : et on n'abuse pas sur la téquila svp !

Signaler Répondre

avatar
carreleur le 26/11/2019 à 13:40
pode a écrit le 26/11/2019 à 13h02

que fait-on des étudiants qui ne peuvent pas étudier... on les mets tous directement au RSA ?

ils retourne chez leur parents comme 85 % des jeunes Français en etude ou formation pour ller dans un réel métier

dire qu'il yen a dans cette fac qui recoive des apl alors que papa maman habite à lyon!

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 26/11/2019 à 13:30
pode a écrit le 26/11/2019 à 13h02

que fait-on des étudiants qui ne peuvent pas étudier... on les mets tous directement au RSA ?

S'ils ne peuvent pas étudier pour cause de niveau insuffisant, il leur faut d'urgence chercher un travail leur correspondant mieux que des études supérieures (l'enseignement n'est obligatoire que jusqu'à 16 ans!).

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 26/11/2019 à 13:28
Bozo a écrit le 26/11/2019 à 07h40

Rétablissons un numerus clausus en fin de 1ère année ou un concours d'accès de façon à limiter le nombre d'étudiants et à mieux les encadrer.
Et aussi mettons fin aux filières poubelles
Mais non... il vaut mieux défendre encore et toujours un système absurde dans lequel chacun doit pouvoir faire des études (aux frais de la société) même s'il n'a pas le niveau requis

Pas un numerus clausus, il suffit d'une exigence de résultat, de niveau, et non pas un passage quasi-automatique dans le niveau supérieur. La démagogie actuelle conduit dans une impasse un certain nombre d'étudiants qui devraient au plus vite chercher une autre voie.

Signaler Répondre

avatar
pode le 26/11/2019 à 13:02
Bozo a écrit le 26/11/2019 à 07h40

Rétablissons un numerus clausus en fin de 1ère année ou un concours d'accès de façon à limiter le nombre d'étudiants et à mieux les encadrer.
Et aussi mettons fin aux filières poubelles
Mais non... il vaut mieux défendre encore et toujours un système absurde dans lequel chacun doit pouvoir faire des études (aux frais de la société) même s'il n'a pas le niveau requis

que fait-on des étudiants qui ne peuvent pas étudier... on les mets tous directement au RSA ?

Signaler Répondre

avatar
cleret le 26/11/2019 à 12:42
ridicule a écrit le 26/11/2019 à 11h59

ça te fout la rage hein, continue de chialer on boit tes larmes le rsaiste en puissance

Un troll pas éduqué et très malpoli.

Signaler Répondre

avatar
wers le 26/11/2019 à 12:31
ridicule a écrit le 26/11/2019 à 11h59

ça te fout la rage hein, continue de chialer on boit tes larmes le rsaiste en puissance

Toi aussi cela te fout la rage cette mobilisation.
Ca t'énerve alors tu fais ton malin, ton idiot et tu déblatères n'importe quoi.
T'es juste qu'une pauvre tâche.
Je ne sais pas pour Gancklo mais moi je ne suis pas au RSA, je suis un adulte qui bosse et qui gagne bien sa vie.
Mais je suis solidaire des étudiants qui galèrent.

Signaler Répondre

avatar
ridicule le 26/11/2019 à 11:59
gancklo a écrit le 26/11/2019 à 11h40

Vivement que vous fermiez votre vilain clapet !
Car c'est plus possible de lire des bêtises et des méchancetés honteuses pareilles !

ça te fout la rage hein, continue de chialer on boit tes larmes le rsaiste en puissance

Signaler Répondre

avatar
gancklo le 26/11/2019 à 11:40
sombrero & bikini a écrit le 26/11/2019 à 07h57

Vivement les vacances à Cancun !

Vivement que vous fermiez votre vilain clapet !
Car c'est plus possible de lire des bêtises et des méchancetés honteuses pareilles !

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 26/11/2019 à 11:25
Non à LaRem a écrit le 26/11/2019 à 10h41

Il est temps que la jeunesse se réveille.

... tout à fait raison, il est grand temps que la jeunesse prenne son avenir en mains...... et défendent le peu d'acquis qu'ils leurs restent... voir récupérer leurs acquis perdus .....
...... Macron et sa clique LREM ont osé défier le pays en essayant l'opposition des générations, mais j'espère que ces jeunes sauront réfléchir et contrer cette politique destructrice du néo-libéral, de Macron qui veut simplement tout donner au "Privé", sous les mensonges fallacieux de son gouvernement !!

Signaler Répondre

avatar
MEXICO le 26/11/2019 à 11:19

En décembre c'est bronzette sur la plage de Cancun avec une excursion d'une demi-journée au Chiapas pour un pèlerinage chez le sous commandant Marcos !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 26/11/2019 à 10:41

Il est temps que la jeunesse se réveille.

Signaler Répondre

avatar
carreleur le 26/11/2019 à 09:50

vu leur tronche on voit qu'il sont les futurs bosseur du pays !
hein?

des déprimés de leur société qu'ils ont voulu

Signaler Répondre

avatar
banlieusard le 26/11/2019 à 09:49

arrêter de parler au nom des étudiants !!
il s'agit d'étudiants universitaires politisés trés à gauche à lyon 2 .

Il s'agit pas de la base du peuple qui fait des tudes ou formations pour leur futur "vrai" métier et reste chez leurs parents durant .

manipulation 30 fils a papa , qui chauffe les bancs durant leur études de psy, ou lettre ect...

Signaler Répondre

avatar
vous êtes lamentables le 26/11/2019 à 09:46

je vois que les anciens sont de sortie!!!!

je leur rappellerai juste qu a leur époque (et la mienne), les loyers n étaient pas si élevés, la salubrité et la sécurité des CROUS et Fac était tout autre... et tout a fait acceptable!

aujourd'hui, les cites U sont indignes car JAMAIS entretenue par le bailleur!!!!!!!!! et aucun service d ordre!

avez vous déjà visité ce genre d endroit?
on y croise des communautarismes qui s accaparent les cuisines communes (et qui ne nettoient jamais), il y a des tarés qui zonent sur les campus et se baladent dans les résidences (allez voir la Doua)

nous sommes en 2019, et les frais ont bien évolué!
a votre époque, pas d ordinateur, pas de smartphone, pas de mutuelle payante obligatoire (couverture de la SECU).... ça fait un énorme budget en plus!!!!
sans compter les frais bancaires des prêts étudiants (non couverts par l inflation)

je suis persuadé que vous n accepteriez pas de telles conditions de vie!
mais comme ils sont jeunes, pour vous, c est acceptable

Signaler Répondre

avatar
Zig le 26/11/2019 à 09:08

Je ne sais pas si vous vous rendez compte les étudiants, vous êtes étudiants, forcément, c'est la dèche.

Et pour lutter contre cela, vous bloquez les universités, c'est à dire VOUS avant tout !

Et pendant ce temps là, que fait derrière votre dos le ministère, les universités de Lyon (Lyon1, 2, 3, St Étienne, Bourg, Roanne..). Une réforme de VOS études, et des universités.

Vous avez entendu parler par exemple du BUT (Bachelor BAC+3) qui devrait remplacer le DUT (BAC+2) tant envié par nos voisins?
http://blog.educpros.fr/julien-gossa/2019/09/14/le-dut-droit-au-but/

Baisse des niveaux d'entrées avec un quota minimum (imposé) de BAC Pro d'à s les universités.

Baisse du nombre d'heure de cours...

Université de Lyon, la grosse machine qui pour répondre à une "demande" mondiale, veut absorber et digérer entre autres Lyon1, Lyon2 Lyon3 (et supprimer les doublons ?)
https://www.universite-lyon.fr/

Ça vous intéresse ça les étudiants ?

Au lieu de vos tirrryda s les pattes et vous auto-bloquer l'accès aux cours.

Signaler Répondre

avatar
sombrero & bikini le 26/11/2019 à 07:57

Vivement les vacances à Cancun !

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 26/11/2019 à 07:40

Rétablissons un numerus clausus en fin de 1ère année ou un concours d'accès de façon à limiter le nombre d'étudiants et à mieux les encadrer.
Et aussi mettons fin aux filières poubelles
Mais non... il vaut mieux défendre encore et toujours un système absurde dans lequel chacun doit pouvoir faire des études (aux frais de la société) même s'il n'a pas le niveau requis

Signaler Répondre

avatar
Zied 31 le 26/11/2019 à 07:26

Et de ces étudiants qui ont l'âge de voter ; combien ont voté Macron, au 2eme tour, en 2017? Il y en a eu ! Il faut savoir assumer parfois.......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.