Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Béatrice de Montille - LyonMag

Municipales à Lyon : Béatrice de Montille et sa croisade pour le clos de boules

Béatrice de Montille - LyonMag

Béatrice de Montille est une tête de liste idéale.

Début de quarantaine, 5e enfant ("I’m the cherry on the cake" sourit-elle en V.O) d’une famille lyonnaise, prépa Chartreux, école de commerce, 14 ans passés à Londres, revenue en 2017 après avoir transformé – avec l’aide de Kate Middleton - sa petite entreprise de bijoux "Merci Maman" en grosse pépite dont elle a aujourd’hui quasiment abandonné la direction opérationnelle : "je n’ai gardé qu’une réunion trimestrielle. Mais j’ai mis un an à décrocher".

Elle est aussi mère de 4 enfants qui grandissent un peu et a un mari très occupé. Et surtout, une envie de s’impliquer : "croyez-moi, ça n’est pas si courant. Dans ma famille tout le monde m’a dit ‘Béa, reste dans l’entrepreneuriat’".

 

Elle n’est pas tête de liste d’Etienne Blanc dans le 3e par hasard. Elle a voté Fillon en 2017, et quand on lui demande ce qu’elle pense du mariage pour tous, un long silence suit, avant une réponse sans ambiguïté : "on va trop vite". Elle soutient activement le bouclage du périphérique autour de Lyon, mais, moderne, elle aimerait moins de voiture dans la ville-centre.

 

"Pas convaincue" par Emmanuel Macron, elle a eu un contact avec Dominique Nachury, ex-députée du 6e arrondissement, puis elle a rencontré Etienne Blanc à un déjeuner de jeunes entrepreneurs en janvier dernier. Elle commence alors à organiser des rencontres en mobilisant ses réseaux (issus de son école de commerce, edhec Lille) pour préparer la campagne dès mars.

 

Peut-être est-ce à ce moment-là qu’elle a réussi les tests invisibles qui lui ont permis d’obtenir la tête de liste du plus important arrondissement de la ville.

 

Aujourd’hui elle sillonne le 3e arrondissement avec son vélo (elle s’en est d’abord fait voler un dans la cour de son immeuble, maintenant elle en loue), une trottinette électrique comme celle qu’elle espère recevoir à

Noël, ou en bus. Elle apprécie "la belle ambiance, la synergie, le partage des infos" qui règne entre les têtes de liste : "Certains ont commencé par les associations, d’autres par le porte à porte". Elle aime beaucoup la discussion, même vive, mais s’étonne parfois de l’hostilité qu’elle peut rencontrer.

 

Mais sa politique dans le 3e, ça serait quoi ?

 

La politique et la coinche


Comme beaucoup de gens de droite, elle a "le souci du pragmatisme". Et compte bien sur le sien : "j’ai su gérer un budget d’entreprise, je saurai gérer un budget de mairie" pour réussir. Car, à son avis, pour l’instant "ça manque beaucoup d’efficacité".

Elle prend un exemple concret qui la désole : "Rue Verlet Hanus, un club de boule est fermé depuis deux ans par la mairie. Ils ont un petit bâtiment qui tombe en lambeau, c’est vraiment la misère. Ils ne peuvent plus y aller. Moi je pense qu’il y a forcément des solutions".

Sara Minier, responsable de la gym du club Elan de Lyon, voit les choses un peu différemment. Certes elle reconnait que "depuis deux ans on essaie de faire bouger les choses vis-à-vis de la mairie qui devrait chiffrer le montant des travaux". Et deux ans c’est long.

Depuis cette date le clos de boules de la rue Verlet Hanus pose problème : la porte coulissante de de la buvette située au fond du jardin s’est bloquée. La raison ? La buvette s’effondre peu à peu à cause d’un sous-sol instable, plein de vide.

 

 

Si, en théorie, deux terrains de boules sont encore praticables, l’accès à la buvette est interdit par les services de la mairie. Pas de buvette = pas de recettes pour le club de boules. Et pas de soirée festive pour clore la saison non plus. Grogne générale des boulistes. Mais si Sara Minier se réjouit que Béatrice de Montille ait été présente à l’A.G du club en novembre dernier, elle refuse de jeter la pierre à la mairie actuelle : "Je vais refaire un courrier à la ville, mais sans animosité, car je crois qu’ils sont sur le coup. J’ai confiance en M. Achache".

 

Rejouer à la coinche

 

Abdel Achache ne botte pas en touche. Lui aussi déplore la fermeture du local : "Plus de buvette d’abord, mais aussi plus de tournoi de coinche pour les membres qui aiment cela". Il est le 1er adjoint aux Sports de Catherine Panassier, maire de l’arrondissement. Mais cela n’est pas tout à fait suffisant pour régler le problème : "le terrain du local est propriété de la DGTB (direction des bâtiments ndlr) qui la "loue" à la direction des sports". Les choses se compliquent. "La DGTB a fait intervenir une entreprise qui a procédé à des carottages pour mesurer la résistance du sous-sol, mais personne ne veut prendre la décision de l’absence de danger et donc de la réouverture".

 

Béatrice de Montille ferait-elle mieux ? Abdel Achache n’en croit pas un mot. Et il abat sa dernière carte : "J’ai refilé le dossier à Catherine Panassier. Elle, personne ne pourra la balader, elle a travaillé dans un cabinet d’urbanisme". Sara Minier est résignée : "En fait même si on me dit qu’on ne pourra rouvrir que dans deux ans, je serai raisonnable. Mais j’aimerais bien avoir un calendrier".

 

Pendant ce temps, Béatrice de Montille peaufine sa liste de candidats à la mairie du 3e. Mieux vaut qu’elle sache à quoi s’attendre.

 

@lemediapol



Tags : Béatrice de Montille | Municipales à Lyon | municipales 2020 |

Commentaires 9

Déposé le 23/12/2019 à 20h38  
Par Degré zéro de la politique Citer

vroom vroom a écrit le 22/12/2019 à 22h25

complétement hors sol cette dame...

la mixité sociale chez les décideurs ce n'est pas le fort de Lyon.

En fait, on se fiche complètement de ce qu'elle pense, si encore elle pense...

Déposé le 23/12/2019 à 11h11  
Par Grand gognand Citer

La "bobo girl"...se soucie des jeux de boules et de sa buvette...!
le 3ème aura trouvé la bonne candidate pour ne pas perdre la boule..
mais d'autres habitants risquent d' avoir les boules...avec de telles péocupations

Déposé le 23/12/2019 à 10h55  
Par Sur le sapin ?peut être. Citer

Les boules ? Elles vont être difficiles à trouver, dans un pays de chichis sans couilles ,mdrrrrrrr.

Déposé le 23/12/2019 à 09h18  
Par bobos Citer

Paulo a écrit le 22/12/2019 à 23h22

Félicitation à Madame De Montille! J’espère qu’elle sera mon Maire

Une techno à l'assaut !

Déposé le 23/12/2019 à 08h58  
Par vive moi ! Citer

Paulo a écrit le 22/12/2019 à 23h22

Félicitation à Madame De Montille! J’espère qu’elle sera mon Maire

Vote donc R N !

Déposé le 23/12/2019 à 08h14   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par l etat Citer

a partir de 5 enfants là moi je donne tout ce qu elle veut même la presidence des etats unis.

Déposé le 23/12/2019 à 06h30  
Par vive moi ! Citer

Encore une qui se voit très bonne à la mairie !!! INCROYABLE ,cette sauce politicienne !

Déposé le 22/12/2019 à 23h22  
Par Paulo Citer

Félicitation à Madame De Montille! J’espère qu’elle sera mon Maire

Déposé le 22/12/2019 à 22h25  
Par vroom vroom Citer

complétement hors sol cette dame...

la mixité sociale chez les décideurs ce n'est pas le fort de Lyon.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.