La colère des avocats gronde aussi à Lyon - VIDEO

Les avocats appellent à la grève pour toute la semaine.

La colère des avocats gronde aussi à Lyon - VIDEO
Les avocats devant le nouveau Palais de Justice - LyonMag.com

C’est la seule solution qu’ils ont trouvée pour se faire entendre. Une centaine d’avocats étaient rassemblés ce lundi devant le nouveau Palais de Justice pour manifester contre la réforme des retraites.

Les revendications sont inchangées depuis le début de la contestation sociale. Ainsi, les avocats réclament toujours la suppression du régime universel : "nous avons bien géré notre régime, nous avons constitué grâce à cette bonne gestion des réserves à hauteur de 2 milliards d’euros que l’État veut aujourd’hui préempter. C’est d’autant plus inacceptable que parallèlement, on propose aux professionnels indépendants que nous sommes un doublement des cotisations", déplore Maître Serge Deygas, Bâtonnier du Barreau de Lyon.

Selon lui, l’instauration du régime universel pourrait faire mal aux petites structures : "beaucoup de cabinets ne pourront pas supporter une telle augmentation de cotisation. Ce sont évidemment ces cabinets qui travaillent en majeure partie pour les couches de la population les moins favorisées. Par conséquent, cette réforme de régime des retraites et les augmentations de cotisation qui vont aller avec impliquera un accès au droit moins facile pour la population et les citoyens français."

Le gouvernement refusant le dialogue selon l’ordre des avocats, les professionnels ont décidé de bloquer le système judiciaire. L’assemblée générale a voté en grande majorité la reconduction de la grève pour toute la semaine.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Barak Afrite le 10/01/2020 à 13:19
zedname a écrit le 08/01/2020 à 10h04

Les avocats n'ont jamais eu l'intention de refuser de participer au comblement de la dette du régime général, comme ils le font depuis des années, alors même que leur régime est autonome et ne coûte rien à personne.
Je ne pense pas que d'autres professions accepteraient de voir leur cotisations être multipliées par deux avec une diminution de la pension de 40 % !
Ceci aura pour conséquence que de petits cabinets ou des individuels ne pourront y faire face en particulier ceux qui ont des dossiers à l'aide judiciaire.
Pour information, l'avocat qui assiste un particulier dans le cadre d'une instance au fond ( à Lyon, le délai de jugement est de deux à trois ans) ne touchera au titre de l'aide totale qu'environ 650 euros et ce seulement après le jugement rendu.
Tous les avocats ne sont pas des nantis.
A Paris, qui représente 45 % des avocats, une grande majorité des jeunes avocats ne gagnent que très peu.
Certains clichés ont la vie dure...

Le cliché c'est de faire croire que la majorité des avocats sont des pénalistes
alors que la majorité sont des avocats fiscalistes, du droit commercial, du droit social, de l'immobilier etc

Signaler Répondre

avatar
zedname le 08/01/2020 à 10:04

Les avocats n'ont jamais eu l'intention de refuser de participer au comblement de la dette du régime général, comme ils le font depuis des années, alors même que leur régime est autonome et ne coûte rien à personne.
Je ne pense pas que d'autres professions accepteraient de voir leur cotisations être multipliées par deux avec une diminution de la pension de 40 % !
Ceci aura pour conséquence que de petits cabinets ou des individuels ne pourront y faire face en particulier ceux qui ont des dossiers à l'aide judiciaire.
Pour information, l'avocat qui assiste un particulier dans le cadre d'une instance au fond ( à Lyon, le délai de jugement est de deux à trois ans) ne touchera au titre de l'aide totale qu'environ 650 euros et ce seulement après le jugement rendu.
Tous les avocats ne sont pas des nantis.
A Paris, qui représente 45 % des avocats, une grande majorité des jeunes avocats ne gagnent que très peu.
Certains clichés ont la vie dure...

Signaler Répondre

avatar
calimero. le 08/01/2020 à 08:27
zedname a écrit le 07/01/2020 à 19h31

Étonnant et navrant ces commentaires de ceux qui ignorent la réalité de cette profession... Juste pour information, depuis 1990, le régime autonome des avocats a versé 1,9 milliard d'euros au bénéfice du régime général....

Oh, qu'ils sont généreux et solidaires !
Y a pas de raison qu'ils se sacrifient pour nous et continuent à verser injustement ces millions d'euros au bénéfice du régime général : faisons les
donc rentrer dans le régime général pour arrêter de les brimer

Signaler Répondre

avatar
zedname le 07/01/2020 à 19:31

Étonnant et navrant ces commentaires de ceux qui ignorent la réalité de cette profession... Juste pour information, depuis 1990, le régime autonome des avocats a versé 1,9 milliard d'euros au bénéfice du régime général....

Signaler Répondre

avatar
il est comique le 07/01/2020 à 08:38
bon exemple a écrit le 07/01/2020 à 06h15

On devrait tous intégrer leur système de retraite: un bon exemple de gestion.

Ouais et même que si tu gagnes 8000 € par mois tu verras que d'un seul coup tu sera bien meilleur gestionnaire que si tu n'en gagnes que 1.500....

Signaler Répondre

avatar
bon exemple le 07/01/2020 à 06:15

On devrait tous intégrer leur système de retraite: un bon exemple de gestion.

Signaler Répondre

avatar
danilo le 06/01/2020 à 22:43

Avocats qui , of course , ont Tous voté Macron , au 2nd tour des
Pestilentielles , comme disait le regretté Coluche !!!
Fallait vraiment faire barrage à la peste maudite !
Finalement , peut être qu'elle aurait fait mieux que ce Macron tocard , la blonde ?
Qu'en savez vous , chers Maîtres ?

Signaler Répondre

avatar
Ecoeurant le 06/01/2020 à 20:26

Eux aussi ils manifestent pour notre bien ?

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France le 06/01/2020 à 18:38

Décidément, il n'y a que les plus pauvres pour fermer leur g.....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.